Article de Voyager Luxe - Trois bonnes raisons (au moins) d’aller à Troyes.

Trois bonnes raisons (au moins) d’aller à Troyes.

PAR LEGRAIN Philippe / France / Mercredi 11 Mars 2015
Coup de cœur pour la ville de Troyes. Coup de cœur pour la ville de Troyes.
Coup de cœur pour la ville de Troyes.
Les Les
Les "outlets" (ici Marques Avenue) foisonnent à Troyes.
L'architecture du moyen-âge, partout dans la ville de Troyes. L'architecture du moyen-âge, partout dans la ville de Troyes.
L'architecture du moyen-âge, partout dans la ville de Troyes.
Des colombages hauts en couleur(s). Des colombages hauts en couleur(s).
Des colombages hauts en couleur(s).
Les batailles d'Henry IV sur vitrail. Les batailles d'Henry IV sur vitrail.
Les batailles d'Henry IV sur vitrail.
Troyes sait mettre en valeur ses monuments. Troyes sait mettre en valeur ses monuments.
Troyes sait mettre en valeur ses monuments.
Une exposition unique d'outils artisanaux à l'Hôtel de Mauroy. Une exposition unique d'outils artisanaux à l'Hôtel de Mauroy.
Une exposition unique d'outils artisanaux à l'Hôtel de Mauroy.
Venez, on vous attend à Troyes, vous ne serez pas déçus. Venez, on vous attend à Troyes, vous ne serez pas déçus.
Venez, on vous attend à Troyes, vous ne serez pas déçus.

Dans l’Aube, le Moyen Âge a souvent rendez-vous avec les magasins d’usine. C’est à Troyes que l’art et l’Histoire, d’un côté, et les bonnes affaires, de l’autre, cohabitent sans vraiment s’accorder. Mais lequel des trois vous inspire le plus... Les trois, peut-être ?

> Demain, dans l’Aube, je partirai…


… pour renouer avec les plaisirs simples. Comme, avant tout, redécouvrir le train Corail d’origine, les locomotives diesel pétaradantes, les sièges en Skaï orange et une France authentique, voire peu électrifiée (siglée Voyage SNCF) au sud de l’Est, vers une Champagne pétillante, mais sans prétention.Comme, ensuite, se livrer à un shopping décomplexé, à caractère effervescent, dans d’immenses temples dédiés à la consommation: les magasins d’usines. Trois grands centres où vous pourrez chiner et négocier à l’envi des vêtements et accessoires de marques de luxe (d’Armani à Zadig & Voltaire en passant par Jacadi, l’incontournable Lacoste ou l’étincelant Swarovski). Terrain d’action: McArthurGlen ou Marques City, dans la zone industrielle de Pont-Sainte-Marie, sans oublier Marques Avenue, à Saint-Julien-les-Villas. Des navettes vous attendent à la descente du train pour vous conduire au cœur des des soldes exceptionnels (entre 30 et 70 % toute l’année)...

> La tradition et les plaisirs simples.


Troyes c'est aussi les plaisirs de la bouche. L'occasion, par exemple, de vous réconcilier enfin avec l’andouillette, surtout la  AAAAA ( "cinq A" pour les intimes), sorte de cri de guerre poussé par les puristes, adeptes de la ficelle, du "chaudin" (le gros intestin) et de la panse de porc (l’estomac). De 150 à 180 grammes de plaisir pur porc. On trouve de très bons fabricants autour du marché couvert, voire à l’intérieur.

> Voir le Moyen Âge en couleur.


À Troyes, le Moyen Âge est synonyme de mystère tout en couleur. Même quand le ciel est menaçant, à grand renfort de façades surprenantes, de ruelles improbables (ne manquez pas la fameuse ruelle des Chats) et de cours intérieures pas forcément obscures. Troyes, terre de légendes et berceau du Graal (Chrétien de Troyes, fondateur de la littérature arthurienne et inventeur du roman moderne y a vu le jour vers 1135), reste aussi le fief des chevaliers de l’ordre du Temple qui y auraient laissé des traces un peu partout. Bonne nouvelle: des siècles d’Histoire tiennent dans un bouchon de champagne... Le patrimoine troyen – dont ses dix églises merveilleuses et de magnifiques maisons à colombages aux étages en encorbellement que surmontent des pignons pointus – est, en effet, enserré dans un périmètre de 53 hectares dont les contours ressemblent comme deux gouttes d’eau à un bouchon de champagne. Bref, on peut tout visiter à pied et communier avec l’Histoire de France. D’autant que Troyes ne fait qu’un avec le temps. Passez le porche de Sainte-Madeleine et vous voici revenu au XIIIe siècle, quand les ouvriers transformaient la pierre en dentelle: son célèbre jubé et les vitraux de son chevet vous laisseront sans voix. D’ailleurs, si vous aimez les vitraux, Troyes est considéré comme "la mémoire" de cet art et possède une Cité du vitrail passionnante. 

> Savourer la pensée ouvrière sans subir la lutte des classes...


C’est dans un bel hôtel du XVe siècle, le bien nommé hôtel de Mauroy, que s’est installée la singulière Mopo (Maison de l’outil et de la pensée ouvrière). À l’abri de ses murs constellés de damier champenois, colombages et briques, à l’ombre d’une tourelle polygonale, l’ancien hôpital de la Trinité s’est mué en panthéon de la pensée ouvrière. D’autant que ce sont les Compagnons du devoir qui se sont chargés de rénover les lieux. Si on aime les outils de façonnage à la main, il y en a 10 000 à admirer, qui célèbrent l’évolution des techniques depuis le XVIIIe siècle… Original, étonnant, parfois émouvant. En sortant, n’oubliez pas d’aller faire un tour au musée d’Art moderne installé dans le superbe palais épiscopal. Là vous attendent des œuvres de Bonnard, Braque, Courbet, Degas, Matisse, Picasso, Rodin, Seurat, Soutine, Vallotton, Van Dongen… De quoi vous occuper avant de visiter les célèbres caves de Troyes en Champagne.

> Tenté(e) par une séance de "géocoaching" ?


Si vous aimez les chasses au trésor en famille ou entre amis, vous allez adorer le "géocoaching". Pour participer à ce phénomène devenu planétaire, il vous faut un bon GPS de randonnée, un plan de la ville et de la patience. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à sillonner Troyes, découvrir ses espaces méconnus – ne manquez pas la cour intérieure de l’hôtel du Lion noir –, dénicher des indices, résoudre des énigmes et découvrir de vrais trésors. Quelque 300 boîtes sont cachées dans Troyes. Et pour les randonneurs avec chien, on a prévu un office de "toutourisme", histoire d’apprécier la balade nez et truffe au vent. Concrètement, l’office de tourisme remet un pack d’accueil gratuit pas bête du tout, qui recense, entre autres, les hôtels et restaurants acceptant les chiens, les lieux d’aisance pour canidés, les salons de toilettages, etc.

> Quelques liens pour votre repérage virtuel :

www.cite-vitrail.fr
www.mcarthurglen.fr
www.marquescity.fr
www.marquesavenue.com
www.mopo3.com
www.geocaching.com

 

...

 

 

 

 

 

 

Partagez
Commentez
A Lire aussi
Westin La Quinta, ...

Sur les hauteurs de Marbella, cet hôtel 5* est adossé à trois superbes parcours de 9 trous...

Villa Padierna, un...

Sur les hauteurs de Marbella, le Villa Padierna Palace est une ode à l'antiquité romaine e...

CATHAY PACIFIC : p...

Cathay Pacific qui nous avait déjà ravi avec une promotion en 2018, réitère avec  vers plu...

Nouveau camp écolo...

Great Plains Conservation Zimbabwe annonce l'ouverture de Mpala Jena, un nouveau camp de t...

L’Hôtel du Collect...

A quelques encablures du Palais de l’Elysée et de la rue du Faubourg St Honoré, à un jet d...

Tourisme durable e...

Le Belize est un petit pays de 22.970 km² (1/10 de la France !...) niché entre l'extrême s...