Article de Voyager Luxe - SLOW TOURISME A MINORQUE.

SLOW TOURISME A MINORQUE.

PAR Antoine Webber / Espagne / Lundi 25 Octobre 2021
DR DR
DR
DR DR
DR
Le point culminant de Minorque à Le point culminant de Minorque à
Le point culminant de Minorque à "El Toro". D.R
La Naveta de Tudons. DR La Naveta de Tudons. DR
La Naveta de Tudons. DR
Quelques moulins se visitent ou servent de restaurant. Quelques moulins se visitent ou servent de restaurant.
Quelques moulins se visitent ou servent de restaurant.
Le calme règne dans les ports quand les pêcheurs sont en mer, comme ici à Fornells...DR Le calme règne dans les ports quand les pêcheurs sont en mer, comme ici à Fornells...DR
Le calme règne dans les ports quand les pêcheurs sont en mer, comme ici à Fornells...DR
Entrée d'une ferme avec son portail traditionnel en bois d'olivier. D.R Entrée d'une ferme avec son portail traditionnel en bois d'olivier. D.R
Entrée d'une ferme avec son portail traditionnel en bois d'olivier. D.R
Bain de foule dans un marché alimentaire. DR Bain de foule dans un marché alimentaire. DR
Bain de foule dans un marché alimentaire. DR
Des monuments religieux servent de lieux d'exposition ou de marchés... DR Des monuments religieux servent de lieux d'exposition ou de marchés... DR
Des monuments religieux servent de lieux d'exposition ou de marchés... DR
Le musée Hauser & Wirth de l'Illa de Rey. DR Le musée Hauser & Wirth de l'Illa de Rey. DR
Le musée Hauser & Wirth de l'Illa de Rey. DR
L'artisanat commence par les célèbres sandales de minorque... DR L'artisanat commence par les célèbres sandales de minorque... DR
L'artisanat commence par les célèbres sandales de minorque... DR
Mais la tradition culinaire tient une grande place à Minorque. DR Mais la tradition culinaire tient une grande place à Minorque. DR
Mais la tradition culinaire tient une grande place à Minorque. DR
Vous pourrez visiter une fabrique de fromages bio; DR Vous pourrez visiter une fabrique de fromages bio; DR
Vous pourrez visiter une fabrique de fromages bio; DR
L' exploitation viticole de Binitord, près de Ciutadella, seul producteur de Vermut de l'île. L' exploitation viticole de Binitord, près de Ciutadella, seul producteur de Vermut de l'île.
L' exploitation viticole de Binitord, près de Ciutadella, seul producteur de Vermut de l'île.
Dolçamar, la première ferme d'apiculture de l'île. DR Dolçamar, la première ferme d'apiculture de l'île. DR
Dolçamar, la première ferme d'apiculture de l'île. DR
Les dégustations en cours de visite sont une tradition... DR Les dégustations en cours de visite sont une tradition... DR
Les dégustations en cours de visite sont une tradition... DR
Mais attention de ne pas abuser ! DR Mais attention de ne pas abuser ! DR
Mais attention de ne pas abuser ! DR
Le Lago Resort Menorca 4 et 5* avec spa (adults only). DR Le Lago Resort Menorca 4 et 5* avec spa (adults only). DR
Le Lago Resort Menorca 4 et 5* avec spa (adults only). DR
de nombreux boutique-hôtels en ville font aussi restaurant. DR de nombreux boutique-hôtels en ville font aussi restaurant. DR
de nombreux boutique-hôtels en ville font aussi restaurant. DR

Petite sœur de Majorque, Minorque séduira les voyageurs en quête de nature et de tranquillité. Très verte, l’île se conjuque avec slow tourism et elle est idéale pour la randonnée, le cyclo-tourisme ou encore l'équitation. Elle regorge de plages, dont la moitié accessibles uniquement à pied, et de petites criques de sable fin nichées au pied de falaises calcaires.

Mais elle n’est pas si petite que ça la mineure des îles Baléares. Elles est certes 5 fois plus petite que Majorque, la plus grande île de l’archipel, mais elle reste 20 % plus étendue qu’Ibiza et bien plus grande que Formentera. Sa réputation est loin d’atteindre celle de ses sœurs, mais elle ne manque pas pour autant de qualités. Cette discrétion est même plutôt assumée, voire revendiquée ; Cela relèverait même d’une volonté générale de la population de préserver l’esprit durable qui y règne depuis déjà quelques décennies et de s’assurer une certaine tranquillité, surtout pendant la saison touristique, laissant à ses voisines le soin d’accueillir les hordes de fêtards qui déferlent chaque année ! Il faut noter la propreté dans toute l’île, en ville comme sur les plages, pas de détritus, pas de reliefs de fast-food, pas de sacs plastique, rien. Et c’est très appréciable quand on vient d’autres régions d’Europe comme la France...

Pour bien appréhender les atouts de Minorque, il faut d’abord savoir que l’île a obtenu la distinction Réserve de Biosphère par l’UNESCO en 1993. Cette marque de haute qualité environnementale répondait à la volonté d’une grande majorité des minorquins et se retrouve dans toute l’île, que ce soit dans les villes, à la campagne ou en bord de mer,  influençant par conséquent tous les aspects du tourisme, de l’hébergement à la restauration, en passant par les activités sportives et culturelles proposées sur place.

Les principaux attraits de Minorque.

Cette petite île continentale n’atteint pas les 700 km² et son point culminant (El Toro) se trouve à seulement 358 mètres d’altitude. Environ 65 % de la population de 92.000 habitants est concentrée sur les deux villes principales que sont Mahon, la capitale, située au sud-est de l’île, et Ciutadella, complètement à l’opposé, plein ouest de l’île, chacune de ces deux abritant environ 30.000 habitants. Si les 2 villes principales ne manquent pas d’intérêt, les villages de pêcheurs sont empreints de l’aura si particulière dont bénéficient les bourgs en bord de mer du monde entier, avec leurs ruelles étroites et surtout leurs ports odorants et colorés qui donnent immédiatement l’envie d’embarquer pour une balade au large ou de s’asseoir autour d’une table avec vue sur mer pour déguster les spécialités locales à base de produits tout frais pêchés…Ce que nous vous recommandons de faire, bien sûr, comme à Fornells, authentique village de pêcheurs dont la spécialité est la langouste !

Les activités sportives.

Pour les plus actifs, Minorque est un petit paradis. Bien sûr avec 220 km de côtes les sports nautiques sont particulièrement présents, comme la voile, le kayak, le paddle, la planche à voile, le kite-surf, le snorkeling et la plongée (au nord),etc…
Mais les amateurs de sports terrestres ne seront pas déçus non plus avec les très nombreux itinéraires offerts par l’île, que ce soit pour les randonneurs, les coureurs de fond, les amateurs de cyclo-tourisme et de VTT. Mais l’activité reine de Minorque, c’est l’équitation.

Un vrai plus pour les cavaliers.

Du, sans doute, à la grande fierté des habitants pour la magnifique race de chevaux minorquins que l’on peut apercevoir dans les pâtures le long des routes et que l’on retrouve aussi dans toutes les manifestations populaires, un soin tout particulier a été apporté aux aménagements du littoral pour recevoir les amateurs d’équitation. Un circuit de 180 km ( Cami de Cavalls ), parfaitement aménagé et sécurisé, permet de faire le tour de Minorque par tronçon, en groupe ou entre soi. Le gros inconvénient de cet itinéraire, c’est qu’il n’y aucune solution d’hébergement pour faire une halte durant la  nuit... Certains prestataires proposent donc leurs services pour vous laisser à un point de départ et vous récupérer chaque soir pour pallier ce problème. Avantage de cette formule c’est que vous pouvez, du coup, parcourir les tronçons que vous avez choisi, à la carte.

Les sites culturels.

Avec son patrimoine témoin des différentes civilisations qui l’ont occupée, Minorque ne manque pas de centres d’intérêt pour les amateurs de culture. Quelques monuments mégalithiques et Talayotiques en sont les plus anciens témoins et vous feront faire un bond en arrière jusqu’à 4000 ans ! Le plus célèbre étant la Naveta de Tudons, construit en forme de coque de navire inversée.
Les plus importants des villages talayotiques sont Trepuco qui s’étend sur plus de 50.000 m² et Torre d’en Galmès où un musée construit sur place vous permettra de mieux appréhender cette période et ce site majeur à l’aide d’outils pédagogiques de pointe.
Pour s’intéresser à la période d’occupation romaine les témoignages archéologiques sont nombreux, mais au minimum, il faut visiter Sanisera, un ensemble défensif bâti du X au XIIIè siècle, en bon état de conservation, vestige majeur qui se trouve dans le petit port naturel de Sanitja.

Les anglais ont, eux aussi, laissé une très forte empreinte sur l’île. Fort Malborough en est un bon exemple. Cet édifice fortifié fût creusé dans la roche de 1720 à 1726, pour protéger le port de Mahon des incursions étrangères. D’autres bâtiments à caractère défensif sont à mettre au bénéfice des britanniques, dont de nombreuses tours militaires. L’une des plus fameuses et la Torre Fornells construite en 1801. L’exposition qu’elle héberge vous fera découvrir la vie d’une garnison de l’époque ainsi que les techniques de construction qui lui ont valu cette forme caractéristique, mi -cylindrique et mi -conique. Llatzeret qui domine un îlot au large de Mahon, fût un centre de quarantaine autant qu’un point de surveillance des côtes, n’est ouvert au public que depuis 2015. Enfin, l’ancien hôpital militaire construit sur Illa del Rey, également au large de Mahon, aujourd’hui transformé en musée, mérite à lui seul une bonne demi-journée de visite. Un musée d’art moderne y propose également des expositions éphémères de premier ordre.

Mais l’attrait culturel de Minorque ne s’arrête pas là et les amateurs de phares trouveront leur bonheur avec ceux de Favatrix, de Punta Nati et de Cavallera, ou encore à Artrutx ou le phare a été transformé en restaurant (plutôt sympa !).
Bien entendu le patrimoine religieux occupe une place prépondérante à Minorque. Certaine recèlent des trésors comme Santa Maria (à mahon) qui abrite l’un des plus beaux orgues du monde ou le sanctuaire de Monte Toro. Des superbes basiliques raviront les amateurs d’architecture paléochrétiennes, comme celle de Tornas de de Torello ou celle de Son Bou. La cathédrale de Minorque au cœur de Ciutadella en est aussi un joyau architectural à ne pas manquer.
Certains bâtiments religieux servent aujourd’hui de musée, voire de marchés couverts, ce qui ne manque pas de surprendre certains visiteurs…

Événements culturels et musées.

Destination chérie par nombres d’artistes, Minorque accueille de nombreuses manifestations chaque année. Certains festivals ont acquis une dimension internationale, comme le Festival de Jazz de Minorque  ou Temporada de Opera (Mahon) ou encore le festival Pedra Viva, le plus récent.
Durant la saisons touristique, ce sont les manifestations traditionnelles qui animent les différentes régions de l’île, avec pour vedette principale le fameux cheval minorquin !

Les musées, quant à eux, sont foison et permettent de découvrir Minorque à travers son histoire. Les principaux sont : le Musée de Minorque situé dans l’ancien cloître de l’église San Francesco de Mahon, le Musée Municipal de Ciutadella abrité dans un ancien bastion fortifié ou encore l’ancien hôpital militaire de l’Illa de Rey que l’on rallie en ferry en quelques minutes ou vous pourrez visiter l’ancien hôpital militaire mais aussi le superbe musée d’art moderne Hauser & Wirth (nous vous conseillons également le restaurant de l’île…). Le musée Lôac (à Alaior) abrite de nombreuses œuvres d’artistes espagnols célèbres, comme Miro, Barcelo, Plensa, Saura et Tapiès...

L’artisanat minorquin.

Loin d’être une anecdote dans la liste des visites de Minorque, l’artisanat est même l’un des pivots touristiques de l’île. Si la batellerie, la joaillerie et la fabrication de chaussures sont mis en exergue un peu partout, c’est surtout la variété des produits gastronomiques qui fera courir les hédonistes d’un bout à l’autre de cette terre de mer, avec ses nombreuses exploitations et productions durables de richesses artisanales protégées par le label Made in Menorca. Parmi les stars de ces produits figurent de nombreux fromages locaux, dont le plus connu est le Mahon-Menorca. De nombreux spiritueux sont également en bonne place au tableau, comme le vin produit par 9 exploitations ( Vi de la Terra de Menorca ) et le très aromatique gin de Mahon, le plus ancien d’Espagne. D’autres activités artisanales voient aujourd’hui le jour, comme l’apiculture.
Un site exhaustif de toutes les productions locales vous donnera le détail de toute cette richesse minorquine et de tous les endroits où vous pourrez l’apprécier : http://agroxerxa.menorca.es/

Nature et Slow Tourism.

La protection de la nature est présente dans les esprits de tous les minorquins et cela se retrouve partout dans l’île. Par la beauté de son milieu naturel, Minorque est une destination qui se prête parfaitement au slow tourism et les amateurs de nature préservée y trouveront leur bonheur. Uen bonne occasion pour s’adonner à des pratiques qui remettent en phase avec l’environnement, comme l’observation de la faune ou/et de la flore, comme au Parc Naturel d’Albufera des Grau. Les  photographes amateurs ou professionnels et les pratiquants de YOGA trouveront de quoi assouvir leur passion dans un environnement très favorable.

Les hébergements.

Même si Minorque offre une hôtellerie assez variée, ce sont les très petits établissements comme les boutiques-hôtels au cœur des villes ou les chambres d’hôtes ailleurs qui semblent les plus en adéquation avec l’île pour y séjourner. Les boutiques-hôtels et les chambres d'hôtes sont très nombreux et sont répertoriés sur le site de l'office de tourisme.

Parmi les meilleurs hôtels de Minorque (normes locales):
Le Palladium hotel Menorca 4*.
Hotel Barcelo Nura 5*.
Le Lago Resort Menorca 4 et 5*. Cet hôtel réservé aux adultes comprend plusieurs classifications et nous vous recommandons la partie 5* (suites del lago). Le spa du complexe se situe dans la partie 4* (casas del lago). Il comprend également quelques villas familiales (Villas del lago).
Plus d’informations : www.lagoresortmenorca.com

En résumé, l'île de Minorque est une destination idéale pour ceux qui apprécient les joies simples et l'authenticité d'un lieu et pour les amateurs de "slow-tourism". L'idéal est de louer une voiture pour en découvrir tous les secrets à son propre rythme, sans stresser. Les découvertes à vélo sont aussi un bon moyen de visiter Minorque d'est en ouest et d'avoir accès à des endroits inaccessibles aux voitures. Evidemment, si vous aimez les longues randonnées à cheval, vous y serez les rois du monde !
Dans tous les cas vous serez très bien accueillis par une population très conviviale qui ne demande qu'à vous faire plaisir.

Comment s’y rendre.

En ferry.
Depuis juillet 2020 on peut rallier Minorque depuis le sud de la France en ferry, avec Corsica ferries qui effectue le trajet Toulon / Minorque (Ciutadella) de nuit en 12 heures, jusqu’à 3 fois par semaine, à bord de son ferry Express Two. https://www.corsica-ferries.fr/resa/traversees/1/cont-bale@2021-10-08/
En avion.
L’aéroport international de Minorque est situé à 4,5 km de Mahon, à l’est de l’île. Son trafic avoisine les 3.500.000 passagers, essentiellement d’avril à octobre, avec un gros pic en été, surtout au mois d’août. Le seul terminal de l’aéroport accueille 35 compagnies aériennes qui desservent 75 destinations dans 17 pays.
Plusieurs compagnies aériennes desservent Minorque depuis la france, dont Transavia depuis Paris-Orly, Iberia depuis Bordeaux et d’autre compagnies depuis Nantes, Marseille, Paris, Bruxelles, Londres, Berlin etc... Pour se rendre à Minorque depuis la France en basse saison ( novembre à avril ), vous devrez transiter par Madrid, Barcelone, Valencia ou Palma de Majorque et prendre un vol intérieur sur Iberia, Vueling, Air Nostrum ou Air Europa.

N.B : Du 28 au 31 octobre prochain, l'Agence pour la stratégie touristique des îles Baléares sera présente au Salon International du Patrimoine Culturel à Paris. A cette occasion, les visiteurs pourront découvrir la richesse du patrimoine historique et culturel desBaléares :
Plus d’informations : https://www.patrimoineculturel.com/  

PLUS D’INFO : www.menorca.es

 

Partagez
Commentez
A Lire aussi
Vilamoura : Golf e...

En 2016, le groupe immobilier Vilamoura World annonçait le lancement de l'Orangerie, un pr...

Marbella Club, le ...

Puisque l'Espagne ouvre finalement ses portes aux touristes européens cet été, autant vise...

VitalParc Lacanau:...

Idéale pour un retour en douceur à "la normale", voisine de Bordeaux, Lacanau est une peti...

Weekend à Etretat.

Une belle destination pour cette période de dé-confinement : Etretat, que l'on peut visite...

Le Honduras, fabul...

Quand le besoin de renouer avec la nature devient pressant, certaines destinations s'impos...

Jouer sur du synth...

Situé dans l'Ain, à dix minutes en voiture de l’aéroport international de Genève, le très ...