Article de Voyager Luxe - Safari dans le Tsavo

Safari dans le Tsavo

PAR Didier Forray / Kenya / Jeudi 12 Mars 2009
Rencontre avec un éléphant Rencontre avec un éléphant
Rencontre avec un éléphant
Un zèbre s'aventure sur la piste Un zèbre s'aventure sur la piste
Un zèbre s'aventure sur la piste
La langue de lave de Shetani La langue de lave de Shetani
La langue de lave de Shetani
Un hippopotame batifole dans les Mzima Springs Un hippopotame batifole dans les Mzima Springs
Un hippopotame batifole dans les Mzima Springs
Une des tentes du camp de Finch Hattons Une des tentes du camp de Finch Hattons
Une des tentes du camp de Finch Hattons

Lorsque l’on parle de safari au Kenya, on pense bien souvent aux parcs Masaï Mara et Amboseli. A mi-distance entre Nairobi et Mombasa, le Tsavo offre pourtant une toute autre expérience. Divisé en deux parcs, "Est" et "Ouest", le Tsavo s’impose d’abord comme le plus grand parc du Kenya avec une superficie de 21 000 km². L’aventure, la vraie !

Pause obligatoire à la porte du parc. Il faut signaler son entrée aux gardes, débâcher le 4x4 pour aménager le toit ouvrant et préparer son appareil photo. « C’est reparti ! », lance le guide qui prévient aussitôt : « le Tsavo est très grand et tout n’est qu’une question de chance : parfois on voit beaucoup d’animaux en une seule fois, parfois aucun… Il ne faudra pas m’en vouloir ! ». Rires dans le 4x4. C’est tout l’intérêt du Tsavo : loin d’être un zoo, le Tsavo invite ses visiteurs à un vrai safari. Nous sommes visiblement dans un bon jour : voici déjà un premier troupeau d’éléphants. Les pachydermes, impassibles, avancent d’un pas lent, se prêtant de bonne grâce aux photos. Les appareils crépitent.

Le Tsavo Ouest ou l’antithèse du Tsavo Est. Alors que le parc du Tsavo Est se présente comme une vaste plaine aride traversée par des pistes rectilignes, le parc du Tsavo Ouest apparaît quant à lui beaucoup plus vallonné. Les pistes serpentent entre de petites collines qui bouchent la visibilité. A chaque virage, c’est la surprise. Le 4x4 freine brusquement : une famille de girafes prend son petit déjeuner en dégustant quelques feuilles d’arbres. Un peu plus loin, voici zèbres, gazelles, buffles… Des singes s’amusent à l’ombre d’eucalyptus.

A la frontière du Tsavo Ouest, faites un détour par Shetani lava flow. Le paysage de savanes laisse soudainement la place à une impressionnante langue de lave, résultat d’une explosion volcanique il y a seulement 200 ans. Au loin, voilà la silhouette du mont Kilimandjaro, volcan endormi et plus haut sommet d’Afrique avec ses 5895 mètres d’altitude.

La piste menant vers les Mzima Springs devient de plus en plus chargée. Cet oasis verdoyant est l’un des points les plus touristiques du Tsavo Ouest. On ne compte plus les mini-bus et les 4x4 garés sur le parking ! Mais le spectacle mérite de s’y arrêter. Le petit groupe de touristes suit un garde armé sur un parcours balisé. En contrebas, des crocodiles prennent le soleil. A l’écart, des hippopotames batifolent dans l’eau. Les lieux sont parfaitement aménagés : une petite cabane avec vitres sous le niveau de l’eau permet même d’observer les poissons de la rivière. 

Alors que la nuit tombe, retour au lodge. Une petite dizaine de lodges ont été construits à l’intérieur même du Tsavo Ouest, notamment le luxueux camp de tentes de Finch Hattons. Après une bonne douche, l’apéritif est l’occasion de rencontrer d’autres « explorateurs ». Chacun raconte les grands moments de sa journée, le lion à quelques mètres de la voiture ou le troupeau de zèbres qui a brusquement coupé la route. On se couche tôt : demain, d’autres aventures sont en vue !  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez
Commentez
A Lire aussi
Vilamoura : Golf e...

En 2016, le groupe immobilier Vilamoura World annonçait le lancement de l'Orangerie, un pr...

Marbella Club, le ...

Puisque l'Espagne ouvre finalement ses portes aux touristes européens cet été, autant vise...

VitalParc Lacanau:...

Idéale pour un retour en douceur à "la normale", voisine de Bordeaux, Lacanau est une peti...

Weekend à Etretat.

Une belle destination pour cette période de dé-confinement : Etretat, que l'on peut visite...

Le Honduras, fabul...

Quand le besoin de renouer avec la nature devient pressant, certaines destinations s'impos...

Jouer sur du synth...

Situé dans l'Ain, à dix minutes en voiture de l’aéroport international de Genève, le très ...