Article de Voyager Luxe - Qatar Airways inaugure son vol A380 sur Paris.

Qatar Airways inaugure son vol A380 sur Paris.

PAR Antoine Webber / Qatar / Jeudi 20 Novembre 2014
La La
La "Qatarfirst" .

Il a bien quatre réacteurs, deux ponts et 517 sièges, c’est l’A380 de Qatar Airways, flambant neuf (ou presque, il a 1 an), qui fend les nuages tous phares allumés. Il se pose à Roissy-Charles-de-Gaulle en cette fin de matinée du 18 novembre. Le navire amiral de la compagnie se gare devant l’antique terminal 1 et attend les heureux élus qui occuperont, pour les plus chanceux, 8 sièges en first, 48 en business et 461 en éco.
D’autant que le même soin est apporté de l’éco à la first et rappelle le slogan que Qatar Airways affiche un peu partout : «Tout est dans le détail». Évidemment, en configuration 3-4-3, donc à dix de front, en éco, le voyage vous semblera moins idyllique qu’en première, un pont au-dessus. 
Car, en first, on ne voyage plus, on oublie tout. C’est encore plus facile en pyjama Missoni, trousse de toilette Armani à portée de main, allongé sur un siège-lit surdimensionné. En première, il s’agirait même d’un des meilleurs sièges au monde affirment les spécialistes… À proximité, le salon où les roses sont toujours fraîches, renouvelées quotidiennement. Une petite faim ? Les fours à induction de l’Airbus tournent aussi bien que ses réacteurs, histoire de faire bombance avant l’atterrissage. Pour les fines bouches, un service caviar entre deux films, voire pendant.

Les passagers de la business ne sont pas plus mal lotis, libres de manger quand bon leur semble : c’est "open menu", on n’impose rien. Ces privilégiés du premier étage ont également accès au salon pour se détendre et échanger quelques impressions avec leurs voisins de première. Sur leurs cabines d’habillage peut-être ?

Derrière, toujours sur le pont supérieur, un espace de 56 sièges dédié aux passagers éco disposant d’une carte de fidélité "Privilège Club". Moins de sièges, une configuration 2-4-2, plus d’espace et la proximité d’un univers ouaté, luxueux, mystérieux.

Le 5 janvier, un second A380 permettra à plus de passagers de s’envoler depuis Paris ver Doha, puis de continuer vers l’Asie, notamment. Le dernier vol de la journée sera opéré par un A340-600.
Seule "zone d’ombre", le salon "Première d’Air France" du T1 où sont envoyés les passagers de first et business. Assez éloigné de l’excellence prônée par Qatar Airways, mais cela ne saurait durer...

Plus d'info: 
http://www.qatarairways.com/fr/fr/homepage.page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez
Commentez
A Lire aussi
Vilamoura : Golf e...

En 2016, le groupe immobilier Vilamoura World annonçait le lancement de l'Orangerie, un pr...

Marbella Club, le ...

Puisque l'Espagne ouvre finalement ses portes aux touristes européens cet été, autant vise...

VitalParc Lacanau:...

Idéale pour un retour en douceur à "la normale", voisine de Bordeaux, Lacanau est une peti...

Weekend à Etretat.

Une belle destination pour cette période de dé-confinement : Etretat, que l'on peut visite...

Le Honduras, fabul...

Quand le besoin de renouer avec la nature devient pressant, certaines destinations s'impos...

Jouer sur du synth...

Situé dans l'Ain, à dix minutes en voiture de l’aéroport international de Genève, le très ...