Article de Voyager Luxe - Lisbonne, le long du Tage

Lisbonne, le long du Tage

ART_AUTEURPortugal / Vendredi 19 Septembre 2008
La tour de Belém veille sur le Tage La tour de Belém veille sur le Tage
La tour de Belém veille sur le Tage
Le majestueux monastère des Hiéronymites Le majestueux monastère des Hiéronymites
Le majestueux monastère des Hiéronymites
Ambiance décontractée sous le pont du 25 avril Ambiance décontractée sous le pont du 25 avril
Ambiance décontractée sous le pont du 25 avril
La place du commerce, le coeur de Lisbonne La place du commerce, le coeur de Lisbonne
La place du commerce, le coeur de Lisbonne
Le Parque das Nações a accueilli l'exposition universelle de 1998 Le Parque das Nações a accueilli l'exposition universelle de 1998
Le Parque das Nações a accueilli l'exposition universelle de 1998

Lisbonne, la "ravissante vision de rêve" comme la décrit l’écrivain Fernando Pessoa s’étend paisiblement le long du Tage. Et entre la petite capitale et son fleuve, c’est une longue histoire d’amour à découvrir lors d’une balade, d’Ouest en Est.

A l’Ouest de Lisbonne, la tour de Belém rappelle l’âge d’or des conquêtes, du départ de Vasco de Gama au tour du monde de Fernand de Magellan. Bâtie en 1515 pour protéger l’embouchure, elle semble évoquée l'Afrique en plein Lisbonne, avec ses coupoles cannelées, ses balcons finement sculptées, ses échauguettes mauresques et sa citadelle. Pour la découvrir de plus près, montez au sommet de ses 35 mètres par l’escalier en colimaçon. D'en haut, vous aurez l’impression de veiller comme au temps des explorateurs… Tout près, le monument des Découvertes, construit en 1960, rend hommage aux valeureux hommes de la mer. Symbole de la ville et particulièrement cher au cœur des Lisboètes, il représente la proue d'un navire prêt à partir pour la large.

Toujours dans le quartier de Bélem, juste derrière un parc orné de pins, de palmiers et d’oliviers, se dresse le majestueux monastère des Hiéronymites. Commandé par le roi Manuel 1er au XVIe siècle, ce joyau de l’architecture manuéline (gothique tardif avec des ornements liés au thème des découvertes), mesure 300 mètres de long et a nécessité 150 années de travaux ! A l’intérieur, admirez les fines sculptures de pierre, le cloître richement décoré et les tombeaux des poètes Luis de Camões et Fernando Pessoa et celui de Vasco de Gama.

En remontant le Tage, le regard bute sur le pont du 25 avril, petit frère du Golden Gate de San Francisco, avec son armature de métal d’un orange criant construit sous Salazar, entre 1962 et 1966. A ses pieds, la gare maritime d'Alcantara s’est offert une seconde vie avec la rénovation de ses entrepôts. Les vendredi et samedi soirs, la jeunesse dorée se donne rendez-vous ici, sur les quais, dans l’un des bars branchés. Parmi les adresses tendance : le luxueux Blues Café, inspiré par l’architecture de la Louisiane, qui attire de nombreux danseurs jusqu’à cinq heures du matin. Entre vapeurs d'alcool, rythmes tropicaux et brise fluviale, la « movida » a complètement envahit les bords de l’eau.

Plus loin, l’incontournable place du Commerce. Ancienne place du Palais, entourée d’édifices jaune safran, principalement des ministères, elle est le point névralgique de la capitale, fièrement établie entre la Baixa, l’artère commerçante principale, et un embarcadère. Pendant la semaine, en début de journée, elle ne désemplit pas de travailleurs débarquant ici en flots incessants. Et le dimanche, fermée à la circulation, elle offre concerts classiques et spectacles de rues aux passants venus admirer sa statue équestre et son arc de triomphe superbement sculpté. Ce dernier, ouvert sur la rue Augusta, arbore les allégories des trois grands fleuves portugais : le Tage, le Douro et le Mondego.

Suivez encore le fleuve jusqu’au Parque das Nações. Cet ancien quartier industriel désaffecté connut, en 1998, une métamorphose incroyable. Entièrement repensé à l’occasion de l’exposition universelle, il est devenu un grand centre de loisirs de près de quatre kilomètres de long, très agréable et adoré de tous. Il compte notamment le plus grand aquarium d’Europe installé au cœur de l’Oceanário, des jardins tropicaux, les lignes futuristes de la tour Vasco de Gama, de nombreuses terrasses en bord de Tage, une salle de concert Pavillon Atlantique et un centre commercial, en forme de bateau, ouvert tous les jours de 10h à minuit. En fin de soirée, installez vous à l'une des nombreuses terrasses et dégustez... l’incontournable morue.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez
Commentez
A Lire aussi
Le Honduras, fabul...

Quand le besoin de renouer avec la nature devient pressant, certaines destinations s'impos...

Jouer sur du synth...

Situé dans l'Ain, à dix minutes en voiture de l’aéroport international de Genève, le très ...

Skier dans le Colo...

Pour changer un peu, nous vous proposons de partir skier aux Etats-Unis et plus précisémen...

Viceroy Snowmass, ...

Si Aspen est pour beaucoup la station la plus chic du Colorado et même des Etats-Unis, et ...

Test golf du Gouve...

Nous sommes dans le département de l’Ain, à 25 km au nord de Lyon, dans la région de la Do...

Le golf de Divonne...

Étape incontournable de notre périple golf dans l’Ain, dans le pays de Gex, presque à port...