Article de Voyager Luxe - Le Sky Cruise, cauchemar des airs !

Le Sky Cruise, cauchemar des airs !

PAR Patrick BIAGINI / Mardi 28 Juin 2022
D.R SKY D.R SKY
D.R SKY

Vous avez peut-être entendu parler du "Sky Cruise" sur les réseaux sociaux. Une nouvelle façon de voyager se profilerait-elle avec pour concept un séjour à bord d'un avion/hôtel gigantesque pouvant accueillir jusqu'à 5000 passagers (et au moins 2500 personnes pour s'occuper des clients et de l'appareil...) ? 

La compagnie de croisières Sky, propriétaire des paquebots Sky Princess, a dévoilé son idée ambitieuse pour voyager de façon autonome dans les airs. L'idée repose sur la fabrication d'un avion de la taille d’un building de plusieurs étages, complètement automatisé et qui serait piloté par une I.A. Selon Hashem Alghaili, le designer du "Sky Cruise", cet hôtel volant pourrait être l'avenir des transports de touristes à travers le monde... 

Comme à bord des énormes bateaux de croisière qui rivalisent d'imagination pour occuper leurs passagers, de nombreuses activités seraient mises à la disposition des clients, avec, entre autres un centre commercial, des restaurants, un centre de bien-être avec une salle de fitness, une salle de cinéma, un théâtre, un centre médical ultra-équipé et... une piscine (là, ça dérape, parce que l'eau ça bouge et c'est très lourd NDLR !). Et pourquoi pas des séances de parachute ascensionnel ?...

Ce qui rend ce projet impossible.

Et le carburant dans tout ça ? L'idée du "rêveur de ce projet serait que les 20 moteurs nécessaires à mouvoir perpétuellement ce monstre des airs seraient (selon une vidéo d'images de synthèse qui circule sur Youtube) propulsés par la fusion nucléaire, afin de ne jamais avoir besoin d'atterrir...

Mais selon l'IRSN, (Institut de radio protection et de sûreté nucléaire), "la fusion nucléaire vise à rapprocher deux atomes d’hydrogène (deutérium et tritium) à des températures de plusieurs millions de degrés, comme au cœur des étoiles. Lorsque ces noyaux légers fusionnent, le nouveau noyau créé se retrouve dans un état instable. Il tente de retrouver un état stable en éjectant un atome d’hélium et un neutron avec beaucoup d’énergie".

"Historiquement, la fusion a permis de fabriquer des bombes thermonucléaires à hydrogène. Les recherches menées depuis les années 1960 n’ont pas encore permis de concevoir un réacteur capable de produire du courant électrique. Les programmes de recherche actuels prévoient encore au moins 40 ans de travail"…

Monsieur Alghaili pourrait se rapprocher d'ingénieurs qualifiés ou/et se mettre au service d'auteurs de S.F pour développer cette idée, somme toute, séduisante et creuser du côté d'autres énergies moins dangereuses et plus stables, comme le solaire... 

Inutile de préciser que ce "petit détail technique" rend l'idée plus que saugrenue et ravale ce projet de la compagnie Sky à ce qu'il est : une campagne marketing 2.0 à moindre coût sur les réseaux sociaux. En tout cas ça marche, puisqu'on vous en parle ici, mais est-ce que cette communication décalée servira pour autant de catalyseur commercial à la Cie Sky ?...

Pour satisfaire votre curiosité et récompenser le créateur de la vidéo, voici le lien :
https://youtu.be/ZrodDBJdGuo  

Partagez
Commentez
A Lire aussi
Vilamoura : Golf e...

En 2016, le groupe immobilier Vilamoura World annonçait le lancement de l'Orangerie, un pr...

Marbella Club, le ...

Puisque l'Espagne ouvre finalement ses portes aux touristes européens cet été, autant vise...

VitalParc Lacanau:...

Idéale pour un retour en douceur à "la normale", voisine de Bordeaux, Lacanau est une peti...

Le Honduras, fabul...

Quand le besoin de renouer avec la nature devient pressant, certaines destinations s'impos...

Jouer sur du synth...

Situé dans l'Ain, à dix minutes en voiture de l’aéroport international de Genève, le très ...

Skier dans le Colo...

Pour changer un peu, nous vous proposons de partir skier aux Etats-Unis et plus précisémen...