Article de Voyager Luxe - Le Royal Monceau Raffles Paris : Bobo chic and C°

Le Royal Monceau Raffles Paris : Bobo chic and C°

PAR Antoine Webber / France / Mercredi 13 Octobre 2010
Rouge comme le coeur de paris Rouge comme le coeur de paris
Rouge comme le coeur de paris
Sylvain Ercoli en maestro Sylvain Ercoli en maestro
Sylvain Ercoli en maestro
Des références à l'art et à la décoration omniprésentes Des références à l'art et à la décoration omniprésentes
Des références à l'art et à la décoration omniprésentes
"La Cuisine" ou l'antre des gourmets
"Il Carpaccio" où l'on espère que la cuisine sera plus légère que la déco...
Patrick Mac Gohan aurait sans doute apprécié ces rayures dans les couloirs comme dans Patrick Mac Gohan aurait sans doute apprécié ces rayures dans les couloirs comme dans
Patrick Mac Gohan aurait sans doute apprécié ces rayures dans les couloirs comme dans "Le prisonnier" ...
Chambre d'une suite Chambre d'une suite
Chambre d'une suite
palais des miroirs pour l'hygiène palais des miroirs pour l'hygiène
palais des miroirs pour l'hygiène
Dieu est un fumeur de havane ! Dieu est un fumeur de havane !
Dieu est un fumeur de havane !

Pour son arrivée en Europe, l'enseigne de luxe Raffles a choisi l'hôtel Royal Monceau à Paris comme base de lancement. Le terme convient à cet O.V.N.I qui revendique une place particulière dans la short-list des futurs palaces français !

> Une déco hétéroclyte et un fouillis ordonné...


. C'est dans la salle de cinéma de 100 places du Royal Monceau (excusez du peu !), que le film résumant l'ampleur des travaux accomplis pour faire renaître ce légendaire hôtel parisien était projeté. Le Royal Monceau, dont vous n'aviez sans doute plus entendu parler depuis la mémorable "démolition party" (...) organisée en 2008 pour distraire le tout Paris équipé de casques de chantier et de masses, se veut donc décalé depuis le début du projet et cette revendication se retrouve bien dans le résultat, voire trop par certains détails !

. Globalement tout a été fait pour que le Raffles trouve immédiatement sa place au meilleur rang des hôtels de la capitale, mais par certains détails censés apporter une âme poétique et culturelle, dixit mister Starck, sa décoration aura peut-être du mal à vous séduire, tant le mélange des genres se fait pesant. A force de ne pas vouloir, soit disant, afficher un luxe ostentatoire, la déco est par ici inexistante et par là d'une kitcherie digne du bar de la plage...

. L'idée de mêêêêtre Starck est de donner une impression de convivialité "familière et décontractée", pour que vous vous sentiez "comme chez vous" dès l'arrivée. Si, comme lui, vous passez 365 jours par an dans des hôtels et des avions (...), vous devez éprouver la sensation immédiate d'être "un peu chez vous". Seulement ce mode de vie est plutôt réservé à des businessmen/women qui n'attendent d'un hôtel que confort et fonctionalité maximum et des tarifs de 780 € à 20.000 € la nuit ont tendance à rendre les gestionnaires de plus en plus dépressifs... donc la cible ne semble pas si évidente.

. Reste les stars de rock, les artistes et intellectuels internationaux de tous poils qui apprécieront peut-être le style. Il faut quand même admettre que, par moult détails pas toujours visibles au premier regard, Philippe Starck a quand même laissé parler son art authentique, donnant à de nombreux artistes comme Stephane Calais, Joana Vasconcelos, Nikolay Polisky et artisans verriers, l'occasion de s'exprimer et de laisser leur empreinte pour un long temps au coeur du nouveau Paris. Mais l'idée d'un Mama Shelter de luxe fera-t-elle son chemin de ce côté de la Seine ? Les Madonna, Robert De Niro, Lou Reed et Sofia Coppola qui avaient succédé à Hemingway, l'Aghan Khan et autres Maharadjahs, reviendront-ils ? L'avenir le dira ! Seule certitude, la défection annoncée de deux adeptes : celle de Michael Jackson parti en tournée éternelle et celle de Ray Charles qui vécut dans une suite au Royal Monceau...

> Une équipe faite pour gagner !


. Mais ce qui fera sans doute la différence viendra d'un autre maître, hôtelier lui, Sylvain Ercoli qui compte apporter au Royal Monceau Raffles Paris le fruit d'une longue expérience du service haut de gamme, acquise aux commandes de nombreux établissements prestigieux, comme le Saint Géran à Maurice, le Byblos à Saint-Tropez et Courchevel ou plus récemment le Georges V, le Ritz et le Crillon à Paris. Avec un tel C.V, on peut s'attendre au meilleur. Il a lui-même auditionné et recruté tout le personnel, de la direction opérationnelle aux femmes de chambres. A son tableau de chasse, des cadors, chacun dans son domaine, sélectionnés pour renforcer sa propre maîtrise.

. Vos papilles seront soumises aux créations cullinaires de Gabriel Grappin, Laurent André, Pierre Hermé et Roberto Rispoli, à "La Cuisine" ou à "Il Carpaccio", les deux restaurants de l'hôtel. La "Librairie des Arts", consacrée exclusivement au design, à l'architecture et à l'art contemporain, propose d'ores et déjà plus de sept cents ouvrages, un centre de recherche, des créations d'artistes contemporains et des séances de rencontres et de dédicaces y seront organisées. Dans le cadre d'Art District, le conseiller artistique Hervé Mikaeloff organisera des expositions inédites, des performances et autre évènements ponctuels, pour satisfaire votre soif intellectuelle et vous faire découvrir de nouveaux talents. En guise de boutique, le Royal Monceau a ouvert un espace ( l'éclaireur ) à Armand Hadida, un "dénicheur" qui propose "sa sélection" de vêtements, bijoux et objets design.

> Détente et ...détente !


. C'est une grande première pour un hôtel parisien, une vraie salle de cinéma de 100 places sera réservée au plaisir exclusif des clients du Royal Monceau ! Le Cinéma des Lumières proposera une programmation inédite, des avant-premières et des rencontres avec des pros du 7ème art ou des évènements, confortablement assis dans des fauteuils de cuir, tout en dégustant pop-corn ou friandises de Pierre Hermé...

. Après l'esprit le corps : C'est en sous-sol et sur 1500 m2 que le tout nouveau Spa My Blend by Clarins vous attend. Nombreuses cabines de soins et de gommage, hammam, sauna sont ici appelés "Paradis Blanc" et tout y est prévu pour vous détoxifier et vous relaxer façon Clarins. Une piscine de 24 mètres vous permettra aussi de dépenser votre surplus d'énergie !

. Pour un bol d'air, la terrasse de 700 m2 baptisée "le jardin" a été paysagée par Louis Benech et permet d'accueillir 70 convives, pour une collation, un brunch ou un déjeuner. Elle est ornée d'une immense théière en fer forgé, oeuvre de l'artiste Joanna Vasconcelos. Si vous êtes fumeur de cigares, un espace , "La Fumée Rouge", vous est réservé, tenant son nom de la lumière et du capitonnage qui lui donne une ambiance de fumerie d'ailleurs...

. Les bambins n'ont pas été oubliés dans les priorités et leur espace s'appelle "Les Petits Rois du Royal Monceau"... tout un programme ! Une équipe qualifiée est dédiée à ces jeunes hôtes et les activités proposées sont dans le mood général du Royal Monceau Raffles Paris, axés sur des thématiques artistiques. Ici aussi l'art tient une place... royale.

> Côté pratique : Les chambres


. Les 85 chambres (dont 54 suites) sont spacieuses et très lumineuses, mais la décoration hétéroclyte risque de vous laisser perplexe. A vouloir a tout prix donner cette impression de "lieu habité ayant une âme" (dixit Mister Starck), de multiples objets, dont la qualité et l'aspect décoratifs individuels ne sont pas contestable, ont été accumulés et quasi posés en vrac, au milieu de meubles eux-mêmes désaxés par rapport aux angles de la pièce. En découle une impression de fouillis qui occulte tout l'espace, rendant presque la circulation difficile. Le décorateur diversement inspiré part du principe que ce capharnaüm a du charme, oubliant que chacun aime son propre désordre sans trop apprécier être plongé dans celui des autres... quant aux petites touches glam, vous apprécierez diversement le fait (trop coooool...) d'avoir une guitare a disposition dans la chambre, surtout si vous êtes batteur ou saxophoniste ! 

. Les salles de bains sont hyper fonctionnelles, de pierre, de miroirs et d'acier et la lumière qui y rêgne donne une sensation immédiate de propreté clinique. Chaque chambre est, par ailleurs, dotée d'un dressing-room très fonctionnel. Nous ne pouvons pas encore vous conseiller de séjourner dans l'un des 10 appartements de 160 à 380 m2 qui occuperont l'immeuble voisin au 41 Avenue Hoche et dont l'accès sera privatif, puisque cette partie la livraison des travaux est annoncée pour 2011...
Mais rassurez-vous le Royal Monceau Raffles Paris vous ouvre ses portes en "soft opening" dès le 18 octobre. Enfin si vous voulez tenter l'expérience sans tarder sachez quand même que les chambres disponibles sont déjà bookées sur plusieurs semaines !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez
Commentez
A Lire aussi
Golfer dans l’Ain

La nouvelle marque "Golfs de l’Ain", créée par la région pour promouvoir cette discipline,...

Golf, sea, sun & s...

Le groupe mauricien Sun Resorts lance une promotion exceptionnelle sur les séjours en hive...

Le caviar des soin...

A deux pas de la place de la Concorde, l'Institut Ingrid Millet propose un rituel "Perle d...

Bol d'air à Douarn...

Pour la seconde édition du Grand Prix Valdys Multi50 qui a eu lieu du 28 au 31 Août 2019 à...

Chicago, un vérita...

Troisième plus grande métropole des États-Unis, capitale économique et culturelle du "Midw...

Bien-être au châte...

Symbole de prestige et de richesse, les châteaux sont désormais les témoins de notre passé...