Article de Voyager Luxe - Le DIADEMA : nouveau fleuron de Costa Croisières

Le DIADEMA : nouveau fleuron de Costa Croisières

PAR COURTY Stéphanie / Italie / Jeudi 13 Novembre 2014
Départ de la croisière inaugurale, le 9 novembre. Départ de la croisière inaugurale, le 9 novembre.
Départ de la croisière inaugurale, le 9 novembre.
Pavillon italien et fier de l'être ! Pavillon italien et fier de l'être !
Pavillon italien et fier de l'être !
Les couleurs ne manquent pas à bord... Les couleurs ne manquent pas à bord...
Les couleurs ne manquent pas à bord...
La piscine principale. La piscine principale.
La piscine principale.
La bamboula des enfants-pirates ! La bamboula des enfants-pirates !
La bamboula des enfants-pirates !
Le restaurant Corona Blu. Le restaurant Corona Blu.
Le restaurant Corona Blu.
La La
La "Birreria" Dresden Green, mousse en tous genres...
Un Un
Un "petit prince" en formule 1 !
Longue vie au Diadema ! Longue vie au Diadema !
Longue vie au Diadema !

Costa Croisières n'a pas l'illusion de se faire une place dans le monde très fermé des croisières de luxe. Toutefois, le Diadema, son tout nouveau bateau, inauguré le 9 novembre à Savonne, en Italie, représente une vraie montée en gamme pour la flotte de la compagnie. 

 

Décidément les armateurs font dans la démesure et Costa Croisières, qui ne voulait pas être en reste, vient d'inaugurer son tout nouveau bateau, le Diadema. Le mastodonte mesure plus de 300 mètres de long, il peut accueillir jusqu'à 4.900 passagers et compte 1.253 membres d'équipage! Véritable petit ville flottante, le Diadema offre un décor tout en dorures et leds lumineuses. C'est un paradis pour les enfants qui y sont reçus comme de véritables princes. Visite au fil de l'eau du dernier-né des chantiers italiens de Marghera. 

> Une décoration d'intérieur haute en couleurs, signée Jonh Farcus.


. Une apologie du kitsch à l'italienne assumée... Pénétrer à bord du Diadema, est un expérience unique. Dorures, leds, miroirs, peintures, le passager ne peut être qu'impressionné par ce débordement décoratif. On doit ce design à un américain, John Farcus. À l'image d'un parc d'attraction pour adulte, le Costa Diadema ne peut pas laisser indifférent. Bien sûr, il ne sera pas du goût de tout le monde mais il faut avouer que la dimension baroque - pour ne pas dire rococo - de la décoration colore de féérie les espaces communs.  L'atrium, lieu de rendez-vous incontournable, est la meilleure illustration de ce parti pris aussi italien que technologique ! 

> Des cabines sobres et confortables.


. Coté cabine, la compagnie a misé sur la neutralité sans doute pour reposer les yeux écarquillés des passagers... Avec une surface d'environ 25 mètres carrés et un petit balcon, les cabines premium sont agréables. La literie y est particulièrement confortable, l'aménagement fonctionnel et spacieux. Quant aux salles de bain, elles ont un design minimaliste et offre une cabine de douche quelque peu étroite. L'ensemble des prestations restent honorables, surtout si l'on considère le rapport qualité-prix. Le bateau dispose de 756 cabines de ce type, seules les suites sont plus spacieuses. Il faut d'ailleurs mentionner l'offre bien-être: sur le Diadema, les "suites Samsara" se situent sur le même pont que le spa. Leurs occupants peuvent profiter d'un accès direct à cet espace. Ces cabines offrent, en outre, une véranda équipée d'un jacuzzi et leurs hôtes bénéficient également d'un accès privilégié à un restaurant diététique. Dans cette catégorie, les passagers disposent d'une salle de bain plus spacieuse, équipée d'une baignoire "intelligente" et d'une double vasque. Les matériaux, s'ils ne sont pas luxueux, restent de qualité. 

> Le spa et l'offre Samsara.


. 6.200 mètres carrés dédiés au bien-être repartis sur 4 niveaux et une carte de traitements à faire pâlir certains établissements hôteliers ! Le Diadema est le premier navire du groupe, à proposer une offre si complète. Aromathérapie, piscines de thalassothérapie équipées de jets d'eau de mer, maison du thé et espace de relaxation composent l'éventail des possibilités. Sport: en salle ou sur le pont.Les amateurs de sports ne seront pas en reste. Un espace fitness équipé des dernières technologies leur permettront d'entretenir la forme en regardant la mer. Des cours de pilates sont également animés par Joseph Pilates lui-même (inventeur de la disciplines), quand le temps le permet, sont prodigués en plein air. 

> Un offre sur mesure pour les enfants.


. Si adultes sont impressionnés par les mesures du bateau  et par sa décoration, les plus petits devraient l'être tout autant. Tout un pont leur est dédié. Un château fort, un bateau de pirate, une écurie de formule 1, devraient les enchanter. Des animateurs diplômés se chargent quotidiennement de leur proposer des activités ludiques. Selon les premiers témoignages, les enfants plébiscitent les jeux olympiques du navire et la chasse aux trésors... Une pouponnière pour les plus petits. Les nourrissons de moins de trois ans peuvent être également gardés lorsque leurs parents souhaitent profiter du spa ou autre... Une pouponnière est aménagée et tous les ponts sont sécurisés afin qu'aucune mauvaise chute ne puisse être déplorée. 

> Une offre gastronomique améliorée.


. De toute évidence Costa a fait un effort particulier sur la gastronomie à bord du Diadema.
La soirée peut débuter par un apéritif au bar à prosecco "Le Bollicine". Si les passagers souhaitent rester dans cette atmosphère italienne, ils peuvent passer ensuite à la Pizzeria où d'authentiques pizzaiolos officient. Pour un diner plus formel, le restaurant gastronomique du chef étoilé Fabio Cucchelli est une alternative, à moins que les menus diététiques du Samsara ne vous séduisent. En dehors de ces restaurants, les passagers ont accès à de grands buffets ainsi qu'un restaurant japonais. Avec une cuisine de plus de 2000 mètres carrés, une boulangerie maison et 27 chefs exécutifs, il y en a pour les papilles de tous bords! 

> L'effet Costa...


. La renaissance économique des ports choisis par Costa. 
L'impact économique de l'arrivée d'un bateau estampillé Costa Croisières, signifie pour les villes choisies, une embellie économique quasi automatique. Savonne mais aussi Marseille le prouvent. Lorsque Costa a commencé à opérer ses premières croisières, Savonne dépérissait, quant à Marseille, ses infrastructures portuaires ne lui permettaient pas encore d'accueillir de tels "monstres" marins. A ce jour, plusieurs centaines de millions d'euros ont été investis par la compagnie dans ces deux ports. Savonne connait aujourd'hui une véritable renaissance économique et Marseille bénéficie de toujours plus de voyageurs en escale. En 1996, 40.000 passagers s'arrêtaient à Marseille. La cité phocéenne espère en attirer plus de 1,8 millions d'ici 2018. Costa rime aussi avec croissance exponentielle!

> Le pavillon italien : une fierté.


. Costa tient à son pavillon. Contrairement à un bon nombre de ses concurrents, la compagnie n'a pas de "pavillon bis", elle est fière de cet ancrage italien. Le droit du travail s'applique à bord, la cohabitation des 70 nationalités se vit comme une richesse par les employés qui restent fidèles à la compagnie de longues années, dans 80% des cas. Cet élément permet à Costa d'offrir un service bien maîtrisé. Le personnel travaille dans de bonnes conditions et le passager sent l'enthousiasme sincère mis en oeuvre pour satisfaire les attentes de la clientèle. 

> Des clients heureux et fidélisés eux aussi.


. L'expérience qu'offre Costa Croisières à bord du Diadema est finalement assez complète. La compagnie propose des séjours à bord d'une vraie "mini station balnéaire" à l'italienne à ses passagers. Un brin démesuré, parfois trop fardé, le Diadema n'en est pas moins impressionnant. Costa parvient ici à hisser le tourisme de masse à un niveau de prestations satisfaisant. Longue vie donc, au Diadema! 

 

 

Partagez
Commentez
A Lire aussi
Vilamoura : Golf e...

En 2016, le groupe immobilier Vilamoura World annonçait le lancement de l'Orangerie, un pr...

Marbella Club, le ...

Puisque l'Espagne ouvre finalement ses portes aux touristes européens cet été, autant vise...

VitalParc Lacanau:...

Idéale pour un retour en douceur à "la normale", voisine de Bordeaux, Lacanau est une peti...

Weekend à Etretat.

Une belle destination pour cette période de dé-confinement : Etretat, que l'on peut visite...

Le Honduras, fabul...

Quand le besoin de renouer avec la nature devient pressant, certaines destinations s'impos...

Jouer sur du synth...

Situé dans l'Ain, à dix minutes en voiture de l’aéroport international de Genève, le très ...