Article de Voyager Luxe - Îles Vanille: Un archipel est né !

Îles Vanille: Un archipel est né !

PAR Antoine Webber / Océan Indien / Jeudi 26 Septembre 2013
Alain St Ange (à g) et Pascal Viroleau Alain St Ange (à g) et Pascal Viroleau
Alain St Ange (à g) et Pascal Viroleau

L'île de la Réunion, Maurice, les Seychelles mais aussi Madagascar, Mayotte et les Comores deviennent "Les Îles Vanille". Un nom qui lie ces terres de l'océan indien autour d'une coopération touristique, culturelle et économique. Le ministre du tourisme et de la culture des Seychelles nous parle au salon Top Resa de cette initiative qui sent très bon."Maurice, la Réunion, les Seychelles, des îles très présentes sur la scène du tourisme ... individuellement. Avec le regroupement sous l'appellation, les Îles Vanille, elles vont être maintenant unies. Pour Madagascar, les Comores ou Mayotte, moins touristiques, cette initiative est particulièrement importante". C'est la première fois que l'on met en avant sur la scène internationale la possibilité d'un circuit spécifique dans l'Océan Indien" explique Alain St Ange, le ministre du tourisme et de la culture Seychellois. "Cela représente pour les voyageurs l'opportunité de pouvoir profiter plus facilement de combinés inter-îles. Les liaisons aériennes vont êtres renforcées avec un engagement fort des compagnies aériennes locales. Nous allons également travailler à faire reconnaître l'originalité des Îles Vanille à travers, par exemple, la route des Baleines que nous aimerions voir inscrire au patrimoine de l'humanité" explique le ministre. "Les baleines voyagent depuis l'Amérique jusqu'à nous et l'on peut très bien imaginer une croisière qui les suivrait entre nos îles " conclut-il. "Ici pas de gros paquebots mais du tourisme à taille humaine dans une logique de protection de la biodiversité de ces terres océaniques d'une grande richesse naturelle. C'est aussi cela Les îles Vanille, un engagement fort pour le développement durable". Si le ministre a bien insisté sur la non ingérence politique, il ne dément pas une coopération économique et culturelle à travers la créolité. La nomination de Pascal Viroleau, l'actuel directeur de l'OT réunionnais, à la tête de cette nouvelle entité montre le rôle de locomotive du département français d'outremer dans ce projet. Sa première mission sera de donner un logo aux îles de la vanille : en odorama ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez
Commentez
A Lire aussi
Vilamoura : Golf e...

En 2016, le groupe immobilier Vilamoura World annonçait le lancement de l'Orangerie, un pr...

Marbella Club, le ...

Puisque l'Espagne ouvre finalement ses portes aux touristes européens cet été, autant vise...

VitalParc Lacanau:...

Idéale pour un retour en douceur à "la normale", voisine de Bordeaux, Lacanau est une peti...

Weekend à Etretat.

Une belle destination pour cette période de dé-confinement : Etretat, que l'on peut visite...

Le Honduras, fabul...

Quand le besoin de renouer avec la nature devient pressant, certaines destinations s'impos...

Jouer sur du synth...

Situé dans l'Ain, à dix minutes en voiture de l’aéroport international de Genève, le très ...