Article de Voyager Luxe - Désert d'Atacama, le géant de sel

Désert d'Atacama, le géant de sel

PAR Didier Forray / Chili / Vendredi 15 Janvier 2010
Le Salar d'Atacama (www.ericpasquier.com) Le Salar d'Atacama (www.ericpasquier.com)
Le Salar d'Atacama (www.ericpasquier.com)
La chaîne des Andes (www.ericpasquier.com) La chaîne des Andes (www.ericpasquier.com)
La chaîne des Andes (www.ericpasquier.com)
San Pedro de Atacama (www.ericpasquier.com) San Pedro de Atacama (www.ericpasquier.com)
San Pedro de Atacama (www.ericpasquier.com)
Le Salar d'Atacama au coucher du soleil (www.ericpasquier.com) Le Salar d'Atacama au coucher du soleil (www.ericpasquier.com)
Le Salar d'Atacama au coucher du soleil (www.ericpasquier.com)
La vallée de la lune La vallée de la lune
La vallée de la lune
Les geysers du Tatio Les geysers du Tatio
Les geysers du Tatio

Terrain de jeu du Paris-Dakar 2010, le désert d’Atacama offre des panoramas spectaculaires et variés. De la mystique vallée de la lune aux surprenants geysers du Tatio, les paysages sont uniques. Sans oublier le Salar d’Atacama, immense mer de sel à l’ombre des volcans.

 

 

Le désert le plus aride au monde ! A deux heures de vol de Santiago, le changement de décor est brutal. Sous les ailes de l’avion, le paysage devient tout simplement lunaire. Avec une superficie de 200 000 km², le désert d’Atacama a la réputation d’être le plus aride au monde. Certaines parties n’ont pas vu une seule goutte de pluie depuis plusieurs années. Mais le désert d’Atacama est loin d’être un désert sans vie. On atterrit à Calama, la porte d’entrée du désert. Inutile de s'attarder : cap sur San Pedro de Atacama, à une heure de route.

 

San Pedro de Atacama, ville de western. Avec ses petites ruelles poussiéreuses, ses maisons en adobe et sa nonchalance, San Pedro de Atacama semble tout droit sortie d’un film de John Ford. Le village, popularisé par des routards dans les années 60-70, attire aujourd'hui des touristes venus du monde entier. San Pedro de Atacama, posée au bord du Salar d’Atacama, à 2500 mètres d’altitude, marque il est vrai le point de départ idéal des excursions dans la région. Le soir venu, tout le monde se retrouve dans les quelques bars et restaurants. Une atmosphère d’oasis du bout du monde !

 

Une mer de sel. Dès la sortie de San Pedro de Atacama, le Salar d’Atacama reprend ses droits, immense mer de cailloux et de sel. Au bord de la laguna Chaxa, un petit musée raconte la formation de la saline, vidéo à l’appui. Empruntez ensuite le petit chemin aménagé sur le sel. A quelques mètres, vous pourrez observer une colonie de flamants roses. Un conseil : privilégiez l’excursions dans le salar en fin de journée et attendez le coucher du soleil : le sel prend alors une incroyable couleur rose. Puis les volcans s’embrasent à leur tour dans un formidable bouquet final !

 

La vallée de la lune. Après le Salar d’Atacama, c'est l’autre excursion best seller à San Pedro de Atacama. Au Nord de San Pedro, la vallée s’ouvre sur un splendide paysage de roches sculptées par l’érosion. Les formes donnent lieu à toutes les interprétations : là, vous croiserez d’étranges dinosaures de pierre, ici vous apercevrez une madone en prière… Le tour s’achève au coucher du soleil par l’ascension d’une dune géante.
La vue sur le Salar d’Atacama au loin et les volcans de la cordillère des Andes est de toute beauté !

 

Les geysers du Tatio. L’excursion vers les geysers du Tatio se mérite ! Il faut accepter de partir à 4 heures du matin et endurer une route terriblement cahoteuse. Mais deux heures plus tard, la récompense est au rendez-vous : à 4300 mètres d’altitude, les geysers du Tatio sont les plus hauts du monde. Les fumeroles s’élèvent dans le ciel dans un vacarme de bouilloire surexcitée. 7 heures du matin : les premiers rayons du soleil émergent au-dessus des montagnes : la température s’élève rapidement et les geysers s’évanouissent… Magique !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez
Commentez
A Lire aussi
Vilamoura : Golf e...

En 2016, le groupe immobilier Vilamoura World annonçait le lancement de l'Orangerie, un pr...

Marbella Club, le ...

Puisque l'Espagne ouvre finalement ses portes aux touristes européens cet été, autant vise...

VitalParc Lacanau:...

Idéale pour un retour en douceur à "la normale", voisine de Bordeaux, Lacanau est une peti...

Weekend à Etretat.

Une belle destination pour cette période de dé-confinement : Etretat, que l'on peut visite...

Le Honduras, fabul...

Quand le besoin de renouer avec la nature devient pressant, certaines destinations s'impos...

Jouer sur du synth...

Situé dans l'Ain, à dix minutes en voiture de l’aéroport international de Genève, le très ...