Article de Voyager Luxe - Dans les pas de Christophe Colomb à Santo Domingo

Dans les pas de Christophe Colomb à Santo Domingo

PAR Didier Forray / République Dominicaine / Vendredi 20 Novembre 2009
Les rues de Santo Domingo sont chargées d'Histoire Les rues de Santo Domingo sont chargées d'Histoire
Les rues de Santo Domingo sont chargées d'Histoire
La cathédrale de Santo Domingo fut la première du Nouveau Monde La cathédrale de Santo Domingo fut la première du Nouveau Monde
La cathédrale de Santo Domingo fut la première du Nouveau Monde
Ambiance bon enfant le long de la rue d'El Conde Ambiance bon enfant le long de la rue d'El Conde
Ambiance bon enfant le long de la rue d'El Conde
L'imposant Alcazar de Colon L'imposant Alcazar de Colon
L'imposant Alcazar de Colon
Un marin veille continuellement sur la dépouille supposée de Christophe Colomb Un marin veille continuellement sur la dépouille supposée de Christophe Colomb
Un marin veille continuellement sur la dépouille supposée de Christophe Colomb

Capitale de la République dominicaine, Santo Domingo est aussi la plus historique des villes des Amériques. La première ville du nouveau monde a effectivement conservé les traces du passage de Christophe Colomb. Revenez plus de cinq siècles en arrière, au temps de la conquête de l’Amérique !

 

Arrivée sur la côte Nord de l’île, à la fin de l’année 1492, la première colonie espagnole installée par Christophe Colomb décida de migrer plus au Sud de l’île. En 1502, la ville de Santo Domingo de Gúzman est officiellement fondée sous le commandement du gouverneur Nicolás de Ovando. La ville adopte un plan en damier qui sera repris ensuite dans la plupart des villes du Nouveau Monde. A l’entrée du fleuve, un fort est construit. Achevé en 1507, le fort Ozama fut la toute première construction militaire des Amériques.

 

Santo Domingo multiplie les premières. Très vite la nouvelle ville prend de l’importance. En 1508, le roi d’Espagne Ferdinand II d’Aragon y installe le siège de la vice-royauté des Amériques. Santo Domingo s’enrichit du premier hôpital des Amériques et de la première cathédrale, Notre-Dame de l’Incarnation. En 1538, la plus vieille université du Nouveau Monde est fondée.

 

Une promenade le long de la rue d’El Conde vous donnera un bon aperçu du passé colonial de Santo Domingo. Le rue El Conde est l’une des plus anciennes rues de Saint Domingue, reliant le parc de l’indépendance au parc Colón, où vous pourrez admirer une statue de Christophe Colomb. Cette rue piétonne s’anime au fur et à mesure que la journée avance. Vous aurez d’ailleurs tout le loisir de vous accorder une petite pause shopping dans l’une des nombreuses boutiques de vêtements, de chaussures, de bijoux et autres cadeaux. Pour profitez de l’animation, installez-vous à la terrasse de l’un des cafés !

 

Après le parc Colón, au bout de la rue d’El Conde, prenez à gauche dans la Calle de las Damas. Cette vieille rue de Saint Domingue vous mène jusqu’à l’Alcazar de Colon, l’ancienne demeure de Diego Colon, fils de l’Amiral espagnol et gouverneur de Saint-Domingue. Originalité de ce palais édifié en 1510 : il faut construit en pierre de corail sans aucun clou. L’architecture propose un étonnant mélange des styles gothique, mauresque et Renaissance. A l’intérieur, un musée raconte l’histoire de la Saint-Domingue coloniale. La visite des 22 pièces mérite le détour, notamment pour les quelques meubles et peintures d’époque.

 

Pour achever la visite de Santo Domingo, ne manquez pas le « Faro a Colón » (le phare de Colomb). Ce monument grandiose a été inauguré le 6 octobre 1992, à l’occasion des célébrations du 500e anniversaire de la découverte de l’Amérique. Les restes du corps de Christophe Colomb furent alors transférés d’une des tombes de la cathédrale et installés dans ce mausolée. Mais la polémique va bon train concernant l’authenticité de la dépouille, certains historiens affirmant que le corps de l’Amiral espagnol repose dans la cathédrale de Séville. Christophe Colomb conserve encore un peu de son mystère.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez
Commentez
A Lire aussi
Vilamoura : Golf e...

En 2016, le groupe immobilier Vilamoura World annonçait le lancement de l'Orangerie, un pr...

Marbella Club, le ...

Puisque l'Espagne ouvre finalement ses portes aux touristes européens cet été, autant vise...

VitalParc Lacanau:...

Idéale pour un retour en douceur à "la normale", voisine de Bordeaux, Lacanau est une peti...

Weekend à Etretat.

Une belle destination pour cette période de dé-confinement : Etretat, que l'on peut visite...

Le Honduras, fabul...

Quand le besoin de renouer avec la nature devient pressant, certaines destinations s'impos...

Jouer sur du synth...

Situé dans l'Ain, à dix minutes en voiture de l’aéroport international de Genève, le très ...