Article de Voyager Luxe - Combiné Sri Lanka-Maldives

Combiné Sri Lanka-Maldives

PAR Jérôme Desforges / Sri Lanka / Mercredi 19 Juin 2013
Les portes du Paradis. Les portes du Paradis.
Les portes du Paradis.
Un cadre agréable à Bentota Un cadre agréable à Bentota
Un cadre agréable à Bentota
Des chambres spacieuses au design épuré. Des chambres spacieuses au design épuré.
Des chambres spacieuses au design épuré.
Une expérience: le train qui mène à Galle. Une expérience: le train qui mène à Galle.
Une expérience: le train qui mène à Galle.
Arrivée aux Maldives. Arrivée aux Maldives.
Arrivée aux Maldives.
Une chambre sur la mer. Une chambre sur la mer.
Une chambre sur la mer.
Bien être absolu. Bien être absolu.
Bien être absolu.
Exotisme à gogo... Exotisme à gogo...
Exotisme à gogo...
Et je regarde vers le nord, et je regarde vers le sud..... Et je regarde vers le nord, et je regarde vers le sud.....
Et je regarde vers le nord, et je regarde vers le sud.....

Pour ceux qui n’aiment le farniente qu’allié à la découverte, et vice-versa, le combiné Sri Lanka-Maldives se révèle une option intéressante. D’autant que, bonne nouvelle, ce sont Avani Hotels & Resorts et Anantara qui régalent. Du chic authentique et iodé.

> Sri Lanka-Maldives, un couple bien assorti


. Bienvenue dans l’océan Indien où le sable est plus blanc, la mer plus bleue et le ciel plus clair. Surtout aux Maldives, archipel enchanté, select, presque aussi inaccessible que le paradis, le purgatoire en moins. Mais vous auriez tort de vous précipiter: non loin de là, le Sri Lanka vous tend les bras. En plus, aujourd’hui, inutile de choisir entre l’un ou l’autre : il existe des combinés intelligents qui vous permettent de passer 3 jours au Sri Lanka et 3 autres aux Maldives. On en a rêvé, certains le font. Et si vous ne saviez pas par où aborder le Sri Lanka, cette île en mouvement perpétuel, vaste et déroutante, Avani Hotels & Resorts vous ouvre la voie et les portes d’un univers à l’exotisme maîtrisé.

> Le Sri Lanka, antichambre du paradis


. Il y a de grandes chances pour que vous touchiez terre sur la côte ouest où se situe l’aéroport international Bandaranaike de Colombo. Et cela tombe bien car l’Avani Bentota n’est pas très loin, du moins, pas trop. Mais suffisamment – 64 kilomètres de Colombo, 96 de l’aéroport – pour ne pas souffrir de la proximité de la capitale enfiévrée et pour s’offrir un petit tour en minibus. Un trajet plein de surprises et, soudain, face à l’océan tumultueux, apparaît l’Avani Bentota. Il se fait étrangement tout petit, voire discret. C’est un charmant boutique-hôtel de 75 chambres et suites installé le long d’une plage immense au sable doré. Les bâtiments qui ne font pas leur âge, 40 ans, restent élégants, épousent le paysage, n’excédant pas 2 étages.

> A Bentota,Luxe épuré …


. Visiblement, l’architecte sri lankais Geoffrey Bawa, une sommité en Asie, a tout fait pour rester nature et sobre. L’hôtel, entièrement rénové il y a 2 ans, pourrait paraître austère s’il n’était pas en parfaite harmonie avec les éléments, aéré, épuré. Les chambres sont à l’unisson, comme les suites disséminées parmi les frangipaniers. Rien d’ostentatoire, mais de la qualité, de l’authenticité, clim, Wifi, écran plat et cafetière Nexpresso en prime. En toile de fond, une atmosphère où se mêlent anachronisme, épices, essences rares et douceur de vivre. Un univers entre terre et mer, venté, peuplé d’écureuils pas farouches et d’un personnel aux petits soins. Certains pourront même ressentir un parfum de colonie retour au XVIIe siècle, dans une île de Ceylan encore néerlandaise. Mais c’est une autre histoire…

> … ou chic subtil ?


. Dans le cadre d'un séjour combiné, vous pouvez choisir entre l'Avani de Bentota et celui de Kalutara, le second étant situé un peu plus au Nord, à une heure seulement de Colombo, à proximité de Kalutara. Un atout pour l’Avani Kalutara, c'est qu'il est édifié à l’embouchure de la rivière Kalu. D’un côté, un lagon, de l’autre, l’océan Indien. L’Avani Kalutara arbitre et domine cette rencontre entre eaux douces et salées, ancré sur une langue de terre en forme de bout du monde. Le bâtiment d’aspect massif se révèle élégant. Vous y trouverez 105 chambres ultramodernes et design qui donnent toutes sur la lagune ou l’océan Indien. Des suites viennent compléter l’ensemble. Évidemment, chaque chambre aux dimensions généreuses possède une terrasse, voire deux, histoire d’apprécier le paysage idyllique.

> Choix cornélien.


. C’est l’environnement qui différencie les deux hôtels. Les deux possèdent une magnifique piscine, proposent un spa voluptueux, des activités nautiques, invitent à partager une gastronomie riche et raffinée: difficile de les départager. Du côté de Kalutara, vous pourrez explorer la mangrove en bateau, remonter le temps dans les jardins du Richmond Castle… Quant à l’Avani Bentota, si l’on fait abstraction de la voie ferrée voisine, il est entouré de sites exceptionnels. À l’image du Brief Garden, le jardin extraordinaire de Bevis Bawa dont la demeure se visite aussi. Charmant : le thé vous est servi sur une terrasse ombragée. Pour y aller, un seul moyen: le tuk-tuk, en 15 mn, "tape-cul" mais pittoresque. Autre incontournable: Galle et ses fortifications hollandaises du XVIIIe siècle. N’hésitez pas à vous enfoncer plus avant dans les rues de cette ville colorée et animée qui a su renaître après le tsunami du 26 décembre 2004.

> Puis, l'autre monde !


. Cap à l’Ouest, à 700 kilomètres de là. Une heure d’avion à peine et les Maldives, à fleur d’eau, paradis en sursis, vous offrent une autre vision du monde. Sur fond bleu. Un aéroport peu en rapport avec l’endroit, bruyant. Ouf, Anantara possèdent un lounge climatisé histoire d’échapper aux hordes de touristes en bermuda et chemise à fleurs. Puis un hors-bord grand luxe version speedboat, 35 minutes de navigation vers le Sud entre atolls et lagons et, enfin, Dhigufinolhu, quatre petites îles, confettis encerclés de récifs de corail sur lesquelles vous oublierez tout. Du moins, Anantara l’espère. Alors que Veli se refait une beauté, Dighu étire son sable blanc sur 2 petits hectares et Naladhu, plus chic encore et quasi privée (19 villas somptueuses de 300 m2 !), reste inaccessible au commun des mortels.

> Sur le sable ou sur l’eau ?


. Sur Dighu, vous aurez le choix entre 110 villas de 110 à 312 m² tournées vers la mer, posées sur le sables ou sur l’eau. Un détail sympa : la plupart des villas possède une salle de bains ouverte, nichée dans un petit jardin privatif. Toutes possèdent un écran plat, lecteur DVD ou iPod, le Wifi… Quelque 500 employés plus que discrets veillent au confort des hôtes. Côté nourritures terrestres, vous aurez le choix entre 6 restaurants et pas mal de formules, cuisines, du basic au plus raffiné, en fonction de vos moyens et de votre appétit. Si vous ne voulez pas bronzer idiot, on vous réserve quelques distractions, des plus subtiles au plus physiques. Un peu de détente au spa Anantara ? Une dizaine de suites suspendues entre ciel et mer vous attendent pour un simple massage de 90 minutes, une cure ayurvédique ou une thérapie thaï… Un petit tour en jet ski jusqu’à une île locale, en respectant le lagon ? 150 dollars quand même pour 45 minutes. Pour vous racheter une conduite, il ne vous reste plus qu’à participer au programme de protection du corail initié sur l’île. Planter pour ne pas se planter, en voilà une idée lumineuse. Quand le lux rejoint le luxe...

> Dighu et des couleurs...


. 37 Sunrise Beach Villas, 110 m2, avec vue sur le lever de soleil.
. 18 Sunset Beach Villas, 110 m2, terrasse avec vue sur le coucher de soleil.
. 2 Sunset Pool Villas, 162 m2, terrasse et piscine privée.
. 2 Sunset Family Villas, 165 m2, 2 chambres et 2 salles de bains.
. 6 Anantara Pool Villas, 180 m2, avec piscine.
. 5 Two Bedroom Anantara Pool Villas, 312 m2, terrasse, 2 chambres, piscine et accès privé à la plage.
. 38 Sunrise Over Water Suites, 132 m2, sur pilotis, avec accès direct au lagon.
. 2 Over Water Pool Suites, 180 m2, sur pilotis, avec piscine privée, terrasse…

> Srilankan Airlines

 
. La majeure partie de la flotte long-courrier de Srilankan Airlines (A330-200 et A340-300), offre une classe business rénovée, moderne, confortable et fonctionnelle. Entre Paris et Colombo, notamment, l’A330-200 vous propose, en éco,  des sièges inclinables à 115°, espacés de 81 cm et larges de 57 cm. De quoi prendre ses aises en business, avec 18 sièges seulement et dormir sur un siège-lit massant, en cuir, parfaitement plat. Votre voisin se trouve à 2 m de vous, votre écran de 15 pouces ne le dérangera donc pas... Ambiance cosy sur fond d’hospitalité sri-lankaise : des hôtesses en sari vous invite à déguster une cuisine de qualité. Un filet de steak grillé sauce béarnaise, accompagné de pommes de terre au four, haricots verts, tomates cerise et  poivrons rouges ? Un filet de flétan cuisiné aux aromates avec un poivron rouge ? Un curry de poulet épicé avec modération, accompagné de Dahl et d’un curry aux épinards ? Ou un plat végétarien ? À vous de choisir, vous avez tout le temps.
Paris-Colombo-Malé, à partir de 1 693 euros en classe affaires.
En escale à Colombo, le Serendib Lounge propose des massages ayurvédique. Judicieux.

> Combiné Sri Lanka-Maldives by Kuoni


. Forfait à partir de 2.773 € TTC par personne, 9 jours/6 nuits combinant le Sri Lanka (3 nuits) et les Maldives (3 nuits).
Ce prix comprend: les vols Paris/Colombo/Male/Colombo/Paris sur Sri Lankan Airlines (www.srilankan.com/fr_fr/fr) en classe économique avec taxes aériennes et sécurité, le visa d’entrée au Sri Lanka, les transferts privés au Sri Lanka, le séjour de 3 nuits en chambre double catégorie standard à l’hôtel AVANI Bentota en petit déjeuner et 3 nuits en villa plage Sunrise à l’hôtel ANANTARA Dhigu en petit déjeuner (exemple de tarif pour un départ le 26 octobre 2013).

Plus d'infohttp://www.kuoni.fr/ (à réserver en agence de voyages)

Partagez
Commentez
A Lire aussi
Vilamoura : Golf e...

En 2016, le groupe immobilier Vilamoura World annonçait le lancement de l'Orangerie, un pr...

Marbella Club, le ...

Puisque l'Espagne ouvre finalement ses portes aux touristes européens cet été, autant vise...

VitalParc Lacanau:...

Idéale pour un retour en douceur à "la normale", voisine de Bordeaux, Lacanau est une peti...

Weekend à Etretat.

Une belle destination pour cette période de dé-confinement : Etretat, que l'on peut visite...

Le Honduras, fabul...

Quand le besoin de renouer avec la nature devient pressant, certaines destinations s'impos...

Jouer sur du synth...

Situé dans l'Ain, à dix minutes en voiture de l’aéroport international de Genève, le très ...