Article de Voyager Luxe - BRIVE-LA-GAILLARDE, la bien nommée.

BRIVE-LA-GAILLARDE, la bien nommée.

PAR Antoine Webber / France / Vendredi 04 Septembre 2020
D.R D.R
D.R
Le château de Turenne. Le château de Turenne.
Le château de Turenne.
Marché de Brive. Marché de Brive.
Marché de Brive.
Les jardins de Colette. Les jardins de Colette.
Les jardins de Colette.
Aubazine. Aubazine.
Aubazine.
Le grand labyrinthe des jardins de Colette. Le grand labyrinthe des jardins de Colette.
Le grand labyrinthe des jardins de Colette.

Brive-la-Gaillarde, la bien nommée, est l'une des villes de France les plus emblématiques : une gastronomie d’exception, des sites touristiques uniques, des évènements culturels et musicaux majeurs et une équipe de rugby fédératrice qui évolue au TOP 14...


Découvrir Brive, c’est la promesse de partir à la rencontre de richesses architecturales tout en profitant d’un patrimoine gastronomique incomparable. Mais Brive se trouve aussi à proximité de nombreux sites remarquables, comme : Turenne, Collonges-La-Rouge, Saint-Robert, Curemonte, le village aux 3 chateaux, Pompadoure et Ségur-le-Chateau, hautefort, Sarlat, Rocamadour....et n'oublions pas que nous sommes à proximité de grands sites préhistoriques tels que Lascaux ou Les Eyzies ou encore du Gouffre de Padirac...En marge des Journées Européennes du Patrimoine, plusieurs sites dévoilent leurs richesses 100% gaillardes au grand public.

UN PATRIMOINE RICHE ET VARIÉ.

Le Château de Turenne.
Point de vue incomparable qui s’étend des monts d’Auvergne aux Marches du Midi Toulousain, la citadelle a trôné libre, pendant plus de 700 ans jusqu’à la cession à la Couronne en 1738. L’histoire de la Vicomté est remarquable : sous les Comborn, elle a abrité de nobles croisés, bénéficié de papes en Avignon sous les Roger de Beaufort et de relations puissantes, atteignant , une réputation internationale grâce au grand "Maréchal de Turenne", avec la Tour d’Auvergne. Une visite de La Tour César, permet de découvrir le Jardin et la Salle des Gardes.


Aubazine et son Abbaye Cistercienne.
Ce joli petit village, situé à 15 km de Brive, abrite une ancienne abbaye cistercienne. Lieu de rencontres spirituelles, le site offre une agréable balade le long du canal des Moines, bâti de mains d'hommes à flanc de collines. C’est dans cette abbaye transformée en orphelinat que vécut la jeune Gabrielle Chanel, abandonnée alors par son père. Elle s’inspirera des vitraux de l’église pour dessiner les deux "C" entrelacés qui deviendront son célèbre logo. Coco Chanel gardera de son séjour chez les religieuses le goût des vêtements sobres, épurés, en noir et blanc...

Le Musée Labenche: Musée d'Art et d'Histoire de la ville de Brive.
Au sein d'un hôtel particulier de la Renaissance exceptionnel (classé M.H) et réparties sur 17 salles, les collections du Musée Labenche témoignent de la richesse historique, archéologique et patrimoniale de la ville de Brive et de sa région depuis la Préhistoire jusqu'au milieu du XXe siècle. Dès l'origine, la vocation du musée est pluridisciplinaire, avec une importante section de naturalia, des collections archéologiques, beaux-arts, numismatiques et ethnographiques.

Le Musée Michelet.
Ce musée est consacré à l’histoire de la seconde guerre mondiale. Implantées dans la maison familiale d’Edmond Michelet, résistant et homme d’Etat (1899-1970), dont le parcours est évoqué à travers des objets personnels et des documents originaux. Neuf salles d’exposition permettent de découvrir différents aspects de cette tragique période : la Résistance et la Déportation, le régime de Vichy et sa propagande par l’image, la vie quotidienne sous l’Occupation, la libération de Brive...

Le village de Saint Robert.
Saint-Robert a un charme très médiéval avec ses vieilles demeures seigneuriales, ses ruelles étroites et les vestiges de portes fortifiées. Situé sur une butte culminant à 320 m, le village – Labellisé "Plus Beau Village de France"- a conservé un cachet médiéval remarquable, avec son Eglise Notre-Dame du XIIème siècle et son Christ espagnol, sa chapelle de Verneuil du XVIème siècle, ses ruelles avec ses "châteaux" ou encore son pigeonnier. Il a servi de cadre au feuilleton télévisé tiré des romans de Claude Michelet.

Le marché Georges Brassens.
Véritable institution, le marché Georges Brassens de Brive la Gaillarde est connu et reconnu pour son terroir 100% gaillard. Les producteurs locaux s’y retrouvent chaque mardi, jeudi et samedi dans le centre de la ville, sous la Halle Brassens à la Guierle, ou bien sous la Halle Thiers. On y retrouve toutes les spécialités de la gastronomie locale : tourtous, figues fourrées au foie gras, pomme AOC, cabécous, confit de canard, champignons ou encore rillettes de canard...

La Distillerie Denoix.
La distillerie Denoix aujourd’hui tenue par Sylvie Denoix Vieillefosse et Laurent Vieillefosse est une affaire de famille, sur quatre générations. La distillerie a toujours perpétué la fabrication ancestrale de liqueurs et apéritifs du terroir local. Les produits proposés sont à base de noix et d’autres fruits. En travaillant dans les mêmes conditions qu’au XIXe siècle, la distillerie Denoix préserve ainsi un patrimoine et un savoir-faire précieux. Aujourd’hui, la distillerie propose un large panel de liqueurs classiques ou originales dont la Suprême Denoix 30° ou l’apéritif le "QuinquiNoix 17°", tous deux primés par le concours général d’agriculture en 2011.

La chocolaterie Lamy.
En 2004, Eric Lamy, propriétaire de la Chocolaterie et épris dès son plus jeune âge de chocolat, s’installe à Brive et ouvre sa célèbre Chocolaterie. Il y sculpte de véritables œuvres géantes qu’il expose en vitrine, attirant l’attention des passants. Dans sa boutique, plus de 35 variétés différentes de chocolats (ganaches simples, liqueurs, praliné, etc), des macarons aux 12 saveurs variées, des cakes, des tablettes de chocolats des gourmandises chocolatées ou non (guimauves, marrons glacés, pâtes à tartiner, bonbons acidulés, etc) et enfin en période estivale des glaces toutes plus gourmandes les unes que les autres, à déguster sans modération...

LES JARDINS DE COLETTE.

Cet univers unique est un mélange de littérature et de botanique à ne pas manquer !
A l'occasion des Journées du Patrimoine, les Samedi 19 et dimanche 20 septembre 2020, les Jardins de Colette participent aux Journées Européennes du Patrimoine qui a pour thème cette année "Patrimoine et éducation : apprendre pour la vie !". L’équipe des Jardins a concocté un programme d’activité qui ravira petits et grands à travers un patrimoine naturel et littéraire tout en profitant du labyrinthe de 5000m² ! En savoir plus :  www.lesjardinsdecolette.com

PLUS D'INFO : www.brive-tourisme.com

Partagez
Commentez
A Lire aussi
Nouveau camp écolo...

Great Plains Conservation Zimbabwe annonce l'ouverture de Mpala Jena, un nouveau camp de t...

L’Hôtel du Collect...

A quelques encablures du Palais de l’Elysée et de la rue du Faubourg St Honoré, à un jet d...

Tourisme durable e...

Le Belize est un petit pays de 22.970 km² (1/10 de la France !...) niché entre l'extrême s...

SKIER EN Républiqu...

Frontalières avec l'Allemagne et la Pologne, les montagnes tchèques sont accessibles en en...

Swimming-trip en B...

Pendant notre hiver, se retrouver avec masque et tuba en compagnie des requins-baleines da...

Madagascar : desti...

L’Île Rouge n'abrite pas que des longues plages de sable blanc bordées de cocotiers ou  de...