Article de Voyager Luxe - Sofitel Legend The Grand à Amsterdam.

Sofitel Legend The Grand à Amsterdam.

PAR Karina Perez / Pays-Bas / Jeudi 22 Mai 2014
Arrivée incognito pour les VIP...vous peut-être ? Arrivée incognito pour les VIP...vous peut-être ?
Arrivée incognito pour les VIP...vous peut-être ?
Un lobby royal, pour accueillir les grands de ce monde. Un lobby royal, pour accueillir les grands de ce monde.
Un lobby royal, pour accueillir les grands de ce monde.
Les compositions florales, omniprésentes. Les compositions florales, omniprésentes.
Les compositions florales, omniprésentes.
Des chambres très cosy. Des chambres très cosy.
Des chambres très cosy.
Avec salle de bains ultra-design. Avec salle de bains ultra-design.
Avec salle de bains ultra-design.
Petit espace bien-être, tout en lumière. Petit espace bien-être, tout en lumière.
Petit espace bien-être, tout en lumière.
La salle des mariages. La salle des mariages.
La salle des mariages.
Un lounge avec un splendide jardin-lounge d'été. Un lounge avec un splendide jardin-lounge d'été.
Un lounge avec un splendide jardin-lounge d'été.
Et, pas loin, l'agitation de la capitale bouillonnante. Et, pas loin, l'agitation de la capitale bouillonnante.
Et, pas loin, l'agitation de la capitale bouillonnante.

Même «So chic», The Grand garde cette bienveillance et cette générosité qu'Amsterdam sait si bien distiller. Ce n'est pas un endroit guindé mais un lieu vivant, ouvert et en même temps mythique. Un véritable hôtel de légende.

On aime :

Les magnifiques compositions florales en provenance directe du fleuriste de l'hôtel …La cour monumentale de l'hôtel, pour un accueil digne d'un roi, la bibliothèque avec ses photos des Jackson Five, le petit-déjeuner dans le jardin, somptueux.

On aime moins :

je me creuse les méninges … Une grande piscine ? Un bar ?

Se poser :

 

Amsterdam et ses canaux, ses palais du XVII ème siècle, ses jardins privés … Une ville musée oui, mais résolument cosmopolite, dynamique et à taille humaine. C'est en bateau que je vous propose d'accoster au « Grand », un service à commander à l'hôtel. En plein cœur du quartier historique, à deux pas du quartier rouge, vous êtes dans l'hypercentre et en même temps plongé dans une quiétude incroyable. Les concierges en chapeau haut de forme et queue de pie sont habitués à recevoir les grands de ce monde. Michael Jackson a laissé un souvenir impérissable auprès du personnel en faisant servir un chocolat chaud aux centaines de fans attroupés sous les fenêtres de sa suite. Le chocolat chaud porte depuis son nom ! Ce lieu édifié au XIV ème siècle a également hébergé entre ses murs Guillaume le Taciturne et Marie de Médicis : «Le princenholf» a joué un rôle si important dans l'histoire d'Amsterdam, qu'il a bien failli ne jamais se transformer en palace ! 
 

 

Cocooner :

D'abord couvent, puis hôtel, mairie, amirauté, mairie à nouveau: Cinq siècles qu'il n'était absolument pas question d'effacer en 1988, date de son acquisition par Sofitel.Avec 177  chambres, 52 suites dont certaines ont un accès indépendant sur le canal, cet hôtel très élégant surprend. La rénovation orchestrée par Sybille de Margerie a conservé le charme d'une architecture ancienne avec ses coins et recoins magiques, ses salles historiques classées, tout en s'adaptant aux exigences d'une clientèle habituée au confort du luxe contemporain. Surtout, ne ratez pas la visite historique de 11 heures réservée aux clients de l'hôtel, vous allez adorer visiter la grande salle du conseil où la reine Béatrix des Pays-bas s'est mariée ou encore la magnifique chambre des mariages art déco où les Amstelldamois peuvent toujours se dire oui pour la vie ! Après cette visite guidée, vous comprendrez mieux les références historiques que l'architecte a glissées dans chaque chambre. Après une journée à rouler dans Amsterdam, le jardin intérieur ou la bibliothèque sont des lieux parfaits pour rêver. 

Savourer :

 

Ne ratez pas l'une des meilleures tables d'Amsterdam: Joris Bijdendijk est l'un des chefs les plus prometteurs de sa génération et il officie au Bridges dont le décor blanc très classique est dynamité par les œuvres néo-pop de l'artiste Selwyn Senatori. Joris maîtrise parfaitement le français, tradition culinaire et palette des accords gustatifs comprises. Vous vous souvenez peut-être de lui pendant la saison 4 de TopChef ? Il revendique autant sa filiation avec Ron Blaauw, chef étoilé néerlandais que son passage chez les frères Pourcel comme sous-chef au restaurant Montpelliérain « Le jardin des sens ». Et cela se retrouve dans sa cuisine qui mixe avec bonheur les grands classiques « Dutch » (hareng, épices, fromages, légumes) et la tradition française. Membre du Youth Food Mouvement, il milite pour un système culinaire plus équitable et plus sain qui s'inscrit dans le mouvement Slow Food. Et nous on adore ce respect de la biodiversité et de l'artisanat qui se savoure aussi dans l'assiette. Avec Joris, vous avez envie d'avoir le bracelet VIP pour goûter à tout à volonté: j'ai conservé en mémoire ses topinambours recouvertes de pétales de truffes blanches, son ceviche extra, l'extrême qualité des légumes... A défaut du bracelet, prenez le menu du chef à 89 euros (6 plats) ! J'avais dit à ce chef très sympa qu'il aurait très vite une étoile Michelin: c'est chose faite et je suis sûre que la deuxième va très vite suivre !

 

 

Se relaxer :

Difficile, dans un bâtiment aussi historique, de construire un immense Spa, mais on peut recréer une atmosphère relaxante… La piscine chauffée intérieure, le hammam auront raison des kilomètres parcourus à la découverte de Dam. Les soins Cinq mondes ont été choisis pour vous aider à lâcher prise et vous emmener en voyage: Indonésie, Japon, Inde, Afrique, Brésil … Le monde vient à vous : j'ai choisi un massage balinais aux doux mouvements de stretching et aux effleurements réconfortants, idéal après une nuit à faire la fête. La France est aussi présente avec les soins du visage Carita. Il n'y a que deux cabines, donc pensez à réserver votre soin pour ne pas être déçu ! 

Bouger :

 

Vous êtes en plein centre historique, donc à quelques minutes de l'effervescence du quartier Rouge, à voir à la nuit tombée pour comprendre son nom… Mais si les coffee shop ne sont pas votre tasse de thé et que regarder les prostituées derrière des vitrines ne vous a jamais vraiment emballé, en particulier avec des enfants, vous pouvez arpenter bien-sûr le Musée Van Gogh où jusqu'au 1 juin, vous pouvez découvrir (aussi) la peinture vibrante de l'artiste franco-suisse Felix Valloton (1865-1925). L'autre grand musée est le Rijsmuseum où pour la première fois se tient une exposition orchestrée par Alain de Botton et John Amstrong, écrivain et philosophe anglais sur les effets thérapeutiques de l'art: à ne pas rater pour voir différemment la ronde de nuit !
J'ajouterai à ces deux musées incontournables, l'Hermitage et le musée d'art moderne ! 
Pour d'autres idées originales sur la ville , lire aussi Amsterdam, un autre regard: 
http://www.voyagerluxe.com/Amsterdam-un-autre-regard...7708.html

 

 

Le détail chic :

Emprunter un vélo hollandais « The Grand » pour visiter la ville et rentrer dans son appartement-suite par son entrée privée sur les canaux.

 

 

 

 

Partagez
Commentez
A Lire aussi
"ICE CLIMBING ÉCRI...

Le fameux rassemblement international de cascade de glace l’Ice Climbing Écrins, organisé ...

Dîner de réveillon...

Comme chaque année, les grands restaurants se préparent avec une certaine impatience à acc...

LE SKI DU FUTUR AU...

Les habitués du Grand Massif auront la surprise de découvir cet hiver de nombreuses nouvea...

Séjour de luxe au ...

Ces dernières années, le Portugal prend une place prépondérante dans le coeur des français...

ALBATROS : 2è ÉDIT...

DU 28 AU 30 SEPTEMBRE 2017: la deuxième édition du Paris Legends Championship débute ce je...

Vilamoura : Golf e...

Le groupe immobilier Vilamoura World, en association avec le promoteur CBRE Residential, v...