Article de Voyager Luxe - Seychelles: Les meilleurs hôtels de luxe.

Seychelles: Les meilleurs hôtels de luxe.

PAR Antoine Webber / Seychelles / Mercredi 19 Mars 2014
Des clichés peut-être mais quelle spectacle !. Des clichés peut-être mais quelle spectacle !.
Des clichés peut-être mais quelle spectacle !.
Les Seychelles c'est aussi une faune et une flore superbes. Les Seychelles c'est aussi une faune et une flore superbes.
Les Seychelles c'est aussi une faune et une flore superbes.
A l'instar d'Agnès Gerry (postulante Miss Monde 2013), les seychellois peuvent être très souriants. A l'instar d'Agnès Gerry (postulante Miss Monde 2013), les seychellois peuvent être très souriants.
A l'instar d'Agnès Gerry (postulante Miss Monde 2013), les seychellois peuvent être très souriants.
Le petit marché de Victoria, l'une des rares attractions de la ville. Le petit marché de Victoria, l'une des rares attractions de la ville.
Le petit marché de Victoria, l'une des rares attractions de la ville.
Votre nid douillet au Banyan Tree de Mahé. Votre nid douillet au Banyan Tree de Mahé.
Votre nid douillet au Banyan Tree de Mahé.
Service et piscine géante au Raffles à Praslin. Service et piscine géante au Raffles à Praslin.
Service et piscine géante au Raffles à Praslin.
Ambiance bucolique à La Digue... Ambiance bucolique à La Digue...
Ambiance bucolique à La Digue...
Une villa Une villa
Une villa "Retreat" à Desroches, le summum.
Les oiseaux, omniprésents aux Seychelles. Les oiseaux, omniprésents aux Seychelles.
Les oiseaux, omniprésents aux Seychelles.
Bon séjour de rêve aux Seychelles ! Bon séjour de rêve aux Seychelles !
Bon séjour de rêve aux Seychelles !

La simple évocation des Seychelles inspire un monde de rêve, avec des émeraudes serties d'or blanc qui parsèment une mer tantôt turquoise, tantôt cobalt, où les habitants tout sourire n'attendendraient que vous pour vous apporter paix et bonheur, pour quelques jours. Mais, tout n'est pas si simple...

 

 

S’il est vrai que ce chapelet d’îles répond au cliché côté couleurs et nature, il est toutefois bon de se renseigner un peu avant de partir, au risque d’être déçu. Pour les plus difficiles côté service, il faut déjà savoir que les Seychellois, en général, ont une notion très relative du temps et comme on dit dans la région: «les occidentaux ont une montre et nous on a le temps…». Il faut donc être patient et ne pas s’attendre à tout obtenir à la seconde d’un claquement de doigt (ça existe…) et ne pas considérer que tout est urgent et que la terre va s’arrêter de tourner au moindre grain de sable bloquant la trotteuse de votre montre... 
 

 

> Les sourires se méritent aux Seychelles.


. Côté population, les Seychelles sont tellement étendues, qu’il faudrait parler de mentalité par zone géographique. Il n’y a donc pas de « Seychellois type ». Mais ils ont en commun une grande timidité et leur visage qui parait souvent fermé, n’est que l’expression de cette retenue vis-à-vis de l’autre. Il suffit d’aller vers eux et d’échanger un peu (en franglais), de montrer qu’on aime bien rire et immédiatement les visages s’éclairent et vous aurez droit aux plus radieux sourires pour vos prochaines rencontres. La société seychelloise repose essentiellement sur les femmes qui sont plus travailleuses et donc plus autonomes que ces messieurs qui en profitent bien. D’ailleurs dans les hôtels de luxe, le personnel féminin est surtout local, alors que les hommes viennent souvent du Sri-Lanka, d’Inde, des Philippines ou d’ailleurs…

> Loger à Mahé, l'île principale.


Mahé est la plus grande île des Seychelles, mais on a vite fait le tour de sa capitale, Victoria, qui ne recèle pas de trésors archéologiques ou architecturaux et une fois que vous aurez fait le centre à pied avec ses quelques boutiques et ses deux marchés, vous aurez sans doute envie de vous plonger dans la forêt et de faire connaissance avec ce pour quoi vous êtes venu(e): l’Océan ! Dans cette île-mère les hôtels ne manquent pas, mais, là encore, sachez où vous mettez les pieds. Si l’on veut séjourner dans l’un des meilleurs hôtels de l’île il faut connaître leurs spécificités. Certains n’ont pas de plage privée, alors que la baignade est impraticable voire interdite pour d’autres... Donc si la baignade en mer est votre priorité, renseignez-vous bien avant de faître votre choix, car les brochures oublient souvent ce genre de détail.... Il y aussi les établissements qui ont leur clientèle de prédilection et dont la plupart des services (accueil, cuisine, activités,…) seront très orientés. C’est le cas par exemple du Four Season qui gâte sa clientèle venue des pays du Golfe ou du Kempinski qui chouchoute les nombreux russes qui y séjournent (heureusement pas trop difficiles sur le service...) et où la baignade est dangereuse et la plage publique de surcroit !

> Notre préférence.


. D’autres  donnent plutôt dans le genre «hôtel-club de luxe», comme le Constance Ephelia qui offre beaucoup d’avantages pour les familles, mais dont la taille peut déranger ceux qui recherchent calme et sérénité (224 suites et 52 villas, 5 restos, 5 boutiques et 4 piscines…). A Mahé nous vous conseillerons deux adresses, de style très différents. La première est une adresse assez exclusive de facture assez récente: MAÏA, un domaine de 24 superbes villas que l’on dirait construites en pleine jungle. Service chic et discret assuré par un Butler dédié et cuisine de qualité servie où vous voulez !  La seconde correspond parfaitement à ce que l’on peut attendre d’un hôtel dans les îles. Un superbe bâtiment colonial accroché à une colline sauvage surplombant une magnifique plage privée de plus d’1 km. Le Banyan Tree reste sans doute l’adresse préférée de la clientèle française sur Mahé. Ses villas de bois blanc et de verre accrochées à flanc de colline ou cachées par de la végétation en bord de plage sont tout simplement superbes. On regrettera seulement que ses douze ans d’âge commencent un peu à se faire sentir, mais il parait qu’un lifting devait suivre notre séjour, avant la reprise de la saison 2014…

> Praslin, la perle des Seychelles.


. Pour vous éloigner de Mahé vous aurez le choix entre le ferry et les petits avions de ligne ou privés, voire l’hélicoptère, là où il n’y a pas de piste d’atterrissage. Parmi les plus grandes îles, Praslin est à une heure de bateau de Mahé. Cette île est depuis longtemps connue des golfeurs pour le fameux Lémuria et son parcours attenant, seul 18 trous de tout l’archipel. Si cet hôtel garde le cap de sa réputation, c’est d’un autre établissement que nous avons décidé de vous parler ici, un hôtel où le service est à la hauteur des plus grands hôtels de tout l’Océan Indien, autant dire le meilleur service que nous ayons rencontré durant ce test destination. Ce n’est pas un hasard si Raffles a posé sa griffe ici ! D’un abord plutôt froid l’espace réservé à l’accueil ne paye vraiment pas de mine et le terrain accidenté n’a pas du rendre la construction des villas très facile… Mais le résultat est là et si les habitations sont un peu proches les unes des autres, les jardins, car ici la végétation est domptée, sont de toute beauté , la double piscine est tous simplement la plus longue de tout l’Océan Indien, la restauration surprenante et délicieuse, le service impeccable… Bref, le Raffles Praslin est une très bonne adresse pour un séjour pur ou un combiné deux îles.

> Robinsonnade à La Digue.


Pour plus de décalage, vous pouvez aussi pousser un peu plus loin, à La Digue. A une demi-heure de catamaran de Praslin (soit 1h30 de Mahé), cette charmante île, authentique, accueillante, dans son jus de canne à sucre parfumé à la vanille, fera penser à ceux qui rêvent de robinsonnade qu’ils ont peut-être trouvé la terre promise… Beaucoup de B&B sur la Digue, mais surtout un très bel endroit, à Anse Sévère, au nord-ouest de l’île (la meilleure exposition) où passer quelques jours dans la plus grande décontraction: Le Domaine de l’Orangeraie. Un cadre très « friendly » où l’on se sent immédiatement à l’aise, pas de temps perdu à trouver ses marques. Pas à proprement parler de réception, vous êtes enregistrés là où vous voulez, au bord de la magnifique piscine-lounge en prolongement de la plage si blanche… Pour l’hébergement 45 villas offrent 4 niveaux d’accueil, à partir de 70 m² pour les plus modestes, avec vue mer cobalt ou collines émeraudes… Deux restaurants, deux bars, un spa et surtout le calme, partout ! No news, no shoes... Le Domaine de l’Orangeraie est une valeur sûre.

> Desroches, la retraite absolue...


. Toujours plus loin de Mahé, un avion privé vous emmène à Desroches en 40 mn ((seul moyen d’y accéder, attention: 15 kg de bagage maximum, détail à prévoir…). Quand on a survolé les 240 km qui séparent cet îlot privé de la capitale, on réalise l’incommensurable beauté de cet archipel tout droit sorti de l’esprit halluciné d’un peintre coloriste qui aurait, ça et là, tavelé sa toile de grains de beauté, donnant un peu de relief à son œuvre. Desroches  est une île qui vit en complète autonomie technique et matérielle, grâce à une gestion rigoureuse des moyens mis en œuvre par des sud-africains qui ont l’habitude des réserves de luxe retirées de la civilisation… Le cas de Desroches est particulier: il n’y a que le lodge sur l’île, rien d’autre ! 14 km de plages, des palmiers à perte de vue, des balades à vélo pour aller d’un point à l’autre, de votre habitation au restaurant… Qu’elles se nomment « beach ou retreat », les villas sont superbes et parfaitement équipées, avec les dernières folies hi-tech  et accès direct à la plage. La seule vraie différence, se sont les superficies, pouvant aller jusqu’à + de 400 m²… et butler personnel: magnifique! Mais attention, même si on vous annonce de nombreuses activités comme un spa et un centre de plongée, ce ne sont que des « accessoires ». Desroches est très spécialisée dans la pêche au gros et fera là, en revanche, le bonheur des aficionados. A vos moulinets ! 

> A chacun son bonheur aux Seychelles.


. Vous l’aurez compris, un voyage réussi aux Seychelles se prépare en amont et c’est avec circonspection que vous devrez choisir vos points de chute, afin de ne pas revenir frustré(e) de votre séjour là-bas. Ce serait vraiment dommage, car en toute objectivité, l’Archipel à de quoi satisfaire tous les amateurs de vacances dans les îles, sauf peut-être les night-clubbers et autre fêtards, car les Seychelles ne sont pas équipées pour les délires nocturnes... Les différentes îles se prêtent essentiellement au farniente dans un décor peut-être cliché mais en tout cas très propice au repos. Choisissez bien et laissez-vous happer par cette envie de juste ne rien faire d'autre que de laisser glisser le sable blanc entre vos doigts en écoutant les sternes vous raconter la mer…
 

Un prochain dossier vous parlera de plongée et un test des hôtels cités dans cet article vous les fera vivre par le détail.

 

 

 

 

 

 

 

Partagez
Commentez
A Lire aussi
Dolce Fregate, le ...

Le groupe hôtelier français Maranatha, conduit depuis 2014 la destinée du Dolce Frégate Pr...

Nouveau visa élect...

Copiant le modèle américain (avec l'ESTA) et officiellement "pour veiller à ce que les voy...

Louer une voiture ...

Dans le cadre d'un voyage les dépenses sont nombreuses, entre le transport, l'hébergement,...

Chief’s Camp veut ...

Le Botswana, qui fête cette année ses 50 ans d’indépendance, est à l’honneur et figure à l...

Vivre l'hiver autr...

Si vous aimez l'hiver et la neige sans être un adorateur des sports de glisse, le pays de ...

Ouverture anticipé...

Les chutes de neige de ces derniers jours associées à la haute altitude de l'Alpe d'Huez, ...