Séjour de luxe au LAOS

PAR Antoine Webber / LAOS / Mardi 08 Août 2017
La nonchalance règne partout à Luang Prabang... La nonchalance règne partout à Luang Prabang...
La nonchalance règne partout à Luang Prabang...
La Maison Souvannaphoum. La Maison Souvannaphoum.
La Maison Souvannaphoum.
Le lobby de La Maison. Le lobby de La Maison.
Le lobby de La Maison.
La suite princière. La suite princière.
La suite princière.
Une salle de bain un peu désuète... Une salle de bain un peu désuète...
Une salle de bain un peu désuète...
Le restaurant, au bord de la piscine. Le restaurant, au bord de la piscine.
Le restaurant, au bord de la piscine.
Le buffet du petit-déjeuner. Le buffet du petit-déjeuner.
Le buffet du petit-déjeuner.
"Lucky", sympathique et dynamique directrice de La Maison.
La cabine de soins duo. La cabine de soins duo.
La cabine de soins duo.
Le marché, à 3 minutes de l'hôtel. Le marché, à 3 minutes de l'hôtel.
Le marché, à 3 minutes de l'hôtel.
Visiteurs et locaux distribuent la nourriture aux bonzes, chaque jour à l'aube. Visiteurs et locaux distribuent la nourriture aux bonzes, chaque jour à l'aube.
Visiteurs et locaux distribuent la nourriture aux bonzes, chaque jour à l'aube.
L'hôtel Grand Luang Prabang, bientôt un Banyan Tree. L'hôtel Grand Luang Prabang, bientôt un Banyan Tree.
L'hôtel Grand Luang Prabang, bientôt un Banyan Tree.
Son lobby actuel. Son lobby actuel.
Son lobby actuel.
Une chambre deluxe avec vue sur le Mékong au Grand. Une chambre deluxe avec vue sur le Mékong au Grand.
Une chambre deluxe avec vue sur le Mékong au Grand.
Le restaurant gastronomique et panoramique... Le restaurant gastronomique et panoramique...
Le restaurant gastronomique et panoramique...
Sa piscine entourée de végétation. Sa piscine entourée de végétation.
Sa piscine entourée de végétation.
Luang Prabang compte de nombreux temples et monastères. Luang Prabang compte de nombreux temples et monastères.
Luang Prabang compte de nombreux temples et monastères.
Les chutes de Kuang Si, un site naturel à ne pas manquer. Les chutes de Kuang Si, un site naturel à ne pas manquer.
Les chutes de Kuang Si, un site naturel à ne pas manquer.
Une Une
Une "Executive suite" au Banyan Tree Bangkok.
Cabine de soins en duo au spa du Banyan Tree Bangkok. Cabine de soins en duo au spa du Banyan Tree Bangkok.
Cabine de soins en duo au spa du Banyan Tree Bangkok.
Le Le
Le "VERTIGO" moon and bar, au sommet du Banyan Tree Bangkok.

Le Laos accueille aujourd’hui les voyageurs en quête du supplément d’âme qu’on trouvait par le passé au royaume du Siam, victime de sa croissance économique hors du commun et du développement quasi anarchique de ses villes en rupture avec leurs traditions. Si Vientiane, la capitale du Pays, très influencée par son voisin communiste le Vietnam, n’offre pas un grand intérêt touristique, la deuxième ville du pays, Luang Prabang, rappelle cette langueur si chère aux amoureux de l’Asie du Sud-est d’antan… Le groupe hôtelier Angsana y possède une ancienne demeure princière transformée en hôtel de charme et prévoit d’acquérir le "Grand Luang Prabang Hotel", pour en faire le plus luxueux établissement de la ville sous son enseigne de prestige « Banyan Tree ».

La ville de Luang Prabang.

Luang Prabang se mérite et son accès par avion nécessite un vol via Vientiane sur un vol de la Cie nationale Lao Airline jusqu'à Vientiane, ou via Hanoi au vietnam par Vietnam Airline ou via Bangkok avec la Thai et le vol régional sur un vol Bangkok Airways. Attention à bien réserver les bonnes connections, au risque de devoir perdre plusieurs heures en transit, à l’aller comme au retour…

Une fois atterri à l’aéroport international de Luang Prabang (minuscule !), à peine un quart d’heure en voiture sont nécessaires pour rejoindre votre hébergement en ville. De nombreuses chambres d’hôtes accueillent les voyageurs et depuis quelques années les chaînes hôtelières internationales s’installent en ville pour recevoir les touristes de plus en plus nombreux. Le groupe Angsana, précurseurs de l’accueil touristique haut de gamme de la ville, s’apprête donc à ouvrir un second établissement pour répondre aux attentes d’une clientèle très exigeante.
 
Ancien siège de la monarchie sous protectorat français (Union Indochinoise Française) pendant la première moitié du 20ème siècle, cette bourgade d’à peine 55.000 âmes est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO pour ses nombreux temples bouddhistes et monastères, le principal étant le Wat Chom Si, perché au sommet d’une colline (Phousi) très raide qui domine la ville et ses environs.

Pour respecter le rythme local, au moins 3 jours sont nécessaires pour la découverte des sites classés par l’Unesco, comme le Royal Palace, Xieng Thong, Visoun, le très beau musée des arts et traditions (TAEC) ainsi que l’excursion aux magnifiques chutes de Kuang Si, etc. Ne manquez pas le centre artisanal de Ock Pop Tok, tenu par un français, pour vous familiariser avec les techniques artisanales ancestrales et aussi déguster un très bon repas dans un cadre très agréable. Un autre restaurant à ne pas manquer au dîner pour son cadre étonnant et sa carte : le Manda de Laos.

LA MAISON SOUVANNAPHOUM 4*

Cette « maison », encore dans son jus, fût l’une des premières ouvertes à Luang Prabang au tourisme haut de gamme par le groupe Angsana. Ce bâtiment historique, ancienne demeure du Prince Souvanna Phouma est idéalement situé en centre ville, à 3 minutes à pied de l’animation du centre et du marché nocturne. L’accueil y est très chaleureux, voire amical, tant le personnel cherche à prévenir vos moindres attentes, sous la houlette de sa jeune directrice Wattana Ingkaranon (Lucky pour les intimes), parfaitement francophone.

A l’instar de l’établissement, les 20 chambres tout en boiseries respectent le style d’époque quelque peu austère et le mobilier vous plonge au début du 20ème siècle (principalement la suite du Prince et celle de la Princesse qui se font face au 1er étage). Les améliorations apportées à cet ancien palais datent pas mal et mériteraient un bon coup de jeune, comme les sources d’éclairage et les salles de bains, ou la climatisation qui manque cruellement quand il fait très chaud…. Mais c’est sans doute aussi ce qui confère son charme à cet établissement où l’on peut facilement éprouver la sensation d’avoir effectué un saut dans le passé et se prendre pour un hôte particulier de la famille princière, pendant la première moitié du siècle dernier…

Le petit restaurant au bord de la piscine sera votre rendez-vous pour tous les repas. Le chef y propose des produits frais et la cuisine traditionnelle y est privilégiée. Vous pouvez réserver vos sorties (avec ou sans guide) à la réception, ainsi que  des soins au petit spa (deux cabines) entouré d’un petit jardin et jouxtant le bâtiment principal.
Point important pour les voyageurs connectés : le Wi-Fi est gratuit dans tout l’hôtel !

LE GRAND HOTEL 5*,  futur Banyan Tree Luang Prabang.

Avec l’acquisition du Grand Luang Prabang Hotel, Angsana frappe très fort. A la différence de ses concurrents du centre ville, cet établissement déjà classé 5 étoiles bénéficie d’une situation exceptionnelle à 4 km en sortie de ville, avec une vue à couper le souffle sur le confluent de la rivière Nam Khan  et du Mékong. Installé sur les hauteurs d’un superbe parc de 6 hectares, cette ancienne propriété du prince Phetsarath Ratanavongsa fait face aux montagnes environnantes qui plongent dans les eaux tumultueuses du fleuve où l’on observe le ballet quotidien des embarcations de bambou qui transportent marchandises et passagers d’une rive à l’autre.

Les infrastructures vieillissantes vont être complètement rénovées d’ici la fin de 2018 et les 75 très grandes chambres et suites vont subir un relookage total afin de correspondre aux critères très recherchés par les habitués de l’enseigne Banyan Tree. Le groupe a, néanmoins, prévu de respecter, tant que faire se peut, l’héritage historique de l’hôtel, à mi-chemin entre le style colonial français et la tradition laotienne.

Le spa.

Bien entendu l’un des bâtiments, actuellement à l’abandon, abritera un spa d’envergure qui accueillera les hôtes du futur palace et offrira une gamme de soins issus de toute l’Asie, répondant aux critères qui ont fait la réputation de Banyan Tree depuis plusieurs décennies.

Les restaurants.

Le Xiengkeo :
Déjà considéré comme l’une des meilleures tables de Luang Prabang et surtout celui offrant la plus belle vue, le Xiengkeo restera le restaurant gastronomique du Banyan Tree et continuera d’offrir une carte variée, entre spécialités d’Asie du sud-est et cuisine internationale sélective. Les diners en terrasse surplombant le spectacle aquatique en contrebas vous laisseront sans doute un souvenir impérissable. On y sert également le petit-déjeuner sous forme de buffet.
Le Bistrot :
Ce deuxième lieu de restauration sert aujourd’hui à la fois de bar et de snack. Une cheminée y réchauffe la courte période hivernale et les soirées karaoké vont bon train en soirée… Est-ce que Banyan tree continuera sur cette voie ? Rien n’est moins sûr…

A PROPOS DE BANYAN TREE :

Banyan Tree Hotels & Resorts figure parmi les leaders internationaux de l'hôtellerie de luxe et du spa avec plus de 30 resorts et hôtels, 70 spas, 90 boutiques et 3 parcours de golf de championnat répartis dans 28 pays. Dès sa création, il y a plus de trente ans, l’enseigne a été pensée pour instaurer des critères jusque là méconnus de développement durable. Connue pour la rigueur de son service et pour la qualité des soins prodigués dans ses spas, l’enseigne continue son extension et prévoit, notamment, de s’attaquer au marché européen dès 2018…

N.B : Si vous effectuez un combiné Thailande-Laos, en voyageant avec la Thai, en terminant par Luang Prabang, vous pouvez séjourner (plutôt au retour) 1 ou 2 nuits dans l'excellent et très luxueux Banyan Tree Bangkok, dont le spa est sans aucun doute l'un des meilleurs de la ville. Ne manquez pas de dîner au "Vertigo", le restaurant sur le toit, d'où vous bénéficierez d'une vue époustouflante sur Bangkok by night.

Plus d'info sur Angsana : http://www.angsana.com/fr

Partagez
Commentez
A Lire aussi
Vilamoura : Golf e...

Le groupe immobilier Vilamoura World, en association avec le promoteur CBRE Residential, v...

Dolce Fregate, le ...

Le groupe hôtelier français Maranatha, conduit depuis 2014 la destinée du Dolce Frégate Pr...

Nouveau visa élect...

Copiant le modèle américain (avec l'ESTA) et officiellement "pour veiller à ce que les voy...

Louer une voiture ...

Dans le cadre d'un voyage les dépenses sont nombreuses, entre le transport, l'hébergement,...

Chief’s Camp veut ...

Le Botswana, qui fête cette année ses 50 ans d’indépendance, est à l’honneur et figure à l...

Vivre l'hiver autr...

Si vous aimez l'hiver et la neige sans être un adorateur des sports de glisse, le pays de ...