Article de Voyager Luxe - Séjour à Delhi

Séjour à Delhi

ART_AUTEURInde / Mercredi 02 Mai 2012
Accueil de l'Impérial Hotel Accueil de l'Impérial Hotel
Accueil de l'Impérial Hotel
Le métro de Delhi n'a rien à envier au nôtre. Le métro de Delhi n'a rien à envier au nôtre.
Le métro de Delhi n'a rien à envier au nôtre.
The Spice Route, restaurant réputé de l'Imperial Hotel The Spice Route, restaurant réputé de l'Imperial Hotel
The Spice Route, restaurant réputé de l'Imperial Hotel
Connaught Place, animée de jour comme de nuit. Connaught Place, animée de jour comme de nuit.
Connaught Place, animée de jour comme de nuit.
"Ma vie est mon seul enseignement..." Gandhi.
Le fort rouge de Delhi, incontournable. Le fort rouge de Delhi, incontournable.
Le fort rouge de Delhi, incontournable.
Les ricshaws servent aussi de lit pour la nuit... Les ricshaws servent aussi de lit pour la nuit...
Les ricshaws servent aussi de lit pour la nuit...

Partir pour seulement un week-end à Delhi ? Trop loin, trop d’heures de vol ?  Les questions se posent mais pas le dilemme. Escale ou escapade, Delhi attire les touristes indiens et étrangers pour rarement plus de deux à trois jours.

Bruit et fureur ou métro ?...


A New Delhi Métro, Taxi, Tuk Tuk, se mêlent à la circulation infernale et très polluante de la grande ville. Six lignes griffent le plan du métro. Une dernière trace un trait droit vers l’aéroport. Pas question de l’envisager avec plus de bagages qu’un sac à dos... L’Inde compte plus d’un milliard d’âmes et la population de Delhi est estimée à plus de 16 millions d’habitants. Autant dire qu’il y du monde dans les "tubes" de la mégapole. Les services de police assurent le filtrage à l’entrée. Une seule consigne : garder précieusement le jeton noir magnétisé qui donne des airs vintages à notre ticket frenchy.

Grande chaine ou boutique hôtel ?


Les hôtels ne manquent pas à Delhi, entre luxe colonial et dortoirs pour routards...À la sortie de la station Janakpuri Est s’impose le Hilton Janakpuri. L'architecture de l'hôtel n’est pas très attirante, mais les atouts de la chaine sont au rendez-vous : petits-déjeuners complets, chambre spacieuse, connexion internet, restaurants, bar, salle de fitness, piscine et spa avec massages musclés au programme (http://www.voyagerluxe.com/Le-Hilton-Janakpuri--a-New-Delhi.6896.html ). L’Imperial cache, quant à lui, des petits trésors de décorations et de restauration au sein de ses murs blancs immaculés. Sa table Thaï (The Spice Route) est classée parmi les sept meilleures mondiales et les épices indiennes se dégustent avec un verre de Shiraz dans la sale de la Daniell’s Tavern. Il ne faut pas manquer de goûter le fameux cottage cheese.

Galeries modernes ou encablures bondées ?


Sous des enchevêtrements de câbles électriques, les ruelles étroites du vieux Delhi renferment toutes les spécialités culinaires indiennes, bactéries en prime... S’essayer à la friture ou au caramélisé, pourquoi pas, mais, n’en déplaise aux aventuriers, le mythique kebab de Karim’s, au milieu de l’après-midi par une chaleur étouffante peut chatouiller les estomacs occidentaux. Pour un encas aseptisé, préférez Connaught Place. Au cœur de New Delhi les sculptures acidulées ont envahi un parc autour duquel on tourne dans le sens des aiguilles d’une montre. Autour de cette « place de l’étoile » delhiite les envies se déploient en cercles concentriques. Dans le premier, les boutiques de vêtements ou chaussures et les bars et fast food ; dans le deuxième cercle, les petits adresses familiales ou branchées pour se restaurer en paix.

Temples ou Mosquées ?


Aux heures de prières, on aura encore l’embarras du choix. Hindous, Musulmans et Sikhs sans oublier les héritages persans. Une longueur de métro et le temple Birla Mandir colore la foule. À l’étage, chacun vient une offrande à la main dans les salles de prières ouvertes de toutes parts. Dans la cour qu’elles dominent quelques uns se réunissent autour d’assiettes de riz. Pieds nus sur fond de prières on suit les traces du Mahatma Gandhi. Il avait accepté d’inaugurer le temple à la condition que toutes les castes indiennes puissent y entrer. Plus impressionnante encore, la Grande Mosquée de Delhi ou Jama Masjid. Elle veille sur Old Delhi du haut de son plateau. Marbre blanc, grès rouge et architecture moghole s’élève au dessus des ruelles fourmillantes et des marchés grouillants. On se hisse plus vite qu’on ne le croit au sommet des marches avant de déchausser et pénétrer l’une des plus grandes enceintes musulmanes d'Inde. Avant de passer l’une des trois portes et se confronter aux trois dômes blancs, les femmes devront se couvrir de blouses aux couleurs locales comprises dans le prix du billet (environ 200 roupies).

En business class ou en first ?


Si c'est pour un week-end express, autant prendre ce qu'il y a de mieux ! Avec Qatar Airways et une escale par le super hub de la compagnie aérienne à Doha, le mieux c’est encore de varier les plaisirs. Choisissez la première classe pour les heures de sommeil, on sombre vite au creux d’un de ses lits douillets. La classe affaire paraît presque désuète mais ce n’est qu’une vue de l’esprit et tout est relatif tant le confort et le service qu'on y trouve sont élevés ! De la classe économique à la first, avec les soins de la compagnie même un week-end à Delhi, si court soit-il, est rendu possible sans risquer l’épuisement. En mai il faut compter 550 € (A/R)  en éco, 2 200 € (A/R)  en classe affaire et 4 580 € (A/R) en première classe pour voler avec Qatar jusqu’à Delhi. Par ailleurs les départs de province se font aux mêmes conditions tarifaires, grâce aux accords privilégiés que Qatar Airways a mis en place avec le TGV pour les pré/post acheminements.

 


Pour en savoir plus sur votre séjour à Delhi :

Office national indien de tourisme :  13 boulevard Haussmann – 75009 Paris.
Site internet: www.incredibleindia.org

Sur les vols: Qatar Airways http://www1.qatarairways.com/fr
   
Pour plus d’informations sur un 48H à Delhi : www.asia.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez
Commentez
A Lire aussi
Découvrir Minsk le...

La capitale de la Biolorussie et ses 2 millions d'habitants en surprendra plus d'un. Au no...

Cap au sud pour un...

Comptoir grec, puis romain, Sainte Maxime, longtemps appelée "Petite Corse", attire de nom...

Thalasso dans les ...

Bordée par l'Océan Atlantique, la Charente Maritime s'ouvre sur l'inconnu et les terres lo...

Do you St Tropez ?

Aujourd'hui même, mercredi 17 avril 2019, le boutique-Hôtel 5* Sezz Saint-Tropez ouvre ses...

Le Kempinski Hotel...

Construit en 2009, le premier complexe 5* de Croatie niché sur la côte adriatique offre un...

Marbella Club, le ...

Célèbre pour ses fêtes somptueuses qui attirait la jet-set et les grands de ce monde dans ...