Article de Voyager Luxe - Safaris en hélicoptère au Botswana : scandaleux !

Safaris en hélicoptère au Botswana : scandaleux !

PAR Antoine Webber / Botswana / Mardi 04 Juin 2019
Les animaux seront sûrement effrayés par cet énorme prédateur volant !... Les animaux seront sûrement effrayés par cet énorme prédateur volant !...
Les animaux seront sûrement effrayés par cet énorme prédateur volant !...
Après le survol, un apéritif dans le bush est prévu avant de rentrer au camp. Indispensable pour se délecter de ce paradis terrestre !... Après le survol, un apéritif dans le bush est prévu avant de rentrer au camp. Indispensable pour se délecter de ce paradis terrestre !...
Après le survol, un apéritif dans le bush est prévu avant de rentrer au camp. Indispensable pour se délecter de ce paradis terrestre !...

Sans se soucier du stress pour la faune sauvage, le 16 juin prochain, l'opérateur sud-africain Wilderness Safaris, en partenariat avec Helicopter Horizons, lancera des vols panoramiques en hélicoptère depuis tous ses camps dans la région de Linyanti, au Botswana.

L’hélicoptère est basé à King’s Pool, mais le vol est disponible dans tous les zones de Safaris en milieu sauvage à Linyanti. L’hélicoptère survolera la ligne de faille de la Great African Rift Valley et survolera les zones humides de Linyanti jusqu’à la rivière. De plus, il suivra ensuite le canal de Savute depuis sa source, pour atterrir en amont, pour que les clients puissent profiter d’un verre de mousseux sudaf avant de retourner au camp. Les animaux apprécieront sûrement ce moment de détente....

Le "double effet kiss-cool".
Outre une découverte aérienne de la région, les vols en hélicoptère, joueront, prétenduement, un rôle de surveillance, aidant les équipes de conservation de la faune à effectuer des dénombrements mensuels de la faune dans les régions éloignées des Linyanti. On peut sans doute croire sur parole des concernés que les pilotes auront le temps de compter les animaux tandis qu'ils répondront aux 10 questions / minute de leurs clients fascinés par le spectacle tout en pilotant... Accessoirement, les pilotes pourraient aussi repérer des braconniers et alerter les autorités concernées, mais ça, Wilderness Safaris n'en a cure !

Nous avions déjà épinglé cet opérateur soit-disant écolo qui installe ses camps où il veut, au détriment des populations indigènes et de la faune locale. Il s'agissait alors de l'installation d'un camp dans le centre du désert du Kalahari, à l'endroit même ou un puit naturel (très rare dans la région), servait aux Bushmen pour se désaltérer. Bien sûr ce paisible peuple de chasseurs.cueilleurs a perdu la partie et Wilderness Safaris continue de sévir. Par ailleurs, de nombreux avis relatent des expériences très décevantes dans les camps de Wilderness Safaris très chers pour ce qu'ils offrent (comme cet avis dans le routard :

https://www.routard.com/forum_message/4623618/wilderness_safariscom_est_une_compagnie_a_eviter_au_botswana_et_en_general_pour_les_safaris.htm

Alors que ceux qui se sentent concernés par la durabilité du tourisme demandent à leur agence française avec qui elle travaille dans la région, car il existe plusieurs opérateurs locaux qui ont une vraie démarche écologique. CQFD !

Partagez
Commentez
A Lire aussi
Chicago, un vérita...

Troisième plus grande métropole des États-Unis, capitale économique et culturelle du "Midw...

Bien-être au châte...

Symbole de prestige et de richesse, les châteaux sont désormais les témoins de notre passé...

Découvrir Minsk le...

La capitale de la Biolorussie et ses 2 millions d'habitants en surprendra plus d'un. Au no...

Cap au sud pour un...

Comptoir grec, puis romain, Sainte Maxime, longtemps appelée "Petite Corse", attire de nom...

Thalasso dans les ...

Bordée par l'Océan Atlantique, la Charente Maritime s'ouvre sur l'inconnu et les terres lo...

Do you St Tropez ?

Aujourd'hui même, mercredi 17 avril 2019, le boutique-Hôtel 5* Sezz Saint-Tropez ouvre ses...