Retraite au soleil pour le Queen Elisabeth 2

PAR Antoine Webber / Dubaï / Jeudi 29 Mars 2018
D.R Le QE2 en chantier. D.R Le QE2 en chantier.
D.R Le QE2 en chantier.

L’ancien liner de la compagnie britannique Cunard coulera (...) des jours heureux sous le soleil de Dubaï. La transformation en hôtel flottant du Queen Elizabeth 2 touche à sa fin et le bâtiment pourrait être mis sur le marché d'ici la fin de l'année. 

Ce liner légendaire de 293 mètres de long et 32 de large a fait escale 710 fois à New York et a transporté environ 2.5 millions de passagers. Remplacé en 2004 par le Queen Mary 2, il fût "désarmé" en 2008, puis vendu par Cunard à l'Emirat de Dubaï pour 100 millions d’euros afin de le convertir en hôtel flottant à Palm Jumeirah. Projet qui avait avait échoué suite au début de la crise financière mondiale, la même année. 

Après plusieurs projets avortés, la démolition menaçait le Queen Elisabeth 2 mais, suite à un début de reprise financière au plan international, ses propriétaires ont entrepris sa restauration, permettant ainsi d'éviter la destruction de ce navite d'anthologie.

Après les dernières retouches et les rafraîchissement nécessaires, le futur hôtel flottant prendra ses quartiers dans la future marina de Port Rashid, à l'emplacement de l’ancien terminal croisière de l'Emirat.

Partagez
Commentez
A Lire aussi
Un palais de luxe ...

Entre remises à niveau et ouvertures d'établissements, depuis quelques années l'hôtellerie...

Les visas électron...

Pour se rendre dans certains pays, l'obtention d'un visa peut parfois relever du parcours ...

Air Austral aime l...

Air Austral lance un nouveau produit du programme Capricorne au service  des golfeurs, " C...

Beats Studio3 Wire...

Beats by Dre (Beats), la marque leader mondiale de casques audio co-fondée par Dr. Dre et ...

Sarlat, paradis de...

Dans le Sud-Ouest, au sud de la Dordogne, se niche Sarlat, l'un des symboles de la France ...

Caddy Rooms, le no...

Design intelligent, technologie de pointe et espaces communs conviviaux, voilà ce qui cara...