Article de Voyager Luxe - Montelucia Resort and spa, Arizona dream ?...

Montelucia Resort and spa, Arizona dream ?...

PAR LEGRAIN Philippe / Etats-Unis / Mercredi 11 Décembre 2013
Des images pleins les yeux en Arizona, comme un rêve acidulé. Des images pleins les yeux en Arizona, comme un rêve acidulé.
Des images pleins les yeux en Arizona, comme un rêve acidulé.
Un environnement théatralement naturel ou naturellement théatral ?... Un environnement théatralement naturel ou naturellement théatral ?...
Un environnement théatralement naturel ou naturellement théatral ?...
Une chambre standard. Une chambre standard.
Une chambre standard.
Que du frais au Prado wood fire grill. Que du frais au Prado wood fire grill.
Que du frais au Prado wood fire grill.
Un peu de surnaturel au Joya Spa... Un peu de surnaturel au Joya Spa...
Un peu de surnaturel au Joya Spa...
La région pullule de golfs superbes, comme le Camelback Monutain Golf. La région pullule de golfs superbes, comme le Camelback Monutain Golf.
La région pullule de golfs superbes, comme le Camelback Monutain Golf.
Instant Karma... Instant Karma...
Instant Karma...
Salle de bain d'une suite avec cabine de soins intégrée. Salle de bain d'une suite avec cabine de soins intégrée.
Salle de bain d'une suite avec cabine de soins intégrée.

À deux pas de Phoenix, au cœur de l’Arizona, le Montelucia hésite entre luxe ostentatoire et charme discret, entre Andalousie et Maroc… Mais il réussit finalement à imposer son propre style, chic et original. Visite d’un 5* au singulier pluriel.

On aime :

Le cadre, les paysages alentours et Camelback Mountain en toile de fond. Les vastes chambres et salles de bains immenses. Les deux piscines. Le restaurant...

On aime moins :

Le sol en pierre des salles de bains, très glissant une fois mouillé.
Certaines chambres un peu sombres.

Se poser :


. En général, on arrive jusqu’à Phoenix, Arizona, en avion. Une bonne dizaine d’heures de vol depuis la France et, enfin, l’Amérique telle qu’on l’a rêvée, avec désert, cactus et cow-boys bottés. L’avantage, c’est que le Montelucia n’est pas loin de Phœnix –à moins de 13 km de l’aéroport– et tout près de Scottsdale, petite cité élégante. Le resort est à la fois «en ville» et en pleine nature. Un miracle à l’américaine en quelque sorte. En effet, le Montelucia s’épanouit au cœur d’un quartier furieusement chic et vert de Paradise Valley, une espèce de Beverly Hills made in Arizona avec villas grandioses et voitures de sport à chaque coin de rue. Quoi qu’il advienne, la situation reste idéale pour ceux qui veulent souffler en descendant de l’avion ou se relaxer avant un vol retour long et tristounet. Car cette oasis de verdure est conçue pour le bien-être avec une note de clinquant version US pas si désagréable...

Cocooner :


. Entre deux séances de soins (...), vous pouvez garder la chambre, il y en a 293, de 37 à 46 m2, toutes avec balcon ou patio (sans oublier le minibar et la table à repasser). L’Oasis Poolside fait dans les 47 m2 et sa terrasse un peu plus de 12. Si vous voyez les choses en (plus) grand, il vous reste 41 suites de 60 à 111 m2. Comme pour les chambres, vous avez les choix des perspectives, piscine ou montagne. Enfin, si vous voyez les choses en très grand, le Montelucia vous propose ses deux suites présidentielles "ultra-luxurious" de 260 m2 occupées parfois par des stars hollywoodiennes, voire par la famille Obama. Le tout est décoré façon Andalousie profonde –on aime ou pas le style hacienda– et s’étend sur plusieurs hectares, histoire de ne pas se marcher sur les pieds.

Savourer :


. Évidemment, entre deux balades, il est possible, voire conseillé, de se restaurer au Montelucia. De l’élégant et high-tech Centro au plus chic Prado en passant par le très sain Joya Terrasse, vous pourrez passer des heures à vous délecter de la gastronomie US. Vous reprendrez bien un peu de "Huevos Rancheros" avec son excellent chorizo, fromage frais, haricots, avocats, œufs et tortillas pour 14 dollars seulement ? Ou les fameux "Burrito de la Casa" avec des œufs brouillés, oignons caramélisés ? Le Prado étonne avec sa cuisine texane simple, subtile et franchement abordable. Pas mal pour un dîner romantique. En journée, vous pouvez essayez la terrasse du Joya Spa. Soin, piscine et salades avec vue sur Camelback Mountain et le désert de Sonora… Pas mal, non ? D’autant que les plats, là encore, ne dépassent pas les 14 à 18 dollars (de 11 à 14 € environ...).

Se relaxer :


. La piscine du spa est toute petite. Mais, dans resort & spa, il y a spa, évidemment. Un établissement à l’américaine, encore, avec entrée monumentale et couloirs sans fin. Mais qui sait rester chic et cosy, souvent d’un sombre soyeux propice à la méditation. Le Montelucia n’en n’est pas à un paradoxe près. Donc si vous aimez vous faire dorloter, direction le Joya Spa, plein de bonnes énergies empruntées à Peniocereus Greggii, alias la Reine de la nuit, fleur de cactus au parfum envoûtant, censée élever l’esprit… En tout cas, qui apporte sagesse et douceur. Une signature, Joyambrosia, pour voir la vie en rose, ou presque. En l’occurrence depuis la terrasse ombragée avec vue sur Camelback Mountain, à l’heure du déjeuner –light et frais– par exemple. Côté soins, c’est du classique, de l’ultrapro avec doigté et expertise, à partir de 250 dollars pour un massage de 50 minutes.

Bouger :


. Bon, vous êtes en Arizona et vous voulez voir du pays. Rien de mieux qu’une balade jusqu’à Camelback Mountain. D’ailleurs, le week-end, tout le monde y va. La plupart en courant, Nike aux pieds. Vous pouvez marcher tranquillement et grimper. La "Cholla trail" est parfois un peu roc(k), mais, au sommet de la montagne, la vue est sublime, surtout si vous y arrivez au lever du soleil. Et pas la peine de monter jusqu’en haut, à 825 m d’altitude, pour apprécier le panorama, distinguer Phoenix, le désert et les montagnes. Juste 2,5 km aller, la même chose au retour, pour respirer un peu et perdre des calories. En montant, vous avez sans doute aperçu un golf magnifique. Il y en a, en réalité, 200 dans les environs… Avis aux amateurs. Enfin, si vous aimez l’architecture et le désert, le design et les cactus, une visite de la Frank Lloyd Wright Foundation, à Scottsdale, s’impose. Histoire de vous réconcilier avec les pierres, le vent, le soleil et l’intelligence...Lire notre dossier sur l'Arizona: http://www.voyagerluxe.com/1384462721-Voyage-de-luxe-en-Arizona.4822.html

Le détail chic :

Déguster une margarita, confortablement installé dans le Kasbah patio, entre le Prado et la piscine, à la lueur des bougies.

 

 

 

 

Partagez
Commentez
A Lire aussi
Le Park Hyatt Toky...

Un complexe de trois tours collées les unes aux autres, un somptueux monolithe planté dans...

"ICE CLIMBING ÉCRI...

Le fameux rassemblement international de cascade de glace l’Ice Climbing Écrins, organisé ...

LE SKI DU FUTUR AU...

Les habitués du Grand Massif auront la surprise de découvir cet hiver de nombreuses nouvea...

Séjour de luxe au ...

Ces dernières années, le Portugal prend une place prépondérante dans le coeur des français...

ALBATROS : 2è ÉDIT...

DU 28 AU 30 SEPTEMBRE 2017: la deuxième édition du Paris Legends Championship débute ce je...

Vilamoura : Golf e...

Le groupe immobilier Vilamoura World, en association avec le promoteur CBRE Residential, v...