Article de Voyager Luxe - Madrid, l'art espagnol en capitale

Madrid, l'art espagnol en capitale

ART_AUTEUREspagne / Lundi 12 Juillet 2010
Au Forum Caixa, l’entrée est gardée par « le Grand éléphant droit » de Miguel Barceló. Au Forum Caixa, l’entrée est gardée par « le Grand éléphant droit » de Miguel Barceló.
Au Forum Caixa, l’entrée est gardée par « le Grand éléphant droit » de Miguel Barceló.
El Parque del retiro El Parque del retiro
El Parque del retiro
El Prado, le plus grand musée de la ville El Prado, le plus grand musée de la ville
El Prado, le plus grand musée de la ville
Guernica de Picasso, trône parmi les nombreuses oeuvres du Maître Guernica de Picasso, trône parmi les nombreuses oeuvres du Maître
Guernica de Picasso, trône parmi les nombreuses oeuvres du Maître
le musée Reina Sofia est à Madrid ce que Beaubourg est à Paris le musée Reina Sofia est à Madrid ce que Beaubourg est à Paris
le musée Reina Sofia est à Madrid ce que Beaubourg est à Paris
les ballerines d'Oskar Schlemmer, exposées au Reina Sofia les ballerines d'Oskar Schlemmer, exposées au Reina Sofia
les ballerines d'Oskar Schlemmer, exposées au Reina Sofia

Madrid où le perpétuel fourmillement artistique. Du célèbre Prado aux collections du musée Thyssen en passant par les trésors du musée de la Reina Sofia, la capitale de l'Espagne a toujours une exposition d'avance.

El Paseo Del Arte


Du Prado à Reina Sofia, le temple de l’art contemporain, en passant par les galeries avant-gardistes, le musée Thyssen et les expositions temporaires du Forum Caixa, le « Paseo del Arte » madrilène vaut à lui seul une escapade.
Pour se mettre en jambes, une balade bucolique dans le Parque del Retiro. Ce jardin conçu par Cecilio Rodríguez abrite la Fuente de l’artichaut de Ventura Rodríguez et l’Ángel Caído (= l’ange déchu) qui représente en fait le diable...  Un véritable musée en plein air. Au cœur du Parc, vous pourrez visiter le Musée de l’Armée et le Salon des Royaumes, dont les murs sont ornés de toiles de Velásquez.

Le Prado, incontournable géant de la culture classique


A deux pas du Retiro se trouve le célèbre Musée du Prado, qui accueille l’une des plus grandes collections au monde. Amateurs des écoles françaises, italiennes et flamandes du XIVe au XIXe, vous ne serez pas déçus… Les œuvres dévoilées ici sont exceptionnelles et leur densité est telle qu’il faudrait prévoir deux jours au musée pour ne pas en ressortir frustré. Au milieu des Rubens, Rembrandt, Le Greco, Botticelli et Véronèse, vous pourrez admirer les toiles des maîtres espagnols Goya et Vélasquez. C’est particulièrement l’espace dédié à Goya, la « Salle Noire », qui est époustouflant. Ses « pinturas negras », troublantes et torturées, y sont exposées dans l’obscurité, magnifiant leur violence sourde.

El Reina Sofia, le Beaubourg de la capitale espagnole


Plus moderne, arrêtez-vous ensuite au musée Reina Sofia, le « Centre Pompidou » madrilène. Dans son jardin, un impressionnant mobile de Calder. Au Reina, Man Ray, Kandinsky, Dubuffet, Léger, Bacon ou encore Picabia sont exposés dans une scénographie magnifique. Jean Nouvel y a même construit un auditorium. Ici, on n’a pas hésité à mêler toiles, photos et vidéo art. Parmi les Espagnols, le musée héberge Dalí et son Grand masturbateur, Miró, Chilida ou encore Guerrero. Un espace est dédié au prolixe catalan Miguel Barceló, dont la rétrospective vient de s’achever au Forum Caixa. Barceló est l’un des artistes contemporains les plus appréciés du moment. Si aucune de ses périodes ne se ressemble, sa patte tourmentée et cynique est omniprésente, tant dans ses aquarelles africaines doucement naïves, ses sculptures morbides, que dans ses portraits à la matière amassée et ses corridas tourbillonnantes… Mais l’œuvre la plus magistrale du Reina Sofia, c’est ce symbole de la répression franquiste : Guernica de Picasso. Autant la vision de toiles légendaires déçoit, peintes sur des coquilles de noix, protégées par des caissons de plexiglas, éloignées du regard et des émotions. Autant Guernica est une claque.

le Forum Caixa, le Thyssen,...


Le musée Thyssen accueille, quant à lui, des œuvres de 1290 jusqu’au Pop art. C’est cette partie moderne (impressionnistes, cubistes, fauvistes, surréalistes…), située au rez-de-chaussée, qui vaut le détour, tout comme ses expositions temporaires. Dernière en date : « Monet et l’abstraction ». Une audacieuse exposition qui démontre, les toiles se faisant face, la filiation entre le chantre de l’impressionnisme et les abstraits.Au Forum Caixa, les expositions sont gratuites. L’entrée de ce centre culturel est gardée par « le Grand éléphant droit » (et à l’envers) de Miguel Barceló. Quant au Musée des arts décoratifs, vous y découvrirez du mobilier espagnol du XIVe au XIXe siècle, des collections de céramiques, de vitraux et de porcelaines Ming.

Package "Arty" au Radisson Blu Prado


Mais comment profiter au mieux de son séjour ? Au cœur du Triangle de l’Art madrilène se trouve un nouvel hôtel à l’intrigante devanture bleue (Klein ?) : le Radisson Blu Prado. Situé à deux pas de la gare d’Atocha, des boutiques et des musées de la ville, l’établissement dispose de 48 chambres et 6 suites agréables. L’hôtel propose même un package arty, avec deux entrées pour chaque grand musée. Un joli point de chute pour découvrir la cité d’art. Et un bon prétexte qui se profile : la 6ème Feria de l’art contemporain. Cette « Fiac » madrilène aura lieu du 16 au 20 février 2011 au Pabellon de Cristal.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez
Commentez
A Lire aussi
Dîner de réveillon...

Comme chaque année, les grands restaurants se préparent avec une certaine impatience à acc...

LE SKI DU FUTUR AU...

Les habitués du Grand Massif auront la surprise de découvir cet hiver de nombreuses nouvea...

Séjour de luxe au ...

Ces dernières années, le Portugal prend une place prépondérante dans le coeur des français...

ALBATROS : 2è ÉDIT...

DU 28 AU 30 SEPTEMBRE 2017: la deuxième édition du Paris Legends Championship débute ce je...

Vilamoura : Golf e...

Le groupe immobilier Vilamoura World, en association avec le promoteur CBRE Residential, v...

Dolce Fregate, le ...

Le groupe hôtelier français Maranatha, conduit depuis 2014 la destinée du Dolce Frégate Pr...