Lufthansa fait toute la lumière sur son A350

PAR Antoine Webber / Allemagne / Lundi 13 Février 2017

La compagnie allemande parie sur l'innovation comme supplément au confort pour inciter les voyageurs à monter à bord de son tout nouveau A350-900.

En quoi consiste exactement cette innovation ?

La compagnie est la première à utiliser ce système d’éclairage d'éclairage qui s'adapte aux rythmes biologiques des passagers, à bord du nouvel A350-900. Grâce à ce procédé, l'utilisateur dispose donc de 24 réglages de son éclairage personnel. Parmi les options disponibles, une lumière chaude, propice à la relaxation, pendant les périodes de repos, ou d’une lumière plus froide, stimulante, pendant les phases plus actives, etc... il s’agit de choisir le type de lumière à utiliser afin de créer une atmosphère agréable, qui peut sensiblement améliorer le sentiment de bien-être des passagers.


L'utilisation de ce système d’éclairage s’appuie sur les résultats de recherches conduites dans le domaine de la chronobiologie et sur les effets connus de nos biorythmes diurnes et nocturnes, comme celles du Professeur Christian Gunga et du Docteur Achim Leder. Lufthansa a développé ces différents modes d’éclairage, en collaboration avec les designers du bureau d’études Kardorff Ingenieure, spécialiste de l’éclairage, à Berlin.

Par ailleurs, toujours dans le cadre d'une amélioration du confort de ses cabines, Lufthansa a apporté des améliorations dans toutes ses classes sur l’Airbus A350-900, avec des espaces nettement plus généreux; A ceci s'ajoute l’aménagement d’un nouvel espace, en Business Class, proposant boissons et collations en libre-service, entre les repas. Ce qui n'empêche, évidemment pas, les passagers de la Business Class de commander leurs boissons auprès du personnel d’équipage, depuis leur siège...
La classe éco a aussi bénéficié de ces améliorations, avec des sièges plus ergonomiques, améliorant le confort, et un espace de rangement plus important pour les effets personnels.

Lufthansa annonce, enfin, un meilleur confort général pendant le voyage, grâce à une altitude-cabine de 1800 mètres, contre 2400 mètres en moyenne à bord des appareils de cette taille ("l'altitude cabine" est équivalente à l'atmosphère standard à laquelle on retrouverait la même pression que dans la cabine. On se sent donc mieux à 1800 m qu'à 2400 m et plus N.D.L.R).

Partagez
Commentez
A Lire aussi
Vilamoura : Golf e...

Le groupe immobilier Vilamoura World, en association avec le promoteur CBRE Residential, v...

Dolce Fregate, le ...

Le groupe hôtelier français Maranatha, conduit depuis 2014 la destinée du Dolce Frégate Pr...

Nouveau visa élect...

Copiant le modèle américain (avec l'ESTA) et officiellement "pour veiller à ce que les voy...

Louer une voiture ...

Dans le cadre d'un voyage les dépenses sont nombreuses, entre le transport, l'hébergement,...

Chief’s Camp veut ...

Le Botswana, qui fête cette année ses 50 ans d’indépendance, est à l’honneur et figure à l...

Vivre l'hiver autr...

Si vous aimez l'hiver et la neige sans être un adorateur des sports de glisse, le pays de ...