Article de Voyager Luxe - Le Sofitel Nicolas de Ovando, à Santo Domingo

Le Sofitel Nicolas de Ovando, à Santo Domingo

PAR Didier Forray / République Dominicaine / Jeudi 12 Juin 2008
La demeure de Nicolas de Ovando a été parfaitement rénovée La demeure de Nicolas de Ovando a été parfaitement rénovée
La demeure de Nicolas de Ovando a été parfaitement rénovée
Une élégance toute espagnole Une élégance toute espagnole
Une élégance toute espagnole
Les chambres offrent le plus souvent un plan inhabituel mais plein de charme Les chambres offrent le plus souvent un plan inhabituel mais plein de charme
Les chambres offrent le plus souvent un plan inhabituel mais plein de charme
Une athmosphère paisible et chaleureuse Une athmosphère paisible et chaleureuse
Une athmosphère paisible et chaleureuse
Lumière tamisée au bar Lumière tamisée au bar
Lumière tamisée au bar

Classé par l’Unesco, le Sofitel Nicolas de Ovando raconte la découverte de l’Amérique et l’époque coloniale espagnole. Le bâtiment central, construit en 1502, fut la résidence de Nicolas de Ovando, le tout premier gouverneur des Amériques. Pour un peu, on s’attendrait presque à croiser Christophe Colomb !

On aime :

le côté très historique de l’hôtel et son passé prestigieux. Le magnifique style coloniale de cette demeure parfaitement conservée, avec ses patios et sa décoration soignée. L’emplacement, parfait pour visiter la vieille ville de Santo Domingo à pied. Le personnel à l’écoute des clients. La qualité du restaurant.

On aime moins :

certaines chambres manquent de lumière naturelle. On excuse toutefois facilement cet inconvénient : ne pas oublier que le bâtiment central date du XVIe siècle !

Se poser :

le Sofitel Nicolas de Ovando est situé au cœur de la vieille ville de Santo Domingo. Le bâtiment central borde la Calle Las Damas, la toute première artère de la ville et l’une des toutes premières rues du
« Nouveau monde ».

Cocooner :

l’ancienne résidence de Nicolas de Ovando compte aujourd’hui 104 chambres, dont 4 suites et 4 junior suites. La configuration est parfois très singulière avec ici un petit escalier menant vers la salle de bains, là des fenêtres étroites. On retrouve toutefois le confort habituel de la chaîne Sofitel avec air conditionné, téléphone, TV, coffre fort et minibar. La salle de bains est elle aussi parfaitement équipée avec douche, miroir de maquillage et sèche-cheveux.

Savourer :

le Sofitel Nicolas de Ovando ne compte qu’un seul restaurant. « La Résidence » peut toutefois s’enorgueillir d’être l’une des meilleures tables de la vieille ville. Le chef Français, a élaboré une carte originale, mêlant spécialités internationales et grands classiques français. Pour le petit-déjeuner, on apprécie la fraîcheur des viennoiseries et le large choix du buffet. Si le temps le permet, installez-vous dans le patio, calme et agréable.

Se relaxer :

l’hôtel ne dispose pas de spa à proprement parler mais il est possible de réserver des séances de massage. 

Bouger :

le Sofitel Nicolas de Ovando apparaît comme le seul établissement de la vieille ville de Santo Domingo à disposer d’une piscine. Celle-ci surplombe le port, à l’abri des regards. Par ailleurs, une salle de fitness est à la disposition des clients qui ont envie de se dépenser. Equipement moderne et correcte.

Le détail chic :

à l’heure de l’apéritif ou en fin de soirée, laissez-vous tenter par une partie de billard. Entre le Lobby bar et la bibliothèque, c’est le lieu idéal pour voir et être vu.

 

 

 

 

Partagez
Commentez
A Lire aussi
Do you St Tropez ?

Aujourd'hui même, mercredi 17 avril 2019, le boutique-Hôtel 5* Sezz Saint-Tropez ouvre ses...

Le Kempinski Hotel...

Construit en 2009, le premier complexe 5* de Croatie niché sur la côte adriatique offre un...

Marbella Club, le ...

Célèbre pour ses fêtes somptueuses qui attirait la jet-set et les grands de ce monde dans ...

Westin La Quinta, ...

Sur les hauteurs de Marbella, cet hôtel 5* est adossé à trois superbes parcours de 9 trous...

Villa Padierna, un...

Sur les hauteurs de Marbella, le Villa Padierna Palace est une ode à l'antiquité romaine e...

CATHAY PACIFIC : p...

Cathay Pacific qui nous avait déjà ravi avec une promotion en 2018, réitère avec  vers plu...