Article de Voyager Luxe - Le Sofitel Metropole, à Hanoi

Le Sofitel Metropole, à Hanoi

PAR Didier Forray / Vietnam / Dimanche 22 Avril 2007
Accueil impeccable au Sofitel Metropole Hanoi Accueil impeccable au Sofitel Metropole Hanoi
Accueil impeccable au Sofitel Metropole Hanoi
Chambre de l'aile ancienne Chambre de l'aile ancienne
Chambre de l'aile ancienne
Chambre de l'aile Opéra Chambre de l'aile Opéra
Chambre de l'aile Opéra
Le chef est français au Sofitel Hanoi Le chef est français au Sofitel Hanoi
Le chef est français au Sofitel Hanoi
Deux Tractions vous emmènent excursion Deux Tractions vous emmènent excursion
Deux Tractions vous emmènent excursion

Héritier de l’ancien hôtel Metropole, construit en 1901, le Sofitel Metropole vit à l'heure coloniale. Avec ses Tractions Avant devant le porche et son architecture, le plus prestigieux hôtel d'Hanoi offre une parenthèse intemporelle dans le Vietnam moderne.

On aime :

le prestige et l’élégance de cet hôtel centenaire, l’authenticité de l’architecture coloniale, la situation très centrale, l’excellence des restaurants, le calme des chambres et de la cour intérieure.

On aime moins :

certaines chambres de l’aile Opéra n’offrent pas de très jolies vues. Demandez en priorité l’aile historique ou, si vous résidez dans l’aile Opéra, une chambre sur la rue.

Se poser :

le Sofitel Metropole Hanoi est idéalement placé pour ceux qui souhaitent arpenter Hanoi à pied ou en cyclo-pousse. L’hôtel se trouve à seulement quelques minutes à pied du lac de l’Epée Restitué et du vieux quartier de la capitale vietnamienne. Accueil impeccable et souriant.

Cocooner :

les 266 chambres, dont 21 suites, sont partagées en deux ailes. Les 109 chambres de l’aile historique ne semblent pas avoir changé depuis l’époque du tout premier hôtel Metropole. Mobilier ancien et vieilles photos jouent la nostalgie de l’Indochine. L’aile Opéra, aménagée en 1996, se veut quant à elle plus moderne avec quelques touches vietnamiennes. On apprécie le calme des chambres et l’équipement très complet : air conditionné, télévision, téléphone, minibar, machine à café, coffre-fort, fer et planche à repasser. Salle de bains très claire avec baignoire, douche, WC et sèche-cheveux.

Savourer :

restaurant gastronomique français, le « Beaulieu » s’est fait un nom à Hanoi, notamment pour ses brunchs le dimanche. Cuisine excellente dans un cadre à la décoration évidemment toute coloniale. Le second restaurant de l’hôtel, le « Spices Garden » propose parallèlement des plats traditionnels vietnamiens et leurs adaptations par un chef français. Surprenant ! Pour prendre un verre, vous aurez le choix entre un pub, deux bars dans la cour intérieure et la terrasse du Metropole.

Se relaxer :

le centre de remise en forme du Sofitel Metropole Hanoi propose toute une gamme de massages ainsi qu’un sauna.

Bouger :

au centre de la cour intérieure, la jolie piscine du Sofitel Metropole Hanoi permet de se rafraîchir lorsque la température monte. Le calme de la cour tranche avec l’animation d’Hanoi. Pour ceux qui veulent se dépenser, le centre de remise en forme propose un vaste choix d’équipements.

Le détail chic :

la carrosserie rutilante des deux Tractions Avant Citroën ne se contentent pas de faire de la figuration. Vous pouvez réserver un tour de ville à bord de ces véhicules d’époque. Une autre vision d’Hanoi.

 

 

 

 

Partagez
Commentez
A Lire aussi
Chicago, un vérita...

Troisième plus grande métropole des États-Unis, capitale économique et culturelle du "Midw...

Bien-être au châte...

Symbole de prestige et de richesse, les châteaux sont désormais les témoins de notre passé...

Découvrir Minsk le...

La capitale de la Biolorussie et ses 2 millions d'habitants en surprendra plus d'un. Au no...

Cap au sud pour un...

Comptoir grec, puis romain, Sainte Maxime, longtemps appelée "Petite Corse", attire de nom...

Thalasso dans les ...

Bordée par l'Océan Atlantique, la Charente Maritime s'ouvre sur l'inconnu et les terres lo...

Do you St Tropez ?

Aujourd'hui même, mercredi 17 avril 2019, le boutique-Hôtel 5* Sezz Saint-Tropez ouvre ses...