Article de Voyager Luxe - Le Peninsula Makati, à Manille.

Le Peninsula Makati, à Manille.

PAR Jérôme Desforges / Philippines / Mercredi 05 Février 2014
Transfert original en Jeepney (limousine Transfert original en Jeepney (limousine
Transfert original en Jeepney (limousine "normale"à la demande)
Une standard (deluxe room) de 41 m² Une standard (deluxe room) de 41 m²
Une standard (deluxe room) de 41 m²
Repas avec spectacle au bord de la piscine. Repas avec spectacle au bord de la piscine.
Repas avec spectacle au bord de la piscine.
Une piscine plus calme le jour... Une piscine plus calme le jour...
Une piscine plus calme le jour...
Sortie pic-nic à Corregidor ? Sortie pic-nic à Corregidor ?
Sortie pic-nic à Corregidor ?
l'espace très privé du Salon de Ning, l'espace très privé du Salon de Ning,
l'espace très privé du Salon de Ning,
Une suite deluxe (118 m²). Une suite deluxe (118 m²).
Une suite deluxe (118 m²).

L’arrivée à Manille, aux Philippines, peut dérouter. Pour retrouver ses repères, le chic d’une signature internationale et l’âme d’un palace hors normes, rien de tel qu’un séjour au Peninsula Makati. Histoire de vous réconcilier avec les mégalopoles enfiévrées.

On aime :

Le décor, voire le décorum, le personnel stylé et disponible. Le lobby immense (1.280 m²) mais étonnamment cosy. Le côté kitsch chic. La vue depuis les suites.

On aime moins :

L’architecture assez "mastoc", le manque de personnalité du mobilier dans les chambres et les suites.

Se poser :


. Manille et ses 500 bidonvilles sont à des années lumière de huppé de Makati, quartier d’affaires huppé, à l’ouest de la capitale philippine. D’aucuns prétendent même que Makati n’est pas Manille. En tout cas, si on aime l’architecture verticale, c’est un bon début. Makati constitue une première étape de l’acclimatation à cette ville tentaculaire et protéiforme. Avant de vous lancer à la conquête de Manille ou d’essayer de rejoindre le bord de mer, pourquoi ne pas tenter un petit tour du quartier de Makati ? Non loin du Peninsula, vous avez le choix entre un mall –centre commercial– version havre de paix et quelques musées étonnants.

Cocooner :


. Évidemment, histoire de vous remettre de vos heures d’avion avec escale les 6 à 7 heures de décalage horaire, vous pouvez profiter tranquillement de votre chambre en arrivant. On regrettera le manque d’âme de la déco intérieure. C’est chic, soigné, parfois un peu trop sobre, mais reste confortable et bien pensé. Et vous avez l’embarras du choix: il y a 493 chambres; 248, dont 12 suites, à partir de 86 m2, sont situées dans la partie Ayala Tower; 245, dont 34 suites, dans la partie Makati Tower. Vous y trouverez aussi la Peninsula Suite (de 372 m2). Les chambres standard font, en moyenne, dans le 40 m2: vous ne vous y sentirez pas à l’étroit. Les suites sont idéales pour cocooner à deux, prendre un bain en regardant une des trois télés, etc... Du bois, du marbre: c’est du solide! Une rénovation de l’hôtel est pourtant prévue à court terme, sans doute courant 2015. Pour compléter le tout, le spa et la piscine extérieure, idéale en cas de coup de chaleur.

Savourer :


. Si l’idée vous tente de rester pour le dîner, le Peninsula abrite cinq restaurants. Le Old Manila reste la vitrine de la cuisine européenne moderne. Au Spices, place aux gastronomies indienne, indonésienne, malaise, thaï, vietnamienne et singapouriennes. L’Escolta propose, en plus, des œuvres d’artistes philippins comme Dominic Rubio, Renato Ong, le MM Yu, Rosario Herrera, Eugene Jarque. Bref de quoi ne pas manger idiot. Quant au Lobby, monumentale, on y sert à manger 24 heures sur 24. Pas mal pour ceux qui ne se remettent pas de leur jetlag. Enfin, le Salon de Ning, ouvert aux membres du club, propose 4 pièces à thème: la Boxing Room, la Shoe Room, la Zeppelin Room et la Shanghai Room. Tout un programme...

Se relaxer :


. Le Peninsula abrite un petit jardin parfaitement agencé, alias «Idyllic Garden», pour se relaxer entre deux rendez-vous ou visites de la ville. S’il fait trop chaud, au lieu d’abuser de l’air conditionné de votre suite, vous pourrez vous rafraîchir dans la piscine suffisamment grande pour y perdre vos calories. Assez barboté? passez au yoga: des cours gratuits sont dispensés au bord de la piscine. Idéal pour oublier vos tourments et vous remettre du voyage. Si vous voulez compléter le tout par un massage bien senti, le Peninsula dispose d’un spa. Vous préférez les massages suédois ? Vous êtes plutôt shiatsu ? Vous serez comblé par le personnel ayant une approche holistique. Tout un programme, suivre au spa ou chez vous.

Bouger :


. Il émane du Peninsula Manila un charme désuet, en tout cas étonnant pour un établissement construit en 1976. On l’imagine pourtant contemporain de l’aéroport qui, en 1937, occupait Makati avenue. D’ailleurs, l’ancien aérogare accueille désormais la Filipinas Héritage Library. De toute façon, le Makati n’en est pas à un paradoxe près: la façade Est de l’hôtel donne sur un quartier résidentiel privé parfaitement surréaliste. Et les espaces verts alentours vous donneront l’impression d’être sur une autre planète. Prenez le temps de vous promener dans l’Ayala Triangle Gardens. Vous trouverez ce jardin entre Ayala avenue et Paseo De Roxas street. Pas mal pour se ressourcer au calme. Puis marchez jusqu’à Greenbelt, centre commercial ouvert sur des jardins, emplis de bars, terrasses ombragées… Difficile d’imaginer que, plus loin, Manille fume, bourdonne en version originale.

 
Lire notre article sur Manille:
 

 

Le détail chic :

 . Une carte de membre exclusive du «Salon de Ning» que l'on peut obtenir sur demande à diningPMN@peninsula.com et qui vous donne accès à un lieu unique style Arts déco où vous pourrez déguster des cocktails personnalisés…

 

 

 

 

 

 

Partagez
Commentez
A Lire aussi
Vilamoura : Golf e...

Le groupe immobilier Vilamoura World, en association avec le promoteur CBRE Residential, v...

Dolce Fregate, le ...

Le groupe hôtelier français Maranatha, conduit depuis 2014 la destinée du Dolce Frégate Pr...

Nouveau visa élect...

Copiant le modèle américain (avec l'ESTA) et officiellement "pour veiller à ce que les voy...

Louer une voiture ...

Dans le cadre d'un voyage les dépenses sont nombreuses, entre le transport, l'hébergement,...

Chief’s Camp veut ...

Le Botswana, qui fête cette année ses 50 ans d’indépendance, est à l’honneur et figure à l...

Vivre l'hiver autr...

Si vous aimez l'hiver et la neige sans être un adorateur des sports de glisse, le pays de ...