La Divine Comédie, une luxueuse oasis au cœur d'Avignon

PAR CRUDO Franck / France / Lundi 04 Février 2019

A quelques minutes à pied du Palais des Papes, cet ancien manoir aménagé depuis 2017 en chambres d'hôtes raffinées, dans le plus grand jardin privé d’Avignon et à l’abri des regards, est une très belle surprise, comme un mirage en plein centre-ville...

 A l'arrière-plan d'une des étroites ruelles médiévales qui serpentent dans la vieille cité avignonnaise, un portail en apparence anodin ouvre sur un autre monde. Une autre époque aussi. A l'intérieur, un ample jardin arborant une centaine d'essences différentes vous en met d'emblée plein la vue.

Le Palais des Papes, bâti en 1355 et classé au patrimoine mondial de l'Unesco est voisin, tout comme le non moins célèbre pont d'Avignon, à proximité. Histoire de rajouter une touche de charme au tableau, une superbe orangerie accueille les événements privés ou professionnels. Ceinte d'une verrière ouverte sur le jardin, elle abrite une grande table en bois et une immense tapisserie d'Aubusson.

La Divine Comédie dispose de cinq suites qui racontent chacune une histoire différente. La déco, aussi variée qu'inspirante, contribue à nous faire voyager dans le temps et à bercer notre imaginaire. La suite Anatole est une ode à la mer, avec ses deux maquettes anciennes de bateaux cernées par des tableaux orientalistes. Pour un peu, on entendrait presque Corto Maltese gringotter quelques vieilles chansons de marins dans la baignoire de style Empire...

La suite Aphrodite et son étonnant lit arrondi drapé de voiles est une invitation à la paresse et à l'intimité. La suite Consul et ses couleurs chatoyantes vous immergent dans l'épopée napoléonienne en Egypte. Une collection de lithographies du Bosphore et les fauteuils – répliques du trône de Toutankhamon – ajoutent un charme oriental à cette chambre dont les fenêtres donnent sur le Palais des Papes.

La suite Naples offre un camaïeu de bleu très apaisant tout en plongeant les hôtes dans une collection étonnantes de gouaches du Vésuve en éruption. La suite Venise, enfin, est un périple italien teinté de bleu et de gris. Une collection de 40 gouaches, un lustre iris années 20 et des fauteuils coquilles années 70 invitent à la lecture d'ouvrages consacrés à la célèbre cité lacustre.

Au total, près de 200 tableaux, gravure, aquarelles et gouaches (du XVIIe siècle au XIXe siècle) mais aussi de saisissantes répliques d'animaux agrémentent cet ancien manoir, particulièrement bien gardé de nuit. Secondé par deux (vrais) chats, Théodule, un discret et adorable Braque de Weimar, n'hésitera par à monter les escaliers en votre compagnie pour vous guider jusqu'à votre chambre, le soir en rentrant du dîner…

A l'abri des regards, intimiste et bercé par le bruissement des feuilles de bambou, "La Folie", l'espace bien-être, vous incitera à la relaxation avec ses offres de voyages pour les sens : massages, soins du corps, réflexologie, chromothérapie, ou plus simplement sauna, hammam, douche de pluie,  ou encore quelques brasses dans le bassin de nage de 15 mètres. A vous de voir...

PLUS D'INFO : https://www.la-divine-comedie.com/

Partagez
Commentez
A Lire aussi
Le retour du luxe ...

Après 20 ans sans y retourner, j'ai été très agréablement surpris par Dakar et ses alentou...

Les visas électron...

Pour se rendre dans certains pays, l'obtention d'un visa peut parfois relever du parcours ...

PARTIR ENTRE FILLE...

Entre travail et vie de famille, il n’est pas toujours facile de se retrouver entre filles...

Air Austral aime l...

Air Austral lance un nouveau produit du programme Capricorne au service  des golfeurs, " C...

Robinsonade au nou...

Le tout nouveau Four Seasons Resort Seychelles at Desroches Island, cocon de luxe au cœur ...

Beats Studio3 Wire...

Beats by Dre (Beats), la marque leader mondiale de casques audio co-fondée par Dr. Dre et ...