L'art de vivre au fil de l'eau

PAR Antoine Webber / France / Mardi 12 Juillet 2016
Le plan de coupe de notre bateau, le Tarpon 49, 15 mètres et 5 cabines. Le plan de coupe de notre bateau, le Tarpon 49, 15 mètres et 5 cabines.
Le plan de coupe de notre bateau, le Tarpon 49, 15 mètres et 5 cabines.
Une cabine à grand lit. Une cabine à grand lit.
Une cabine à grand lit.
Une cabine Une cabine
Une cabine "Twin".
Les salles de bains. Les salles de bains.
Les salles de bains.
Le carré principal, côté kitchenette. Le carré principal, côté kitchenette.
Le carré principal, côté kitchenette.
Votre circuit peut être culturel. Votre circuit peut être culturel.
Votre circuit peut être culturel.
Avec des étapes grandioses... Avec des étapes grandioses...
Avec des étapes grandioses...
...ou beaucoup plus bucolique. ...ou beaucoup plus bucolique.
...ou beaucoup plus bucolique.
Le port du Canal du Midi. Le port du Canal du Midi.
Le port du Canal du Midi.
Le passage des écluses, moment préféré des petits et des grands. Le passage des écluses, moment préféré des petits et des grands.
Le passage des écluses, moment préféré des petits et des grands.
Les vélos embarqués permettent d'être complètement autonome. Les vélos embarqués permettent d'être complètement autonome.
Les vélos embarqués permettent d'être complètement autonome.
Les enfants adorent ! Les enfants adorent !
Les enfants adorent !
Pour la cuisine, c'est vous qui composez vos menus... Pour la cuisine, c'est vous qui composez vos menus...
Pour la cuisine, c'est vous qui composez vos menus...
Les pénichettes, autre version de la navigation fluviale. Les pénichettes, autre version de la navigation fluviale.
Les pénichettes, autre version de la navigation fluviale.
Alors ? on médite ?.... Alors ? on médite ?....
Alors ? on médite ?....

Parmi les nouvelles tendances touristiques, ce que l'on appelle le "slow tourisme" est en passe de devenir un véritable phénomène sociétal, touchant tous les publics, comme une déferlante que les "bobos" ont initiée. Et dans cette catégorie, le tourisme fluvial occupe une place sans cesse grandissante. Nous avons pu en apprécier les bienfaits le temps d'un weekend...

Pour naviguer sur les canaux et rivières de France et d'Europe, nul besoin de permis, mais il faut s'armer d'une solide envie de... ne pas faire grand chose et juste de se laisser porter (ou presque) au rythme du courant et apprécier le paysage qui défile. Tout un programme !

Première étape : trouver un point de départ, en fonction du temps que vous voudrez consacrer à cette expérience et de la région que vous souhaitez visiter. Pour ce test nous avons choisi les canaux de Bourgogne, le temps d'un weekend de trois jours, départ de Digoin, port d'attache et siège de la compagnie fluviale "Les Canalous". Sauf d'être déjà rompu aux lois de la navigation et donc possesseur d'un permis bateau, il vous faudra prévoir une bonne heure d'initiation, avant de coiffer la casquette de commandant de bord, voire deux heures si, comme nous, vous devez prendre les commandes d'un 15 mètres (modèle "Tarpon"...). Les écluses fermant (en moyenne) à 18 heures, vous pouvez donc ête amené à passer votre première nuit au port.

Une fois à bord vous ferez donc connaissance avec votre "maison flottante motorisée" et tous ses équipements. Le confort dépendra de votre budget et de la catégorie de bateau que vous aurez choisie, les plus confortables (flotte Premium pour les lecteurs de Voyager Luxe) disposant de services spécifiques : salle de bains avec douche et toilettes privatives dans chaque cabine, TV avec écran plat et lecteur DVD dans le carré, congélateur, hotte aspirante, lave-vaisselle, machine a café, presse-agrumes, grille-pain, climatisation, propulseur d’étraves, 220V, double poste de pilotage, mobilier de pont en bois avec plancha intégrée, réfrigérateur de pont, service hôtelier complet, linge de toilette, linge de maison et kit d’entretien écologique, accès internet, ainsi qu'un tout nouveau service de conciergerie 7/7, pour les transferts, extras, etc...

Un vrai luxe pour ceux qui sont habitués à naviguer sur ce type d'embarcation! Pour le reste tout est proportionné à la taille "hors tout" de votre embarcation, un carré couvert et un carré extérieur (recouvrable ou pas en cas de soleil ou de pluie), un ou deux espaces-pont solarium et enfin les cabines, de 1 à 6, toujours selon votre choix et vos besoins.

Le départ de la croisière :
Une fois quitté le port, à vous l'aventure et la liberté ! Choisissez bien votre itinéraire en fonction du temps que vous avez à passer à bord et n'omettez surtout pas de prévoir de faire demi-tour à temps pour rendre le bateau à la date et à l'heure prévues... (ex: si vous prévoyez deux jours de navigation, vous rebrousserez chemin au bout d'une journée, etc...). Vos premières manoeuvres seront un peu gauches et ultra-prudentes, mais vous prendrez vite la mesure de votre navire pour affronter les flôts en véritable marin d'eau douce. Votre confiance en prendra un coup à l'approche de la première des écluses que vous devrez immanquablement passer... attendues mais redoutées compagnes de votre aventure fluviale !

Les écluses :
Elles seront mécaniques (les plus émouvantes, maniées à la manivelle par un véritable éclusier), semi-automatiques ou complètement automatiques. Elles seront souvent l'occasion d'échanges sympathiques avec les éclusiers, les autres plaisanciers ou les curieux qui ne manqueront pas de vous questionner sur la difficulté de manoeuvrer, sur le confort à bord .., sujets incontournables. Les écluses servent aussi de métronome pour rythmer votre parcours, car elles ont leurs heures d'ouverture et de fermeture et définissent votre trajet aussi sûrement que la vitesse à laquelle vous mènerez votre fougueux attelage...(6 km/h maximum, vitesse d'un bon jogger !). Sur la carte prévue à cet effet, vous calculerez le nombre de celles que vous pourrez passer avant de devoir faire demi-tour, détail à ne pas négliger ! Enfin, si cela devait vous inquiéter, la coque des bateaux et le carénage sont très bien protégés par des pare-chocs et de grosses bouées, ce qui évite le pire en cas de rencontre imprévue avec un obstacle, y compris un appontage ou un quai d'écluse... Mais prudence tout de même, la franchise est très élevée en cas de casse... !

Votre circuit :
Parmi les différents circuits proposés au départ de votre port d'attache, un choix vous sera proposé entre étapes touristiques et visites culturelles de châteaux et de villages, ou des itinéraires plus "nature", empruntant des canaux plus sauvages où la nature rêgne en maîtresse. Cette deuxième version s'adresse à ceux en quête de tranquilité, souhaitant simplement se relaxer, à mille lieues de la fureur et du bruit de la civilisation, les amateurs de pêche à la ligne ou de promenades bucoliques par exemple... Mais le bateau ne sera pas votre seul moyen de locomotion, puisque Les Canalous mettront à votre disposition, (sur demande), des vélos de types hollandais, vous permettant de faire l'appoint de courses dans un village proche ou de quitter les chemins de halage pour une visite plus approfondie de la région.

Le confort :
Notre bateau figurait dans la liste des plus grands et des plus confortables de la compagnie et les cabines étaient bien plus confortables que des voiliers de même envergure que nous avons pu tester en mer, en d'autres circonstances. Cinq cabines, dont 2 à lits doubles et deux "Twins" avec 2 lits, dans l'habitacle principal. Une cabine supplémentaire à 2 lits (avec toilettes, mais sans cabine de douches) se situe à l'avant du bateau, servant, le cas échéant, au skipper, mais faisant le bonheur d'adolescents en mal d'indépendance... Seule ombre au tableau, l'isolation phonique qui fait vraiment défaut et qui peut être franchement dérangeante si vous avez un gros ronfleur comme voisin, par exemple... Des méthodes existent pour palier ce genre problème et mieux vaut prévoir que de gacher la croisière de tout le monde !

Vous l'aurez compris la croisière fluviale est un vrai moment de convivialité et de détente en couple, en famille ou entre amis, que ce soit pour un weekend, une semaine ou plus. De plus en plus d'adeptes optent pour cette solution pendant leurs vacances, profitant de la formule pour visiter les pays voisins, via le réseau de canaux qui relient l'Europe. Sachez, enfin, que les plus gros modèles sont carénés de façon à pouvoir naviguer en mer (pour le cabotage, plutôt par temps calme...), ce qui permet d'éviter parfois de longs détours et une certaine "perte de temps" aux écluses pour ceux qui souhaitent battre des records de distance parcourue dans le temps qui leur est imparti...

Puique le service reste la notion prépondérante de la notion de luxe, la compagnie Les Canalous mérite bien sa réputation et l'accueil y est à la fois chaleureux et efficace. Le personnel est à la fois souriant (à l'arrivée) et patient (pendant la formation au pilotage et à la restitution du bateau). Les Canalous ont des bases : en Bourgogne, en Mayenne, en Pays de Loire, en Aquitaine, en Charente, en Alsace-Lorraine, en Camargue et sur le Canal du Midi, dans le Lot et Quercy, mais aussi en Suède et au Portugal. Leur parc comprend également des péniches équipées comme les bateaux traditionnels (dont la toute nouvelle "Péniche 1500 de 6 cabines) et ils vendent aussi des bateaux neufs (conçus sur mesure, à votre goût), ou d'occasion.

POUR PLUS D'INFO : http://www.canalous-plaisance.fr/

Partagez
Commentez
A Lire aussi
Vilamoura : Golf e...

Le groupe immobilier Vilamoura World, en association avec le promoteur CBRE Residential, v...

Dolce Fregate, le ...

Le groupe hôtelier français Maranatha, conduit depuis 2014 la destinée du Dolce Frégate Pr...

Nouveau visa élect...

Copiant le modèle américain (avec l'ESTA) et officiellement "pour veiller à ce que les voy...

Louer une voiture ...

Dans le cadre d'un voyage les dépenses sont nombreuses, entre le transport, l'hébergement,...

Chief’s Camp veut ...

Le Botswana, qui fête cette année ses 50 ans d’indépendance, est à l’honneur et figure à l...

Vivre l'hiver autr...

Si vous aimez l'hiver et la neige sans être un adorateur des sports de glisse, le pays de ...