Kyoto en Automne

PAR Jérôme Desforges / Japon / Mardi 10 Octobre 2017
Au Japon, surtout à Kyoto, on ne plaisante pas avec les couleurs d'automne !... Au Japon, surtout à Kyoto, on ne plaisante pas avec les couleurs d'automne !...
Au Japon, surtout à Kyoto, on ne plaisante pas avec les couleurs d'automne !...
Affiche du festival One Piece au fronton de la mairie. Affiche du festival One Piece au fronton de la mairie.
Affiche du festival One Piece au fronton de la mairie.
L'affiche officielle du festival 2017. L'affiche officielle du festival 2017.
L'affiche officielle du festival 2017.
Le Jidaï-Matsuri célèbre le Japon d'autrefois. Le Jidaï-Matsuri célèbre le Japon d'autrefois.
Le Jidaï-Matsuri célèbre le Japon d'autrefois.
Sinon, les couleurs d'automne, partout sur l'île de Kyoto. Sinon, les couleurs d'automne, partout sur l'île de Kyoto.
Sinon, les couleurs d'automne, partout sur l'île de Kyoto.

Si elle n'est plus la capitale du Japon qu'elle fût pendant plus d’un millier d’années, Kyoto est devenue le berceau des arts, de la culture, de la religion ou des idées du Japon. Célèbre pour ses cerisiers en fleurs au printemps, c'est en Automne que Kyoto, à l'instar de bien d’autres villes nippones, se pare des magnifiques couleurs qu’apporte cette saison.

Honneur au manga ONE PIECE.

D'ores et déjà, les rues de Kyoto sont en fête pour les 20 ans du célèbre Manga "One Piece" ! En effet, jusqu'au 22 octobre, les rues de Kyoto accueillent les célèbres personnages de One Piece, une façon ludique de fêter les 20 ans du manga d’Eiichiro Oda et d’inciter les visiteurs à découvrir les principaux points d’intérêts de la ville.

Les fans du manga devraient ainsi apprécier de voir One Piece et ses compagnons pirates
animer plusieurs événements dans les rues de Kyoto. Les habitants et les touristes
profiteront de moments inédits, ainsi que d'une exposition présentant une nouvelle intrigue.

C’est au sein du Daikaku-ji, un temple bouddhique de Kyoto, que se tiendra « One Piece Art Nue-Flower of the Beast, Princess, and Oath » (« La Fleur de la Bête, la Princesse et le Serment »), une exposition autour d’une nouvelle histoire exclusive: Le Prince Lark et sa fiancée Kiku, sont attaqués pendant leur cérémonie de mariage par un Nue, une créature de la mythologie japonaise... Heureusement, les pirates ne seront pas loin pour les aider !

Enfin, à noter également une initiative qui devrait ravir petits et grands puisqu’un jeu de stamp rallye viendra compléter l'exposition : chaque participant récoltant tous les tampons des personnages, se verra offrir un souvenir inédit par la ville...

Le Festival Jidai Matsuri.

L’automne à Kyoto c’est aussi le Jidai Matsuri, un « must see » à ne pas manquer le 22 octobre ! Le Jidai Matsuri est une grande parade qui vient fêter la fondation de la ville. La traduction littérale étant « Festival de l’ère » puisqu’il célèbre les transformations du Kansaï au cours du millénaire de demeure de l’empereur (794-1868).

Pendant plus de deux heures, deux milles participants défilent sur 5 km, habillés en tenues
traditionnelles de toutes les époques que le Japon a connu, du simple paysan au noble
dignitaire de la cour. Le cortège part du Palais impérial pour rejoindre le sanctuaire d’Heian, guidé par deux mikoshis dans lesquels reposent les esprits de l’empereur Kanmu et de l’empereur Kômei.

Cette parade raconte l’histoire de la fondation de Kyoto de manière décroissante (le début du cortège est la partie de l’histoire la plus récente) et couvre plus de onze cents ans d’histoire. On y retrouve tout du long des personnages qui ont marqué cette période, des vêtements qu’on ne peut plus voir ailleurs que dans les musées, ou encore des chevaux majestueux qui rappellent les empereurs et leur folie des grandeurs.

Kodai-Ji.

Kodai-Ji ou le temple aux érables et bambous est un temple bouddhiste situé à l’est de Kyoto. Ce temple propose à chaque automne d’admirer les momijis (nom japonais pour les érables) la nuit grâce à des lanternes disposées dans les jardins.

Kibune et le sanctuaire Kifune.

Petit village situé dans les montagnes du nord de Kyoto, il se caractérise par son unique
route longeant la rivière. C’est un vrai havre de paix pour les touristes qui s’y aventurent pour profiter de la sérénité de ce petit village et de son sanctuaire hors du temps.

Takao, le village aux 3 temples.

Situé lui aussi dans la montagne de Kyoto, ce village est l’un des plus réputés pour admirer les magnifiques couleurs de Koyô (Feuilles d’érable rouges). C’est également une promenade pleine de spiritualité, permettant de découvrir Jingo-ji, Saimyo-ji et Kozan-ji, trois somptueux temples dont l’un d’eux est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

PRATIQUE : Pour s'organiser un séjour combiné avec la capitale, le Shinkansen (TGV nippon) relie Tokyo à Kyoto en 2h40, et la ville est à 1h15 de l’Aéroport International du Kansai, à coté d’Osaka.


PLUS D'INFO : https://www.tourisme-japon.fr/
 

 

Partagez
Commentez
A Lire aussi
LE SKI DU FUTUR AU...

Les habitués du Grand Massif auront la surprise de découvir cet hiver de nombreuses nouvea...

Séjour de luxe au ...

Ces dernières années, le Portugal prend une place prépondérante dans le coeur des français...

ALBATROS : 2è ÉDIT...

DU 28 AU 30 SEPTEMBRE 2017: la deuxième édition du Paris Legends Championship débute ce je...

Vilamoura : Golf e...

Le groupe immobilier Vilamoura World, en association avec le promoteur CBRE Residential, v...

Dolce Fregate, le ...

Le groupe hôtelier français Maranatha, conduit depuis 2014 la destinée du Dolce Frégate Pr...

Nouveau visa élect...

Copiant le modèle américain (avec l'ESTA) et officiellement "pour veiller à ce que les voy...