Article de Voyager Luxe - Hôtel InterContinental Melbourne: The Rialto

Hôtel InterContinental Melbourne: The Rialto

ART_AUTEURAustralie / Lundi 11 Mai 2009
Le lobby et son imposante verrière Le lobby et son imposante verrière
Le lobby et son imposante verrière
Une chambre Deluxe Une chambre Deluxe
Une chambre Deluxe
Une des suites de l'InterContinental Melbourne The Rialto Une des suites de l'InterContinental Melbourne The Rialto
Une des suites de l'InterContinental Melbourne The Rialto
Découvrez la carte insolite du Market Line Bar Découvrez la carte insolite du Market Line Bar
Découvrez la carte insolite du Market Line Bar
La piscine élégante La piscine élégante
La piscine élégante

Après deux ans de travaux et plus de 30 millions d’euros investis, le mythique Rialto de Melbourne a rouvert ses portes en décembre dernier, sous l’enseigne InterContinental. L’adresse reste toujours la plus chic de la ville, profitant de ce lifting pour moderniser son style, sans autre concession à sa réputation.

On aime :

La prouesse architecturale d’un hôtel ultramoderne imbriqué dans deux anciens dépôts lainiers datant du XIXème siècle. L’espace épuré de l’allée centrale recouverte d’une vaste verrière qui apporte fraîcheur et clarté. Le service impeccable d’un personnel qui parle même français, à la réception.

On aime moins :

L’absence totale d’espace fumeur. Les doubles fenêtres condamnées à rester fermer pour toutes les chambres de l’aile gauche de l’hôtel. L’absence de jus de fruit fraichement pressés au petit-déjeuner.

Se poser :

Situé au cœur du Central Business District (CBD) de Melbourne, à une demi-heure en voiture de l’aéroport, le Rialto se trouve à proximité immédiate des meilleurs restaurants et musées de la ville. Le tramway qui passe devant l’hôtel permet de découvrir sans difficulté les plages de St Kilda ou les bars branchés de Brunswick street.

Cocooner :

Les 244 chambres et les 9 suites de l’hôtel sont situées dans les deux ailes de neuf étages en briques rouges d’époque, qui encadrent le hall monumental. A la fois spacieuse et confortable, chaque chambre dispose de son propre balcon, d’une salle de bain en marbre et granit, avec douche et/ou baignoire, air conditionné et minibar. Lit King Size, à la fois ferme et très confortable. Sobre et élégante, la décoration privilégie surtout les tons neutres, que quelques tâches rouges posées ici et là ne suffisent pas à réchauffer. Même constat pour les suites, qui par contre, en terme d’espace, fourmillent d’inventivité, pour mieux s’insérer dans les vieux entrepôts. Chambres en alcôve, salle de bain en travertin, équipée de vastes baignoires-spas, ces véritables appartements donnent également accès au Club Intercontinental du deuxième étage.

Savourer :

Petit-déjeuner, déjeuner et dîner se prennent à l’Alluvial Restaurant, situé sous la verrière centrale. Cuisine contemporaine sous influence asiatique et méditerranéenne  d’excellentes factures, qui fait la part belle aux produits locaux. Le petit-déjeuner, servi sous forme de buffet, est un festin dans la pure tradition britannique. Attenant au restaurant, se trouve le Rialto Bluestone, un bar à vin très tendance, carrelé de granit noir et décoré de bois précieux pour renforcer l’ambiance feutrée de l’endroit. Les étiquettes sont toutes australiennes et l’ensemble de la carte est disponible au verre.
Pour les cocktails de début ou fin de soirée, le Market Line Bar, installé derrière le lobby, propose plus de 200 martinis, à accompagner de quelques tapas, qui sans être forcément espagnoles restent toujours savoureuses.

Se relaxer :

Le dixième étage de l’aile gauche abrite une piscine petite mais élégante, et un jacuzzi, entourés d’un large deck en bois tropical. Derrière lequel se trouve le sauna. L’endroit invite au calme et à la détente, illuminé par la gigantesque verrière de l’hôtel qui offre une vue plongeante sur la ville.

Bouger :

A côté de la piscine, le Rialto dispose d’une salle de fitness très bien équipée, qui comme l’ensemble de l’étage est accessible gratuitement aux clients de l’hôtel. Les joggers n’auront pas long à faire pour rejoindre les berges de la rivière Yarra, pendant que ceux en "shopping therapy" continueront sur Collins Street, jusqu’au French Corner et ses boutiques de luxe.

Le détail chic :

Expérimentez les cocktails parfumés aux épices et aux fruits du bush australien proposés par le Market Line Bar.

 

 

 

 

Partagez
Commentez
A Lire aussi
Découvrir Minsk le...

La capitale de la Biolorussie et ses 2 millions d'habitants en surprendra plus d'un. Au no...

Cap au sud pour un...

Comptoir grec, puis romain, Sainte Maxime, longtemps appelée "Petite Corse", attire de nom...

Thalasso dans les ...

Bordée par l'Océan Atlantique, la Charente Maritime s'ouvre sur l'inconnu et les terres lo...

Do you St Tropez ?

Aujourd'hui même, mercredi 17 avril 2019, le boutique-Hôtel 5* Sezz Saint-Tropez ouvre ses...

Le Kempinski Hotel...

Construit en 2009, le premier complexe 5* de Croatie niché sur la côte adriatique offre un...

Marbella Club, le ...

Célèbre pour ses fêtes somptueuses qui attirait la jet-set et les grands de ce monde dans ...