Article de Voyager Luxe - Hammam et massage traditionnel à Marrakech

Hammam et massage traditionnel à Marrakech

PAR Alice Caroll / Maroc / Jeudi 04 Novembre 2010
Produits naturels comme la fleur d'oranger Produits naturels comme la fleur d'oranger
Produits naturels comme la fleur d'oranger
les soins beauté au beurre de karité les soins beauté au beurre de karité
les soins beauté au beurre de karité
la rosa damanesca, base de l'eau de rose la rosa damanesca, base de l'eau de rose
la rosa damanesca, base de l'eau de rose
Massage aux huiles essentielles Massage aux huiles essentielles
Massage aux huiles essentielles
B.B : la plus célèbre adepte du Khôl B.B : la plus célèbre adepte du Khôl
B.B : la plus célèbre adepte du Khôl
Parure au henné et Khôl Parure au henné et Khôl
Parure au henné et Khôl
Enveloppement au rassoul Enveloppement au rassoul
Enveloppement au rassoul
le plus vieux savon du monde le plus vieux savon du monde
le plus vieux savon du monde
bénéfiques essences... bénéfiques essences...
bénéfiques essences...

Au Lodge K, la nouvelle adresse privée de Marrakech, l'art du hammam se perpétue, le temps n’a pas d’importance et le moment de détente que vous allez vivre sera fabuleux !

 

Telle Néfertiti qui s’enduisait le corps de beurre de Karité, se baignait dans un jus d’Aloé Vera comme bain de Jouvence, telle la beauté noire de la Reine de Saba qui utilisait la boue d’Argile pour se préserver du soleil, telle Cléopâtre se baignant dans le lait d’Anesse, l’antiquité nous a appris les rituels du bien-être et de la beauté. Au lodge K de Marrakech, la tradition des produits et des gestes est respectée. En voici quelques exemples.

> Les délices du hammam


. Le nom arabe hammam signifie bain chaud. C’est vers le 7ème siècle que les musulmans créent leurs bains de chaleur humide, inspirés des thermes gréco-romains et appelés aussi bains turcs. A l’époque, ces lieux de purification et de spiritualité étaient réservés aux hommes. Avec l’expansion arabe, les hammams se multiplient dans le bassin méditerranéen et accueillent les femmes. Le hammam apportant détente et bien-être, il est souvent surnommé le médecin muet pour ses vertus anti-stress (la température y affiche entre 30° et 65°). Symbole d’un art de vivre typiquement oriental, le hammam est pour les femmes d’Orient bien plus qu’un établissement de bains, c’est un véritable havre de paix et d’évasion! A une époque où elles avaient peu de loisirs, le jour du hammam était l’occasion de rompre avec la routine des tâches ménagères en s’abandonnant aux soins experts d’une « tayaba al hammam » (préposée au bain).

> Les secrets de beauté des orientales


. L'huile d'argan: produit de l’arganier (dénommé argân en berbère), un arbre endémique du sud-ouest du Maroc. Les noyaux de son fruit qui ressemble à une olive renferment des amandes dont les femmes berbères extraient une huile précieuse et dont elles connaissent depuis des millénaires les vertus thérapeutiques. Elles l’utilisent comme remède traditionnel pour une foule de maux, ainsi qu’en soin du corps et des cheveux. Elles s’en enduisent le visage, le corps et les mains pour se protéger des morsures du vent, du soleil et du sable. On reconnaît aujourd’hui de nombreuses vertus à l’huile d’argan, tant pour un usage interne qu’externe. Les plus récentes études confirment ses effets antioxydants, anti-inflammatoires et analgésiques.

. Eau de fleurs d’oranger (néroli) : obtenue lors de la distillation des fleurs récoltées au pied de l’Atlas marocain, l’eau de Néroli (fleur d’oranger) est réputée pour ses vertus apaisantes, sédatives et anti-stress. Bien connus des savants arabes du Moyen Age, les hydrolats possèdent des vertus dues à l’huile essentielle obtenue lors de cette distillation.

. Eau florale de rose : obtenue lors de la distillation de boutons des roses (Rosa damascena) cultivées dans le sud marocain (vallée du Dadès). Recommandée pour tous les soins de la peau, l’eau de rose convient particulièrement au soin des peaux sèches, sensibles, fatiguées et âgées.

. Figue de Barbarie (Huile) : les fruits rouges épineux du cactus n’absorbent pas la pollution et survivent grâce à leur capacité à lutter contre les effets du temps et les pires agressions, qualité que l'on retrouve dans l’huile extraite des fruits. L’huile de figue de barbarie est un précieux remède naturel, un élixir de beauté, car il favorise le ralentissement du vieillissement cutané. Ses propriétés restructurantes et nourrissantes font d’elle un remarquable antiride.

> Huiles essentielles, nigelle et karité


. Les huiles essentielles  sont des concentrés de produits naturels (fleurs, plantes,...) dont les vertus sont utilisées depuis l'antiquité. Elles peuvent aider à combattre les virus et les bactéries grâce à leurs propriétés antiseptiques et régénératrices. Leur très forte concentration en produits actifs en fait des produits à manipuler avec une grande prudence, car elles sont très pénétrantes. Un bilan anti allergénique devra vous être proposé avant leur utilisation.

. Le Karité : ce mot signifie arbre à beurre, en dialecte sénégalais. En Afrique, l’arbre à karité est toujours considéré par les habitants comme un végétal sacré que l’on doit respecter et ne jamais détruire. Ses amandes sont broyées par les femmes qui en tirent le beurre de karité. Surnommé l’« or des femmes », il est utilisé depuis toujours par les Africaines, car il possède de nombreuses vertus cosmétiques. Il hydrate, adoucit et protège la peau et les cheveux grâce à sa composition riche en A.G.E (acides gras essentiels) et en vitamines.

. Nigelle (Huile de nigelle ou cumin noir) : l’antique remède des pharaons (une fiole de cette huile a été découverte dans le tombeau du pharaon Toutankhamon) était déjà utilisé dans l'Egypte ancienne, par la médecine ayurvédique de l’Inde (sous le nom d’Huile de Kalinji) et la médecine arabe classique pour soulager les maux les plus divers. La prise régulière d’huile de nigelle (Nigella sativa) permet de réguler les défenses naturelles de l’organisme pour combattre les maux résultant d’un disfonctionnement, d’un dérèglement ou d’une faiblesse du système immunitaire. Elle apporte les A.G.E  et soutient la flore intestinale naturelle.

> Les cosmétiques orientaux


. le Khôl : cette poudre très fine est obtenue en broyant de l’antimoine (en arabe khôl), un minéral extrait dans les montagnes d’Arabie. Il ajoute du mystère au charme des yeux orientaux et les femmes d’Orient ont fait de ce fard naturel un atout indispensable de séduction. Il est aussi utilisé comme collyre pour prévenir les infections oculaires lorsqu’on y ajoute du safran ou du bois de rose aux vertus médicinales.

. Le Henné : en arabe, le mot henna décrit à la fois l’arbuste (originaire d’Arabie) et l’art du henné. Les feuilles séchées permettent d’obtenir une poudre colorante pour soigner, embellir et teinter les cheveux. Le henné est employé depuis la plus haute antiquité; les Hébreux ont été les premiers à l’utiliser en esthétique. Dans les pays du Maghreb, il sert à de nombreux soins ainsi qu’au tatouage de la paume des mains et de la plante des pieds. Les femmes l’appellent également feuille de paradis, car chaque dessin contient un message d’amour et de plaisir.

> Les produits nettoyants


. Le Rassoul (ghassoul ou rhassoul) : cette argile d’origine volcanique, qui provient d’un gisement situé dans les montagnes du Moyen Atlas au Maroc, doit son nom à ses vertus astringentes et nettoyantes. Ce mot signifie en effet matière qui lave. Il peut absorber vingt fois son volume en liquide. Utilisé depuis plusieurs millénaires au Maroc, il permet d’éliminer les cellules mortes, affiner le grain de la peau et stimuler le renouvellement cellulaire. Il assainit le cuir chevelu en éliminant l’excès de sébum.

. Savon noir du hammam (beldi) : obtenu à partir d’un mélange d’huile d’olive (de préférence de 1ère pression), d’olives broyées, de sel et de potasse végétale dans la région d’Essaouira au Maroc, ce savon est une pâte entièrement naturelle. Associé à l’action du kassal (gant de hammam), il est utilisé pour les gommages et comme base pour tous les soins du corps, du visage et des mains. Pour les gommages doux, on utilisera le loofa, éponge végétale obtenue après le séchage d’une courge exotique. Au hammam, le loofa, constitué de fibres douces, est idéal pour effectuer un peeling ultraléger.

. Le savon d’Alep : inventé il y a quelque 4 000 ans, le plus vieux savon du monde est aujourd’hui encore fabriqué dans la région d’Alep, au nord ouest de l’actuelle Syrie. Au fil des siècles, ce savon s’est répandu dans le bassin méditerranéen (le savon de Marseille s’en est inspiré). Préparé à partir d’huile d’olive (de préférence de 1ère pression) et d’huile de baies de laurier (de 4 à 40 %, en vérifier l’étiquetage…), il est utilisé au Moyen-Orient pour nettoyer le corps après le gommage.

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez
Commentez
A Lire aussi
Do you St Tropez ?

Aujourd'hui même, mercredi 17 avril 2019, le boutique-Hôtel 5* Sezz Saint-Tropez ouvre ses...

Le Kempinski Hotel...

Construit en 2009, le premier complexe 5* de Croatie niché sur la côte adriatique offre un...

Marbella Club, le ...

Célèbre pour ses fêtes somptueuses qui attirait la jet-set et les grands de ce monde dans ...

Westin La Quinta, ...

Sur les hauteurs de Marbella, cet hôtel 5* est adossé à trois superbes parcours de 9 trous...

Villa Padierna, un...

Sur les hauteurs de Marbella, le Villa Padierna Palace est une ode à l'antiquité romaine e...

CATHAY PACIFIC : p...

Cathay Pacific qui nous avait déjà ravi avec une promotion en 2018, réitère avec  vers plu...