Festival de la gastronomie de Dubrovnik

PAR Jérôme Desforges / Croatie / Mercredi 19 Septembre 2018

Pour les épicuriens croates un événement incontournable a lieu chaque automne, le festival de la gastronomie, qui se tiendra cette année à Dubrovnik du 18 au 21 octobre prochain. Dans la ville la plus clinquante de Croatie, c'est l'heure des dégustations de vins régionaux, de spécialités locales et des ateliers culinaires.

Le point culminant se tiendra le dernier jour du Festival; c'est la "Dubrovacka trpeza" (ou la Table de Dubrovnik), matérialisée par une longue table dressée dans toute la rue principale de Stradun, où de nombreux hôtels de la ville, restaurants, pâtissiers et traiteurs présenteront leurs spécialités et créations.

Pour les gourmets en visite aimant le confort d'un bon hôtel, les "Adriatic Luxury Hotels" de Dubrovnik sont les points de rendez-vous étoilés de ce côté de l'Adriatique. Le boutique-hôtel "Villa Orsula" est situé juste à cinq minutes de la vieille ville de Dubrovnik et des remparts. D'architecture méditerranéenne des années 1930, la villa très inspirée consiste en 11 chambres et 2 suites au décor élégant, offrant un service personnalisé luxueux et discret.

Le restaurant de la villa le "Orsula Victoria" est au-delà du pittoresque, serti entre les jardins littoraux et les vignes. On est tout d’abord ébahi par la vue à couper le souffle sur la Mer Adriatique bleue miroitante, la très verte Île Lokrum et la vieille ville. La carte du restaurant est un véritable guide de la gastronomie locale, mis en œuvre par le chef Roberto Chavez et son équipe. Les plats authentiques synthétisent des ingrédients locaux frais avec des influences pluri-ethniques et sont accompagnés par une carte des vins internationale et très riche. Pour prolonger le plaisir, le bar lounge du jardin attenant propose des cocktails localement inspirés, animé par le jazz en live jusque tard dans la nuit...

Enfin, la Taverne Maslina est le restaurant d'Hôtel cinq étoiles en bord de mer le plus fascinant  de Dubrovnik, " Le Palais 5* ", accroché à une colline de la péninsule de Lapad, dominant des îles Lephote. Les hôtes des lieux sont d'abord éblouis par le panorama offert, de jour comme de nuit. Cette "taverne" de Dubrovnik offre un grand choix de poissons frais et de crustacés, mais aussi de plats de viande typiques de Dalmatie.

L'un des établissement les plus renommés de l'Adriatique, l'Hotel Excelsior est surtout réputé pour son luxe nonchalant et décontracté, ce qui ne l'empêche pas d'offrir un très bon niveau de service. Les invités peuvent déguster des produits locaux les plus frais et une cuisine novatrice au tout nouveau restaurant "Sensus" de l'hôtel. Commencez avec un verre de champagne sur la terrasse dominant l'Océan Adriatique spectaculaire, abandonnez-vous au spa, ou allez nager dans l'océan avant le repas. Au Sensus, les plats non conventionnels et créatifs, faits de mets frais et délicats, se marient parfaitement avec des vins croates soigneusement choisis dans la vinothèque.

Moins prestigieux mais tout aussi dépaysant, le Buza bar (le trou dans le mur) est perché à l'extérieur des remparts, côté sud de Dubrovnik. Le lieu est quelque peu caché et difficile à débusquer, mais votre quête sera bien récompensée. L'un des de bars les plus stupéfiants du monde, surplombant l'océan du haut d'une falaise...

 

Partagez
Commentez
A Lire aussi
Un palais de luxe ...

Entre remises à niveau et ouvertures d'établissements, depuis quelques années l'hôtellerie...

Les visas électron...

Pour se rendre dans certains pays, l'obtention d'un visa peut parfois relever du parcours ...

Air Austral aime l...

Air Austral lance un nouveau produit du programme Capricorne au service  des golfeurs, " C...

Beats Studio3 Wire...

Beats by Dre (Beats), la marque leader mondiale de casques audio co-fondée par Dr. Dre et ...

Sarlat, paradis de...

Dans le Sud-Ouest, au sud de la Dordogne, se niche Sarlat, l'un des symboles de la France ...

Caddy Rooms, le no...

Design intelligent, technologie de pointe et espaces communs conviviaux, voilà ce qui cara...