Article de Voyager Luxe - Château de Vault-de-Lugny : le rustique-chic en Bourgogne.

Château de Vault-de-Lugny : le rustique-chic en Bourgogne.

PAR LEGRAIN Philippe / France / Mardi 03 Juin 2014
La somptueuse entrée du domaine de Vault-de Lugny. La somptueuse entrée du domaine de Vault-de Lugny.
La somptueuse entrée du domaine de Vault-de Lugny.
Une vue panoramique du château depuis le donjon. Une vue panoramique du château depuis le donjon.
Une vue panoramique du château depuis le donjon.
Le fameux donjon carré, curiosité architecturale. Le fameux donjon carré, curiosité architecturale.
Le fameux donjon carré, curiosité architecturale.
La La
La "chambre bleue", une plongée dans l'histoire...
Les petits légumes frais du potager, quotidiennement au menu. Les petits légumes frais du potager, quotidiennement au menu.
Les petits légumes frais du potager, quotidiennement au menu.
Franco Bowanee constitue le menu du jour avec Jean Rappeneau, le jardinier. Franco Bowanee constitue le menu du jour avec Jean Rappeneau, le jardinier.
Franco Bowanee constitue le menu du jour avec Jean Rappeneau, le jardinier.
Une bonne occasion de déguster les vins de la région. Une bonne occasion de déguster les vins de la région.
Une bonne occasion de déguster les vins de la région.
La piscine dans un cadre hors du temps... privatisable à la demande. La piscine dans un cadre hors du temps... privatisable à la demande.
La piscine dans un cadre hors du temps... privatisable à la demande.
Une visite de Vezelay s'impose durant votre séjour. Une visite de Vezelay s'impose durant votre séjour.
Une visite de Vezelay s'impose durant votre séjour.

Autrefois, donjons et murailles s’imposaient en Bourgogne. Aujourd’hui, la région a retrouvé son calme, teinté de sérénité bucolique. Un tableau quasi idyllique dans lequel le Château de Vault-de-Lugny, devenu hôtel 5 étoiles, s’intègre tout en douceur .

On aime :

Le charme désuet d’un vrai château du XVIIe siècle, l’élégance «à la française». La cave et les vins. La nature qui assiège les lieux. Le chef et sa cuisine.

On aime moins :

Le décor parfois «passé» de certaines chambres, pas du tout en phase avec un luxe 5 étoiles.

Se poser :


. Au cœur de la Bourgogne, à quelques encablures dAvallon, Vault-de-Lugny fait figure de petit paradis (certains diront perdu au milieu de nulle part…). À trois heures de Paris par le train, c’est l’Yonne comme on l’aime, dépaysante, naturelle à souhait, culturelle jusqu’au bout des hameaux. Avallon, donc, la petite vallée du Cousin où vous ne manquerez pas de vous arrêter quelques instants, histoire de vous ressourcer un peu: il suffit de suivre la D427. Si vous êtes arrivés en train, demandez à votre chauffeur d’effectuer un détour. Si vous êtes en voiture, roulez doucement et appréciez… Puis Vault-de-Lugny apparaît. Rien de plus qu’un hameau au milieu des champs vallonnés. Au loin se dessinent les contreforts du Morvan. En ligne de mire, les routes qui traversent les vignobles mythiques de la Bourgogne éternelle: Joigny, Vézelay, l’Auxerrois, Chablis, le Tonnerrois… 

 

 

Cocooner :


Depuis le Moyen Âge une longue lignée de seigneurs a construit et reconstruit  ce domaine dont il ne demeure qu’un donjon d'origine, du XIVe siècle (seul donjon carré de la région). Le bâtiment principal date du XVe et se porte plutôt bien pour son âge. Il accueille 14 chambres et une suite familiale. La plus impressionnante reste la «chambre du Roy»: 52 m2, un lit à baldaquin, une déco royale... Elle était réservée au roi, parquet et boiserie d’époques, cheminée en marbre maousse… Il paraît qu’elle plaît beaucoup à Eric Clapton, Renaud… On peut lui préférer les «juniors suites» de 35 à 46 m2, à la déco soignée et raffinée. Milos Forman et Charlotte Rampling ont succombé à leur charme. Tout aussi accueillantes, les chambres de luxe, de plus de 40 m2, proposent également une vue imprenable sur un parc magnifique. Enfin, les familles nombreuses apprécieront le cottage – fréquenté par Benabar de 110 m2, situé dans le parc, face au château. Quant aux chambres supérieures, elles affichent de 22 à 40 m2. Certaines ont des cheminées, d’autres pas, certaines ont de grands postes de TV, d’autres pas… 

Savourer :


. Aux fourneaux du restaurant du Château de Vault-de-Lugny, le chef mauricien Fanco Bowanee, d’ailleurs épaulé par sa compagne Karina Laval, chef pâtissière talentueuse. Ils proposent une cuisine gastronomique, parfois subtile et raffinée, parfois très classique, le tout dans un cadre romantique avec cheminée et feu de bois de bon aloi s’il fait froid. En tout cas, tout est chaud et frais: le potager de8.000 m² tout bio, fournit l’essentiel des légumes de saison. Franco Bowanee donne sa version toute personnelle d’une alliance entre imagination et tradition à la sauce bourguignonne. Magret de canard aux fruits de la passion, crevettes de Madagascar, sauce aux épices créoles… d’aucuns auraient sans doute apprécié une gastronomie plus académique. Reste qu’une rencontre avec le chef s’impose, histoire de revoir ses classiques et de mieux appréhender ce que peut donner la tradition revisitée avec brio.

 

 

Se relaxer :


. Une visite dans le potager ? Jean Rappeneau, maître des lieux, vous expliquera ce qui a poussé, pousse et poussera ici. Flânez le nez au vent le long des douves, saluez les moutons, chèvres, pintades et paons. Un tour dans le Jacuzzi, rien de bien extraordinaire. Ou une longueur dans la piscine qui l’est nettement plus. Vous nagerez dans l’ancienne cave voûtée du château. Original et ympa. En tout cas, vous disposez d’un espace de 40 hectares pour vous dégourdir les jambes, vous étendre et contempler la nature. D’ailleurs, vous noterez un arbre immense au centre du parc: c’est un platane vieux de 400 ans et haut de 42 mètres, classé «arbre remarquable». Il a créé, à sa base, un microclimat, si vous cherchez de l’ombre… 

Bouger :


. À Vault-de-Lugny, on déguste en sous-sol, dans une cave du Moyen Âge, des vins divins, vantés par un œnologue éclairé. Tout autour, le vézelay s’épanouit, le chablis prospère, le bourgogne fleurit. La dégustation s’éternise, le temps passe moins vite un verre à la main. Les nourritures terrestres n’ont rien de paradis artificiels. Surtout du côté de Vézelay. Là, laissez votre esprit prendre de la hauteur au moment des vêpres, lorsque les chants transportent cette basilique hors du temps. Balade médiévale dans Vézelay, dans l’ombre de Sainte-Marie-Madeleine, éternelle et majestueuse. Vous savez vous modérer et appréciez la marche? Tant mieux, les balades sont légion entre les «grands monticules», ces petits monts alentours dont l’ascension vous fera perdre quelques calories. Vous pouvez aussi suivre le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle sur la «colline éternelle», puis redescendre, mais pas trop vite...

Le détail chic :

 . Privatiser la piscine… pour 380 euros. Vous aurez droit à une bouteille de champagne premier cru, des mignardises (Valable entre 19h30 et minuit pendant 2 heures).

 


. Pour les tarifs, mieux vaut naviguer sur le site de l’hôtel pour trouver son bonheur, tout dépend de la chambre (de 310 à 915 euros), du «package» retenu, de la saison…

 

 

Partagez
Commentez
A Lire aussi
Dolce Fregate, le ...

Le groupe hôtelier français Maranatha, conduit depuis 2014 la destinée du Dolce Frégate Pr...

Nouveau visa élect...

Copiant le modèle américain (avec l'ESTA) et officiellement "pour veiller à ce que les voy...

Louer une voiture ...

Dans le cadre d'un voyage les dépenses sont nombreuses, entre le transport, l'hébergement,...

Chief’s Camp veut ...

Le Botswana, qui fête cette année ses 50 ans d’indépendance, est à l’honneur et figure à l...

Vivre l'hiver autr...

Si vous aimez l'hiver et la neige sans être un adorateur des sports de glisse, le pays de ...

Ouverture anticipé...

Les chutes de neige de ces derniers jours associées à la haute altitude de l'Alpe d'Huez, ...