Article de Voyager Luxe - Beyrouth, l'impact de l'élégance.

Beyrouth, l'impact de l'élégance.

PAR Karim Larbi / Liban / Mercredi 13 Juin 2012
Une ville méditerranéenne dans toute sa splendeur. Une ville méditerranéenne dans toute sa splendeur.
Une ville méditerranéenne dans toute sa splendeur.
L'architecture contemporaine envahit la ville.. L'architecture contemporaine envahit la ville..
L'architecture contemporaine envahit la ville..
Les galeries d'art sont légions,... Les galeries d'art sont légions,...
Les galeries d'art sont légions,...
...et la mode omniprésente ...et la mode omniprésente
...et la mode omniprésente
Les nuits à Beyrouth sont electriques... Les nuits à Beyrouth sont electriques...
Les nuits à Beyrouth sont electriques...
La marina, avec le Mövenpick Beirut en arrière plan La marina, avec le Mövenpick Beirut en arrière plan
La marina, avec le Mövenpick Beirut en arrière plan
Une suite sur jardin. Une suite sur jardin.
Une suite sur jardin.
Le Square, au sommet du Mövenpick Le Square, au sommet du Mövenpick
Le Square, au sommet du Mövenpick
Le Mövenpick sur sa plage privée, de nuit. Le Mövenpick sur sa plage privée, de nuit.
Le Mövenpick sur sa plage privée, de nuit.

Les attraits que revêt Beyrouth sont multiples, ce qui permet à cette ville légendaire d'attirer des touristes de plus en plus nombreux, de les séduire et de tisser avec eux des liens passionnels. Beyrouth dévoile une belle identité qui augure d'un succès touristique en ce début de saison estivale.

> Un kaléidoscope fascinant.


. Le Liban, ô combien surprenant et envoûtant ouvre des perspectives prometteuses, propose un merveilleux kaléidoscope culturel et donne naissance à un foisonnement exceptionnel d'escapades chargées d'histoires fortes. Un subtil mélange entre beaux panoramas naturels, patrimoine culturel, art avant-gardiste, vie nocturne animée… Passés les premiers instants en filigrane des vicissitudes connues, l'émotion de Beyrouth donne toute sa mesure à l'éblouissement de sa beauté qui se reflète dans ce miroir méditerranéen.

> "The place to be".


. Son mix d'influences, sa spécificité et sa diversité vibrent à chaque étape. Ainsi en phase avec son époque, les engagements pris de vouloir retrouver sa beauté d’antan, Beyrouth est impulsée par cette envie de rattraper le temps. Au niveau du bien-vivre Beyrouth est reconnue comme exemplaire par les Libanais comme par les voyageurs. Remarquable et remarquée sur la scène des stations balnéaires chic et branchées, Beyrouth s'impose comme la nouvelle destination "the place to be". Aujourd'hui, toutes les icônes de la mode explorent les différentes facettes de la vie trépidante de cette ville qui se dessine d’une politique urbaine ambitieuse.

> Galeries d'art et corps en fête.


. Des nouveaux quartiers ont été créés et ont donné une nouvelle forme à Beyrouth. Dans le centre ville, au-delà de la prédominance des marques de luxe, la création de galeries d'art attire les talents et l'ouverture de bars tendances accompagnent les multiples changements. Le peuple libanais ne s'interroge pas sur les codes ancestraux et vit le présent quitte à faire souffler un vent de transgression sur cette région du moyen orient encore très attachée aux traditions. L'aspiration est grande à mettre fin à un passé douloureux. La vision iconoclaste du corps des Beyroutins, pour se parer de mille feux, prête à la réflexion mais cette relation étroite avec les injections de parti pris esthétique bouscule les codes. Il y a bien là comme un parfum de vie extérieure intense pleinement assumée. Au-delà des clivages, il y a aussi une forme de beauté dans l'idée de simplement vivre ses envies.

> La grandeur de Beyrouth


. Passions et sensations caractérisent Beyrouth, entrant en symbiose avec ce désir de se sublimer et de se dépasser. Les invitations à la fête ne manquent pas et nous guident dans des lieux bien singuliers où devant l'abondance de beautiful people, l'on vit des moments à fleur de peau. La démarche des festivités embrasse l'art de vivre méditerranéen où la danse en perpétuel mouvements est le prolongement du corps. N'y voyez là qu'un recel d'indices qui n'a d'autres raison que d'atteindre le plaisir. L'addition de certains contrastes, avec, d'un côté les apparences qui témoignent des traditions, et de l'autre le virage des modes de vie actuels qui est bien amorcé, répond par la dynamique des échanges. Ces visions paradoxales brouillent toute notion et sont l'essence même de la ville résolument tolérante. C'est cela la grandeur de Beyrouth...

> La magnifique résurrection.


. Beyrouth a tellement été confrontée au chaos, qu'elle se vit, depuis, comme un instantané et s'affiche aujourd'hui comme un symbole identitaire libre. Cette généreuse capitale fait la part belle à toutes les mixités et à la revitalisation du pays. Une façon d'être raccord avec la somme d'espoirs sur laquelle elle a misé pour son avenir. Oui, elle donne dans le sensationnel et c'est là tout son intérêt. Quel plaisir ! La ville évoque aussi bien le mystère que la découverte en marquant l'aboutissement d'un travail de fond qui forge sa belle renommée. Votre attention sera capturée par cette déferlante de galeries de portraits, de pépites qui suscitent l'émerveillement et de partitions architecturales qui tracent la genèse d'une nouvelle ère. 

> L'hôtel Mövenpick Beirut


. L’hôtel Mövenpick Beirut, invisible de la rue, est posé en contre-bas de la corniche et complètement ouvert sur la mer sans vis-à-vis. Cet hôtel, aux couleurs chaudes, s'intègre de manière discrète, évidente et prend la forme d'un trait d'union entre la méditerranée et un quartier à la fois animé et résidentiel, proche du centre ville. Ce Resort, qui imprime une identité contemporaine, répond aisément aux standards du 5 étoiles tout en préservant l'esprit d'un endroit chaleureux. La délicatesse urbaine du site, constitué de végétations rase, de béton clair et en arrière plan de rochers magistraux, rappelle l'univers du photographe de mode Helmut Newton. Les trois immenses piscines laissent place à toutes les joies et la marina est en interaction avec cet environnement. 
 

> Une horloge hôtelière...


. Mövenpick Hotel & Resort Beirut offre un lieu convivial et lève le voile sur ses secrets pour s'affirmer avec cette même volonté de mettre toujours plus en avant l'expertise suisse qui excelle dans l'art de recevoir au mieux la clientèle. Leur savoir-faire légendaire est mis en exergue pour réussir cette harmonie de précision. A savoir que le Mövenpick de Beytouth est un des rares hôtels s'étant approprié sa plage privée et aménagée du confort le plus luxueux.

> A seulement 4h de Paris !

 
. Dans cet oasis, un large choix de restaurants est proposé dont le fameux Bourj Al Hamam qui sert une cuisine raffinée typiquement libanaise. Sans oublier Square, le tout nouveau pré-clubbing lounge, perché sur le toit de l'hôtel avec vue dominante sur la mer. Pendant le ramadan, du 20 juillet au 18 août, profitez des prix attractifs du Mövenpick et sachez qu'à cette période, le rythme de la vie à Beyrouth en général et au Mövenpick en particulier, est tout aussi dense et ne cesse de s'accélérer.
Reste à vous envoler, à 4 heures de Paris, pour capter l'atmosphère des différentes cultures de Beyrouth réunies par le même amour de cette ville.

Plus d'info : Office de Tourisme du Liban 124, rue du Faubourg Saint Honoré 75008 Paris.
Tél: 01 43 59 10 36 ou sur le site: www.destinationliban.com

Mövenpick Hotel & Resort Beirut: www.moevenpick-beirut.com

 

 

 

 

Partagez
Commentez
A Lire aussi
CATHAY PACIFIC : p...

Cathay Pacific qui nous avait déjà ravi avec une promotion en 2018, réitère avec  vers plu...

Nouveau camp écolo...

Great Plains Conservation Zimbabwe annonce l'ouverture de Mpala Jena, un nouveau camp de t...

Tourisme durable e...

Le Belize est un petit pays de 22.970 km² (1/10 de la France !...) niché entre l'extrême s...

SKIER EN Républiqu...

Frontalières avec l'Allemagne et la Pologne, les montagnes tchèques sont accessibles en en...

Swimming-trip en B...

Pendant notre hiver, se retrouver avec masque et tuba en compagnie des requins-baleines da...

Madagascar : desti...

L’Île Rouge n'abrite pas que des longues plages de sable blanc bordées de cocotiers ou  de...