Article de Voyager Luxe - Amsterdam se régénère en hiver.

Amsterdam se régénère en hiver.

PAR LEGRAIN Philippe / Pays-Bas / Mardi 24 Février 2015
Rembrandt, le regard du maître. Rembrandt, le regard du maître.
Rembrandt, le regard du maître.
Le Le
Le "Quartier Putain".
Une étonnante chapelle clandestine dans un grenier... Une étonnante chapelle clandestine dans un grenier...
Une étonnante chapelle clandestine dans un grenier...
Des boutiques vintage, sur les canaux. Des boutiques vintage, sur les canaux.
Des boutiques vintage, sur les canaux.
Un cadre idéal pour dîner en immersion totale. Un cadre idéal pour dîner en immersion totale.
Un cadre idéal pour dîner en immersion totale.
Amsterdam, jamais décevante. Amsterdam, jamais décevante.
Amsterdam, jamais décevante.

Aux Pays-Bas, en hiver, le vent ne souffle pas plus fort qu’ailleurs, la pluie n’est pas plus froide et Amsterdam pétille. À croire que les Hollandais ont trouvé le moyen de pallier le manque de lumière. Visite tout en couleurs et scintillements.

> Jeux de lumière et feux d’artifice.


. Il se passe toujours quelque chose à Amsterdam, surtout en hiver. Alors que l’immense et incontournable Rijksmuseum rend une nouvelle fois hommage à Rembrandt, du côté du quartier chinois et de la place du Nieuwmarkt, on célèbre le nouvel an à grand renfort de feux d’artifice et de spectacles colorés. Évidemment, vous pouvez profitez des deux. L’exposition «Rembrandt, Les années de plénitude» rassemble dans les 90 tableaux, dessins et gravures que le maître hollandais produit à la fin de sa vie, période sombre ponctuée de drames personnels et de difficultés financières. Rembrandt expérimente de nouveaux styles fondés sur de nouvelles techniques. Des œuvres intimistes et personnelles, aux jeux de lumière puissants. Heureusement, l’exposition survivra à l’hiver, puisqu’elle se prolonge jusqu’en mai. 

> Belle de jour.


. En journée, même par temps de pluie, vous avez de quoi vous occuper, balades urbaines et culturelles à la clé. La "Venise du Nord" ne vous décevra pas. Sur votre liste, sûrement, quelques grands classiques: le Rijksmuseum, les musées Van Gogh ou Érotique, le quartier rouge, les canaux… Avec 51 musées, 40 parcs et dans les 6.100 magasins, il vous faudra un bout de temps pour arriver à bout d’Amsterdam. Surtout si vous vous êtes mis en tête de tester les quelque 1.515 cafés et bars qu’abrite la capitale du Royaume des Pays-Bas. D’ailleurs, si vous êtes du côté de Old Church et du sulfureux "Red District", arrêtez-vous au "Quartier Putain". Comme son nom ne l’indique pas, il s’agit d’un café cosy et trendy où vous pourrez déguster d’excellents sandwichs agrémentés d’une soupe maison. Quant à la maison justement, très ancienne et belle, elle offre une vue imprenable sur les canaux, entre autres…

> Église clandestine et boutiques vintage.


. Non loin du "Quartier Putain", offrez-vous un voyage dans le temps grâce à un petit musée situé en dehors des sentiers (re) battus, "Our Lord in the Attic" (ou Notre Seigneur dans le grenier). Cette superbe demeure patricienne du XVIIe cache, au dernier étage, dans son grenier, une véritable église dont l’autel est illuminé de lumière fauve. Idéal pour se plonger dans l’Histoire des Pays-Bas, les traditions perdues, jouer les équilibristes dans des escaliers d’époque et retrouver l’atmosphère de la Réforme, lorsqu’il était assez mal vu d’être catholique… Évidemment, rien ne vous empêche, en sortant, de déambuler dans les ruelles alentour. Du charme à revendre, mais le quartier reste sulfureux. Si vous souhaitez persévérer dans l’originalité, mettez le cap sur Chinatown. Vous y trouverez le plus grand temple bouddhiste d’Europe, "He Hua". Kitsch et grandiose à la fois. Plus vintage, au 64 Sint Antoniesbreestraat, une drôle de boutique dédiée aux amoureux de vinyles, "Record Friend". En face, un magasin 100 % vintage.

> Les reines du shopping.


. Évidemment, les reines incontestées du shopping amstellodamois restent les Neuf Rues "De Negen Straatjes". Situées en plein cœur du centre historique, ces fameuses neuf rues regorgent de boutiques vintages ou pas, souvent chic et colorées. Plus haut de gamme, le quartier des musées abrite quelques pépites; la rue P.C. Hooftstraat fait même dans le select à caractère exclusif. Si vous cherchez Vanilia, Gant ou Miss Sixty, rendez-vous Van Baerlestraat, toute proche. Dans la même veine, plus bohème mais tout aussi bourgeois, à quelques centaines de mètres du Rijksmuseum, Spiegelkwartier fait figure d’îlot arty constellé de galeries d’art, peuplé d’antiquaires (les accros à la céramique seront servis), agrémenté de quelques boutiques chic et singulières. Le tout dans un écrin purement flamand avec canaux et vieilles bâtisses pas toutes droites. En tout cas, une jolie balade dans un quartier calme à l’écart des flots de circulation.

> Nuits magiques.


. Enfin, pour apprécier Amsterdam de manière exclusive (rien que pour vous et surtout pas comme tout le monde), il vous reste la location de demeure traditionnelle hollandaise avec dîner à la clé. Évidemment pas toute la maison, juste une salle éclairée à la bougie. Clou du spectacle, le dîner spécialement préparé par un chef anglais, Greg Manning. Le tout servi par un personnel en conséquence. Gastronomie et féerie pour un moment franchement singulier. En principe, Covent Garden s’occupe de tout, y compris de vous trouver la maison. "Huis Van Brienen", construite au XVIIe siècle, est idéale pour un dîner romantique au bord du canal, dans Herengrach (c’est à Amsterdam, pas d’inquiétude). Si le cœur vous en dit, rien de mieux que de conclure la soirée en vous louant un bateau-mouche pour parcourir les canaux de nuit et apprécier le Light Festival. Privatisé, bien sûr... 

> A VOIR, A FAIRE.

.«Rembrandt. Les Années de plénitude», jusqu’au 17 mai.
Rijksmuseum: 
www.rijksmuseum.nl
.Un musée en version originale: «Our Lord in the Attic». 40 Oudezijds Voorburgwal: www.opsolder.nl/eng/home.php
.Pour un déjeuner au musée: le RIJKS, follement chic. Vient juste d’ouvrir: http://www.rijksrestaurant.nl/en
.Pour ceux que le vintage affole: Wella Warenhaus, vêtements et objets de créateurs, Keizersgracht 300 Bij Ons, Reestraat 13 et Nieuwezijds Voorburgwal 150: www.bijons-vintage.nl
.Déco craquante et déjantée: Kitsch Kitchen, Rozengracht 12 dans Jordaan: www.kitschkitchen.nl
.Pour un dîner exclusif dans une maison hollandaise: www.Covent-Garden.nl

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez
Commentez
A Lire aussi
Do you St Tropez ?

Aujourd'hui même, mercredi 17 avril 2019, le boutique-Hôtel 5* Sezz Saint-Tropez ouvre ses...

Le Kempinski Hotel...

Construit en 2009, le premier complexe 5* de Croatie niché sur la côte adriatique offre un...

Marbella Club, le ...

Célèbre pour ses fêtes somptueuses qui attirait la jet-set et les grands de ce monde dans ...

Westin La Quinta, ...

Sur les hauteurs de Marbella, cet hôtel 5* est adossé à trois superbes parcours de 9 trous...

Villa Padierna, un...

Sur les hauteurs de Marbella, le Villa Padierna Palace est une ode à l'antiquité romaine e...

CATHAY PACIFIC : p...

Cathay Pacific qui nous avait déjà ravi avec une promotion en 2018, réitère avec  vers plu...